En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 396.12 PTS
-
4 347.50
-
SBF 120 PTS
3 444.49
-
DAX PTS
9 935.84
+1.22 %
Dow Jones PTS
21 917.16
-1.84 %
7 813.50
-0.96 %

Coronavirus: les "cars Macron" à l'arrêt, BlaBlaCar déconseille le covoiturage

| AFP | 528 | Aucun vote sur cette news
Nicolas Brusson, directeur général de BlaBlaCar, le 11 janvier 2019 à Lyon
Nicolas Brusson, directeur général de BlaBlaCar, le 11 janvier 2019 à Lyon ( PHILIPPE DESMAZES / AFP/Archives )

Les deux compagnies de "cars Macron" FlixBus et BlaBlaBus ont suspendu leurs activités mardi pour cause de confinement de la population lié au coronavirus, tandis que BlaBlaCar demandait "de ne pas voyager en covoiturage, sauf si c'est absolument nécessaire"

La compagnie allemande FlixBus, et BlaBlaBus - l'ancien service d'autocars Ouibus racheté à la SNCF par la plateforme BlaBlaCar -, ont cessé leurs opérations en France "jusqu'à nouvel ordre", notant que les billets seront remboursés.

"Le gouvernement français a annoncé des mesures visant à restreindre les déplacements au strict minimum et à interdire ainsi tout déplacement non absolument indispensable. Ces directives s'appliquent au transport longue-distance, dont l'activité de cars longue-distance", a expliqué FlixBus.

De fait, le décret paru mardi matin au Journal officiel pour encadrer le confinement de la population interdit la circulation des "cars Macron", a précisé un porte-parole à l'AFP.

BlaBlaCar a parallèlement indiqué que ses plateformes de covoiturage - BlaBlaCar (longue distance) et BlaBlaLines (domicile-travail) - restaient ouvertes, au nom de "la liberté", "pour permettre à ceux qui ont absolument besoin de se déplacer de le faire".

"Cependant, dans le contexte actuel et la nécessité de +distanciation sociale+, covoiturer n'est pas recommandé", a insisté le directeur général de l'entreprise Nicolas Brusson dans un message envoyé aux membres.

"Ne vous déplacez que si c'est absolument nécessaire, selon les critères établis par le gouvernement. Les passagers qui doivent annuler leur déplacement peuvent le faire gratuitement", a-t-il écrit.

"Dans quelques temps, j'espère de nouveau faire appel à vous pour relancer les voyages de notre communauté, dans une période où nous aurons tous envie de nous retrouver et où nous pourrons reprendre une vie normale. En attendant, prenez soin de vous et des autres", a souligné M. Brusson.

 ■

Copyright © 2020 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 31/03/2020

Orange va pouvoir poursuivre la politique de "gestion prudente et active de son bilan"...

Publié le 31/03/2020

Les actions nouvelles Drone Volt seront admises sur la même ligne de cotation que les actions anciennes...

Publié le 31/03/2020

Cette décision s'inscrit dans le contexte actuel lié à la crise sanitaire du Covid 19...

Publié le 31/03/2020

Le Groupe AgroGeneration a mis en place toutes les mesures de distanciation nécessaires...

Publié le 31/03/2020

La société détient à ce jour un portefeuille de près de 100 brevets délivrés