En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 508.51 PTS
+1.48 %
4 498.00
+1.27 %
SBF 120 PTS
3 546.15
+1.33 %
DAX PTS
10 515.36
+1.77 %
Dow Jones PTS
23 433.57
+0. %
8 229.54
+0. %

Virus: la Lombardie contrôle les déplacements grâce aux smartphones

| AFP | 1026 | 5 par 1 internautes
Des passants dans les rues de Milan le 28 février 2020, avant le confinement
Des passants dans les rues de Milan le 28 février 2020, avant le confinement ( Miguel MEDINA / AFP/Archives )

La Lombardie, la région la plus touchée d'Italie par l'épidémie de Covid-19 avec plus de 16.000 cas dont 1.640 morts, déplore le fait que seulement 60% de sa population reste à la maison, selon la surveillance des téléphones portables.

Le gouvernement italien a interdit tous les déplacements non essentiels pour raisons de travail ou de santé afin de tenter d'enrayer la diffusion du coronavirus, qui a déjà contaminé plus de 31.500 personnes et fait 2.503 morts, faisant de la péninsule le pays européen le plus touché.

Selon Il Corriere della Sera, principal quotidien italien, les opérateurs téléphoniques ont mis à disposition de la Lombardie, riche région du nord qui inclut Milan, les données concernant le passage d'un téléphone portable d'une borne téléphonique à une autre.

"Il ne s'agit pas d'un contrôle permettant de surveiller un téléphone en soi, la loi sur le respect de la vie privée ne le permettrait pas, mais d'une technologie qui permet de contrôler la baisse des déplacements des personnes par rapport à une période donnée", explique le quotidien.

La Lombardie a pris comme date de départ le 20 février, jour où le premier mort de Covid-19 a été annoncé dans une ville non loin de Milan, sa capitale.

Les baisses de déplacements vont, en fonction des périodes depuis cette date, de 20% à 50%, se situant actuellement aux environs de 40%, "trop peu" pour le président de la région Attilio Fontana.

Le gouverneur de la Vénétie voisine (nord-est), Luca Zaia, estime lui aussi que le traçage des déplacements des individus à travers leur téléphone mobile "est une excellente solution" pour faire respecter le confinement, même s'il admet que cela peut poser un problème de respect de la vie privée.

 ■

Copyright © 2020 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 5
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 09/04/2020

S&P a dégradé jeudi la note de crédit de long terme de Renault de « BBB- » à « BB+». Le groupe passe donc en catégorie spéculative. La perspective est négative. L’agence de notation…

Publié le 09/04/2020

Schneider Electric campe sur les 82 euros ce jeudi, alors que le groupe a annoncé la création d'un fonds dédié à la lutte contre le Covid19, au sein...

Publié le 09/04/2020

Spie a remporté deux contrats auprès de l'opérateur de réseau de transport d'électricité Amprion, basé à Dortmund, pour la construction d'une ligne...

Publié le 09/04/2020

S&P a maintenu jeudi la note de crédit de long terme de PSA à « BBB-». Toutefois, l’agence de notation adopte désormais une perspective négative du fait de l’impact de la crise du Covid-19…

Publié le 09/04/2020

Dans les premières positions du CAC40, BNP Paribas s'offre une quatrième séance de progression à la faveur d'un copieux gain de 4% ce jeudi, à 28...