En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 353.91 PTS
-1.9 %
4 352.50
-1.9 %
SBF 120 PTS
3 432.13
-1.73 %
DAX PTS
10 241.82
-1.11 %
Dow Jones PTS
22 653.86
-0.12 %
8 049.31
+0. %

Une médecin lance le site "fais une blouse" pour protéger les généralistes

| AFP | 603 | Aucun vote sur cette news
Pauline Jeanmougin, médecin généraliste qui comme beaucoup n'est pas assez équipée, lance une collecte pour pallier le manque de blouses
Pauline Jeanmougin, médecin généraliste qui comme beaucoup n'est pas assez équipée, lance une collecte pour pallier le manque de blouses ( Philippe HUGUEN / AFP/Archives )

"Pour annihiler le virus, a priori il faut laver ses vêtements à 60 degrés pendant au moins 30 minutes", rappelle Pauline Jeanmougin, médecin généraliste qui comme beaucoup n'est pas assez équipée et a lancé une collecte pour pallier le manque de blouses.

Le port de la blouse en coton, pour les généralistes, les infirmières, les pharmaciens, les aides à domicile ou encore les secrétaires médicales permet une fois de retour à la maison "de se déshabiller, se doucher, se laver les cheveux avant de vraiment reprendre contact avec notre vie familiale", explique le Dr Jeanmougin qui exerce dans le centre de Nantes.

Idéalement, chaque soignant a besoin de deux ou trois blouses pour permettre une rotation dans les lavages et si "maintenant les masques commencent à arriver, on n'a pas de blouses, on est très mal équipés", s'inquiète-t-elle.

Pour remédier à ce manque, elle a lancé avec des amis le site "www.faisuneblouse.com" qui permet depuis samedi de rassembler partout en France des soignants qui signalent un besoin de blouses et des citoyens qui peuvent en donner ou en coudre chez eux.

Les consignes sont précises: il faut des blouses à manches longues, avec ou sans boutons, qui descendent idéalement jusqu'à mi-cuisse ou plus bas, sans poche et en coton épais.

Les donateurs sont appelés à signaler en ligne leur projet de don puis à venir déposer les blouses, durant l'une de leurs sorties autorisées, au cabinet de leur médecin traitant, au centre SOS médecins, aux maisons de garde et dans les cabinets infirmiers qui restent ouverts.

Pour Pauline Jeanmougin, la solidarité a déjà opéré grâce à une maman de l'école de sa fille qui a eu vent de l'initiative. "Elle m'a dit qu'elle avait fait une blouse pour moi que je récupère ce soir (...) ça m'a vraiment fait un plaisir immense, ça réchauffe le coeur d'avoir ce genre de nouvelles", a-t-elle expliqué à l'AFP.

Le don de blouses peut par ailleurs permettre aux personnes en confinement "qui sont parfois un peu désœuvrées, angoissées, d'avoir une vraie action et de se sentir investies, de faire quelque chose pour leurs soignants de proximité", relève la médecin trentenaire.

Pour ceux qui savent coudre, des patrons sont en ligne sur le site. Tous les tissus, blancs ou bariolés, sont autorisés et les blouses de chimiste, souvent remisées au placard par les élèves après leurs études secondaires, font également l'affaire.

 ■

Copyright © 2020 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 08/04/2020

Suite à l'annonce du 26 mars sur la disponibilité d'un nouveau test de sérologie Covid-19 BSS, Biosynex confirme avoir reçu des commandes fermes...

Publié le 08/04/2020

Lagardère indique que, compte tenu des mesures de confinement et d'interdiction des rassemblements instaurées par le gouvernement pour lutter contre la propagation de l'épidémie de Ccovid-19),…

Publié le 08/04/2020

Philippe Brassac, Directeur général du groupe Crédit Agricole S.A et Xavier Musca, Directeur général délégué, ont décidé de renoncer à la moitié de leur rémunération variable due au…

Publié le 08/04/2020

CGG recule de 0,7% à 1,06 euro, alors que le chiffre d'affaires des activités du groupe devrait s'établir autour de 273 M$, en baisse de 3% d'une...

Publié le 08/04/2020

Tarkett a publié un chiffre d'affaires au premier trimestre 2020 en décroissance organique de 2,9% à 612 millions d'euros. Le spécialiste des revêtements de sol et des surfaces sportives précise…