En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 900.59 PTS
+1.96 %
4 888.5
+1.89 %
SBF 120 PTS
3 888.16
+1.78 %
DAX PTS
10 896.03
+1.07 %
Dowjones PTS
24 370.24
+0.00 %
6 704.24
+0.00 %
1.135
+0.29 %

La Nasa choisit 9 entreprises pour le retour sur la Lune

| AFP | 320 | Aucun vote sur cette news
La pleine lune, le 24 novembre 2018
La pleine lune, le 24 novembre 2018 ( Laurent EMMANUEL / AFP/Archives )

La Nasa a annoncé jeudi avoir choisi neuf entreprises privées pour construire des atterrisseurs et livrer du matériel sur la Lune, où les Américains veulent renvoyer des astronautes dans une décennie.

"C'est quelque chose que nous n'avons jamais fait", a déclaré Jim Bridenstine, administrateur de la Nasa, depuis le siège de l'agence spatiale à Washington. "Nous voulons que de multiples fournisseurs se concurrencent sur les coûts et les innovations".

La Nasa poursuit son changement de modèle: au lieu de développer elle-même avec des sous-traitants des fusées ou des appareils, elle "achète un service".

La "Nasa devient un client parmi d'autres... ce qui réduit les coûts et les risques", a-t-il dit, assurant que le retour sur la Lune ne serait pas éphémère.

C'est déjà ce qu'elle fait pour la livraison de fret à la Station spatiale internationale (ISS), et ce qu'elle fera bientôt pour le transport de ses astronautes que SpaceX et Boeing doivent, si tout va bien, assurer à partir de 2019.

Le président Donald Trump a signé en 2017 une directive ordonnant à la Nasa de retourner sur la Lune, comme une première étape avant d'aller sur Mars, en s'appuyant sur le secteur privé.

Lundi, Jim Bridenstine a envisagé cette arrivée sur Mars au milieu des années 2030, un calendrier très ambitieux.

Les neuf sociétés sélectionnées sont: Astrobotic, Deep Space Systems, Draper, Firefly, Intuitive Machines, Lockheed Martin, Masten Space Systems, Moon Express et Orbit Beyond.

Elles n'ont pas décroché de contrats financiers mais font désormais partie du catalogue retenu par la Nasa, qui organisera de multiples compétitions pour sélectionner les engins qui iront sur la Lune.

Photo de la surface de Mars diffusée le 9 décembre 2013 par la Nasa
Photo de la surface de Mars diffusée le 9 décembre 2013 par la Nasa ( HO / NASA/JPL-Caltech/MSSS/AFP/Archives )

Thomas Zurbuchen, chef du directorat scientifique de la Nasa, a expliqué jeudi qu'il y aurait au moins un instrument scientifique pour évaluer le niveau de radiations à la surface afin de comprendre le risque pour les futurs astronautes.

Le plan actuel de la Nasa est de commencer par envoyer du matériel sur la Lune puis de construire une station en orbite lunaire à partir de 2022. En 2023, une fusée emmènera des astronautes autour de la Lune, sur une orbite plus lointaine que lors des missions Apollo des années 1960.

L'atterrissage d'astronautes sur la Lune ne devrait pas être possible avant la fin des années 2020, selon la Nasa.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 12/12/2018

      12 décembre 2018       Déclaration du nombre total des droits de vote et du nombre d'actions composant le capital social     (articles…

Publié le 12/12/2018

C’est désormais officiel : Anne Rigail est nommée directrice générale d’Air France. Elle était jusqu’à présent directrice générale adjointe client d’Air France. Elle devient ainsi la…

Publié le 12/12/2018

American Eagle a affiché un bénéfice net de 85,5 millions de dollars au titre du troisième trimestre de son exercice. Par action, la société de Pittsburgh a déclaré qu'elle avait réalisé un…

Publié le 12/12/2018

Insurgency: Sandstorm...

Publié le 12/12/2018

Chargeurs annonce le lancement de sa nouvelle ligne de production Techno Smart pour Chargeurs Protective Films pour la fin du premier semestre 2019, soit six mois en avance sur le calendrier initial.…