5 379.54 PTS
-
5 384.00
+0.19 %
SBF 120 PTS
4 281.93
-
DAX PTS
13 008.55
-
Dowjones PTS
23 526.18
-0.27 %
6 386.12
+0.00 %
Nikkei PTS
22 550.85
+0.12 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Chine: un artiste crée des "Transformers" plus vrais que nature

| AFP | 182 | Aucun vote sur cette news
L'artiste chinois Sun Shiqian devant l'une de ses créations, un dragon de métal de près de 5 mètres de haut, le 29 août 2017 dans son atelier de la banlieue de Pékin
L'artiste chinois Sun Shiqian devant l'une de ses créations, un dragon de métal de près de 5 mètres de haut, le 29 août 2017 dans son atelier de la banlieue de Pékin ( WANG ZHAO / AFP )

Dans son vaste atelier de la banlieue pékinoise, un artiste et ingénieur chinois de 32 ans façonne d'immenses robots d'acier, de rutilants colosses qui semblent tout droit sortis de mangas japonais ou du film "Transformers".

Dans la ménagerie de Sun Shiqian figurent de nombreux spécimens animaliers, dont l'un des plus imposants est un fougueux dragon de métal haut de près de cinq mètres.

"Enfant, j'adorais regarder les dessins animés avec des robots", raconte-t-il à l'AFP.

"Mais ils venaient tous du Japon ou des Etats-Unis. Aucun n'était chinois."

L'artiste chinois Sun Shiqian devant l'une de ses créations, le 29 août 2017 dans son atelier de la banlieue de Pékin
L'artiste chinois Sun Shiqian devant l'une de ses créations, le 29 août 2017 dans son atelier de la banlieue de Pékin ( WANG ZHAO / AFP )

Au Congrès mondial des robots à Pékin le mois dernier, le sculpteur a dévoilé sa nouvelle création: un boeuf géant capable de se transformer en robot "gladiateur" et pourvu de puissants abdominaux en acier. Une sculpture qui fait partie d'une nouvelle série inspirée par les 12 animaux du zodiaque chinois.

Diplômé de la prestigieuse Académie centrale des Beaux arts de Pékin, M. Sun occupait un emploi d'ingénieur avant de démissionner en 2011 pour se consacrer à plein temps à sa passion.

Issu d'une famille modeste, Sun Shiqian n'a jamais reçu beaucoup de jouets de ses parents durant son enfance. Mais son père, ex-soldat, lui montrait souvent des croquis d'armes utilisées dans le cadre de son travail.

L'artiste chinois Sun Shiqian devant l'une de ses créations, le 29 août 2017 dans son atelier de la banlieue de Pékin
L'artiste chinois Sun Shiqian devant l'une de ses créations, le 29 août 2017 dans son atelier de la banlieue de Pékin ( WANG ZHAO / AFP )

Munis de ces schémas et de bouts de carton, le jeune Sun confectionnait alors lui-même ses jouets de fortune: des dragons combattants et d'autres créatures sorties de son imagination.

"J'ai commencé à me passionner pour l'art. Et durant mon temps libre, je créais des robots de plus en plus compliqués", explique-t-il. Ses créations sont aujourd'hui si complexes que leurs coûts de production peuvent atteindre le million de yuans (130.000 euros).

En 2014, les studios Paramount avaient chargé Sun Shiqian de la création d'un robot géant pour promouvoir leur film "Transformers: L'Âge de l'extinction", un grand succès dans les salles obscures chinoises.

Assemblage d'un des robots-sculptures de l'artiste chinois Sun Shiqian devant le centre des expositions à Pékin à l'occasion du Congrès mondial des robots, le 29 août 2017
Assemblage d'un des robots-sculptures de l'artiste chinois Sun Shiqian devant le centre des expositions à Pékin à l'occasion du Congrès mondial des robots, le 29 août 2017 ( WANG ZHAO / AFP )

L'un des modèles avait été exposé dans le centre de Pékin, devant une des anciennes portes monumentales de la ville.

"Les gens me demandaient à l'époque pourquoi on mettait de l'art étranger" dans un endroit aussi historique, se souvient M. Sun.

"Ça m'a beaucoup marqué. Parce qu'ils ne considéraient pas ces oeuvres comme chinoises. Depuis lors, mon rêve est de créer des robots qui sont spécifiquement et distinctement chinois."

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS

sur vos frais de courtage !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 30 novembre 2017

CODE OFFRE : RENTREE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE17 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 24/11/2017

Laurent-Perrier a vu son bénéfice net part du groupe chuter de 23,9% au premier semestre, clos fin septembre, pour atteindre 7,9 millions d'euros. Il est fortement impacté par une charge…

Publié le 24/11/2017

Paragon ID (ASK), spécialiste de identification dédié aux marchés de l'e.ID, du Transport & Smart Cities, a enregistré un chiffre d'affaires consolidé de 27,4 millions d'euros au premier…

Publié le 24/11/2017

Paref fait part de la nomination de Julien Renaud-Perret en qualité de Directeur du Développement et d'Antoine Onfray en qualité de Directeur...

Publié le 24/11/2017

Ask (Paragon ID) annonce, au titre de son premier trimestre 2017-2018, un chiffre d'affaires consolidé de 27,4 ME, en progression de +145%...

Publié le 24/11/2017

Figeac Aéro a enregistré un chiffre d'affaires de 169,5 millions d'euros au premier semestre, clos fin septembre, de son exercice 2017/2018. Sa croissance est ressortie à 15,9% avec une évolution…

CONTENUS SPONSORISÉS