En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 084.66 PTS
-0.63 %
5 083.50
-0.58 %
SBF 120 PTS
4 076.70
-0.66 %
DAX PTS
11 553.83
-0.31 %
Dowjones PTS
25 451.97
+0.29 %
7 159.36
+0.61 %
1.150
+0.39 %

La sonde japonaise Hayabusa2 touchera son astéroïde plus tard que prévu

| AFP | 162 | Aucun vote sur cette news
Photo fournie par l'Agence spatiale japonaise le 3 octobre 2018 montrant l'astéroïde Ryugu
Photo fournie par l'Agence spatiale japonaise le 3 octobre 2018 montrant l'astéroïde Ryugu ( Handout / JAXA/AFP/Archives )

La sonde japonaise Hayabusa2 chargée de collecter des échantillons du sol d'un astéroïde afin de mieux comprendre la formation du système solaire se posera sur Ryugu plusieurs mois après la date prévue, a annoncé jeudi l'Agence spatiale japonaise (Jaxa).

Les dernières données obtenues révélant une surface plus rugueuse que prévu forcent à reporter à "fin janvier" au plus tôt cette entrée en contact plutôt qu'à la fin octobre, a annoncé la Jaxa à la presse.

"La mission (...) consiste à toucher le sol sans se heurter à des cailloux", a expliqué Yuichi Tsuda, chef de projet à la Jaxa, ce qui est "très difficile". "Il semble qu'il n'y ait pas de surface plane", a-t-il déploré.

Les chercheurs ont néanmoins déjà obtenu des données d'autres engins déjà déployés sur la surface de l'astéroïde.

La semaine dernière, le robot-laboratoire franco-allemand Mascot, de la taille d'une boîte à chaussures, qui voyageait accroché à la sonde japonaise, avait été largué par celle-ci à 51 mètres seulement de la surface de l'astéroïde Ryugu. Il s'était ensuite posé et avait travaillé plus de 17 heures pour analyser la composition du sol de ce corps rocheux primitif.

Dix jours auparavant, deux micro-robots Minerva-II ont été lâchés sur l'astéroïde. Ces engins tirent avantage de la faible gravité de Ryugu pour rebondir sur sa surface sur une hauteur allant jusqu'à 15 mètres et rester au-dessus de la surface pendant une quinzaine de minutes afin d'observer les caractéristiques physiques de l'astéroïde à l'aide d'appareils photographiques et de capteurs.

L'aventure a débuté le 3 décembre 2014 pour la sonde Hayabusa2, de la taille d'un grand réfrigérateur, partie pour un long périple de 3,2 milliards de kilomètres et elle est loin d'être terminée pour elle.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Produits de rendement : découvrir un nouveau support d'investissement
Lundi 5 novembre de 18h00 à 18h30

Trader sur le CAC40 avec du levier
Mardi 6 novembre de 12h15 à 13h15

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/10/2018

    Paris, le 19 octobre 2018 Information permanente     CeGeREAL annonce le succes de son augmentation de capital avec maintien du droit preferentiel de souscription DES…

Publié le 19/10/2018

    Paris, le 19 octobre 2018 - 17h45     AM Best attribue à Coface North America Insurance Company, la note A (Excellent) assortie d'une perspective…

Publié le 19/10/2018

Microsoft (+1,63% à 110,28 dollars) affiche l’une des plus fortes hausses de l’indice Dow Jones alors que la Commission européenne a donné son feu vert au rachat de GitHub. Le numéro un…

Publié le 19/10/2018

Sensorion perd 38% ce soir à 1,72 euro dans un volume représentant près de 9% du capital...

Publié le 19/10/2018

Communiqué de presse Le 18 octobre 2018     Croissance du Chiffre d'Affaires et nette augmentation de la rentabilité portées par des offres de services…