En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 154.58 PTS
-1.57 %
4 138.00
-1.91 %
SBF 120 PTS
3 262.43
-1.67 %
DAX PTS
9 525.77
-0.47 %
Dow Jones PTS
21 052.53
-1.69 %
7 528.11
-1.41 %

Les jeux vidéos en ligne, refuge par temps de confinement

| AFP | 391 | Aucun vote sur cette news
( DAVID MCNEW / GETTY IMAGES NORTH AMERICA/AFP/Archives )

La Liga a beau avoir été suspendue, un derby sévillan a bien eu lieu le jour J, devant un public digne des plus grands stades: le 15 mars, deux footballeurs pros du Bétis et du FC se sont affrontés sur le jeu vidéo Fifa 2020, sous les yeux de 60.000 internautes.

L'événement, imaginé comme un pied de nez au coronavirus, pour le plaisir des fans des deux grands clubs du Sud de l'Espagne, illustre l'extraordinaire engouement pour les jeux vidéos en ligne au moment où les interractions réelles sont limitées, voire interdites dans le contexte de la pandémie.

La quasi-totalité des pays du monde ont fait état de cas de Covid-19, et les jeux vidéos sont partout dans le monde une façon de passer le temps et un moyen -légal- de s'évader du confinement.

"Cela me permet de me sentir moins déprimé par le fait que je sois coincée si longtemps dans un espace réduit", confie Yang An, qui a dû observer une quarantaine de deux semaines à son retour à Shanghaï.

Elle raconte avoir passé jusqu'à huit heures par jour sur sa console Nintendo Switch.

"Pour vous divertir"

Le 15 mars, c'est l'attaquant Borja Iglesias qui, manette en main, a donné la victoire (6-5) au Betis contre le Séville FC, qui était contrôlé par Sergio Reguilon, défenseur qui porte dans le monde réel la tunique blanche.

Le coup d'envoi avait été donné à l'heure même où était prévu ce sommet du championnat espagnol sur la pelouse du stade Ramon Sanchez Pizjuan. Et 60.000 personnes ont suivi la partie retransmise sur la plateforme de diffusion en direct Twitch.

Comme pour achever de confondre réel et virtuel, c'est aussi, dans le jeu, Iglesias, qui a marqué le but de la victoire du Betis.

"Nous faisons cela pour vous divertir tous, pour que vous en profitiez à la maison, dans la mesure où c'est toujours possible avec cette épidémie", a indiqué Twitch.

Le match a suscité un intérêt tel que, ce week-end, un mini-tournoi caritatif au profit de la lutte contre la pandémie, a opposé des joueurs de 19 des 20 clubs de Liga.

Pokemon Go chez soi

Face à l'engouement pour les jeux vidéos, les fournisseurs d'accès se démènent pour faire que leurs réseaux tiennent la route.

Internet providers have scrambled to shore up their networks in the face of surging demand from online gamers
Internet providers have scrambled to shore up their networks in the face of surging demand from online gamers ( Lionel BONAVENTURE / AFP/Archives )

Le groupe américain de télécoms Verizon a récemment fait état d'une augmentation en une semaine de 75% du trafic lié aux jeux sur ses réseaux.

Les sites et plateformes de jeux vidéo sont également mobilisés pour faire face à l'afflux de gamers.

L'éditeur Rockstar Games, connu notamment pour le jeu Red Dead Redemption, a promis que son offre se poursuivrait en dépit du fait d'avoir imposé le télétravail à tous ses employés.

Pokemon Go has been tweaked to make it easier for users to go on a virtual monster hunt at home
Pokemon Go has been tweaked to make it easier for users to go on a virtual monster hunt at home ( LILLIAN SUWANRUMPHA / AFP/Archives )

Les communautés de gamers "pourraient d'une certaine façon recréer un peu de l'espace commun qui est déserté" à cause du nouveau coronavirus, estime Christian McCrea, professeur spécialisé sur les jeux vidéos à l'Institut royal de technologie de Melbourne.

Il a cité le cas de Pokemon Go, devenu en 2016 un phénomène mondial quand des millions de personnes s'étaient lancées dans le monde entier, en plein air, dans une chasse aux créatures virtuelles. Son éditeur vient d'annoncer des modifications pour rendre le jeu plus compatible avec le fait de ne pas pouvoir sortir de chez soi.

M. McCrea anticipe un bouleversement de le pratique des jeux vidéos dans les mois à venir, du fait du prolongement des mesures de confinement.

Les gamers déjà confinés

Online gaming has proved a welcome diversion for many people chafing at movement restrictions
Online gaming has proved a welcome diversion for many people chafing at movement restrictions ( CHAIDEER MAHYUDDIN / AFP/Archives )

"Globalement, l'impact se fera surtout sentir sur les jeunes enfants qui se retrouvent à la maison pendant des mois avec les parents qui ne travaillent plus", a-t-il dit à l'AFP. "Les jeux vont être au coeur de leur temps libre."

Or les jeux vidéo sont de longues date montrés du doigt pour leurs effets sur la santé, la vue notamment, les problèmes psychologiques qu'ils peuvent générer, les risques d'isolement social.

L'addiction aux jeux vidéo a par ailleurs été reconnue en 2018 comme une maladie mentale par l'Organisation mondiale de la santé (OMS). La Chine a de son côté lancé une campagne de sensibilisation en raison du temps passé par les jeunes devant les jeux.

Paradoxalement, ce sont cependant les joueurs aguerris qui semblent les mieux armés pour traverser le moins mal le confinement.

Ainsi "Loeya", dont le compte sur Twitch est suivie par plus d'un million d'abonnés, a expliqué dans une vidéo la semaine dernière que les restrictions de déplacement et les fermetures d'écoles en Suède, où elle vit, n'auraient aucun impact sur son emploi du temps consacré aux jeux.

"Techniquement, je suis entrée en quarantaine il y a trois ans", rigolait la jeune femme de 22 ans.

 ■

Copyright © 2020 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 03/04/2020

Le groupe publiera son chiffre d'affaires du premier trimestre le 15 avril

Publié le 03/04/2020

Unibel a annoncé que, compte tenu des incertitudes résultant du contexte actuel lié au COVID-19, l'assemblée générale du 14 mai 2020 se tiendra au siège social, 2, Allée de Longchamp 92 150…

Publié le 03/04/2020

Dans son communiqué du 11 mars dernier, Transgène a initialement prévu une consommation nette de trésorerie de l'ordre de 25 millions d'euros pour 2020. Malgré les effets difficilement…

Publié le 03/04/2020

Transgene prévient qu'elle pourrait souffrir de dysfonctionnements dans la chaîne d'approvisionnement et d'expédition dont elle dépend

Publié le 03/04/2020

Le Crédit Agricole a adapté son dispositif d’accompagnement des clients aux particularités du marché des agriculteurs. Il intensifie ses actions pour accompagner ses clients exploitants…