En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 409.43 PTS
-
5 416.00
-
SBF 120 PTS
4 333.74
-
DAX PTS
12 561.02
+0.16 %
Dowjones PTS
25 064.36
+0.18 %
7 357.90
-0.24 %
Nikkei PTS
22 644.05
+0.21 %

Bébés prématurés: des caméras pour remplacer les capteurs

| AFP | 214 | Aucun vote sur cette news
Dans un hôpital d'Argenteuil, en banlieue parisienne, le 22 juillet 2013
Dans un hôpital d'Argenteuil, en banlieue parisienne, le 22 juillet 2013 ( FRED DUFOUR / AFP/Archives )

Des chercheurs en Suisse ont mis au point des caméras pour assurer le suivi médical des bébés prématurés sans contact et sans fil, selon un communiqué publié lundi par l'Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL).

Ce système a été mis au point par des chercheurs de l'EPFL et du CSEM (Centre suisse d'électronique et de micro-technique) et permet de mesurer en continu les paramètres vitaux des prématurés, sans leur poser de capteurs sur la peau.

La caméra remplace ces capteurs, indique l'EPFL, qui génèrent près de 90% de fausses alertes.

Les premiers tests sur nouveau-nés devraient débuter prochainement à l'Hôpital universitaire de Zurich, partenaire du projet.

Aucune date n'a cependant été donnée.

"Les capteurs actuels, posés sur le torse des bébés, sont si sensibles qu'ils génèrent près de 90% de fausses alertes, surtout dues aux mouvements des bébés", a expliqué le Dr Jean-Claude Fauchère, médecin-adjoint de la clinique de néonatalogie à l'Hôpital universitaire de Zurich.

"Cela entraîne un inconfort pour le bébé, que l'on doit à chaque fois manipuler, et un important facteur de stress ainsi qu'une mobilisation inutile des infirmières. Elles peuvent potentiellement moins bien gérer les vraies urgences, ce qui perturbe leur travail de soins", a-t-il ajouté, cité dans le communiqué.

Avec les caméras, aucun contact physique n'est requis. Le rythme cardiaque est détecté à partir des variations légères de la couleur de la peau du bébé, dues aux battements du coeur.

La respiration est analysée via les mouvements du thorax et des épaules.

La nuit, des caméras infrarouges prennent le relai, ce qui permet d'assurer le contrôle en continu.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 16/07/2018

L'étude permettait d'étudier la faisabilité et la facilité d'utilisation et la satisfaction des patientes utilisant eCO...

Publié le 16/07/2018

Myrian 2.4 intègre de nouveaux outils de diagnostic exclusifs...

Publié le 16/07/2018

Résultats trimestriels...

Publié le 16/07/2018

Retour d'assemblée générale...

Publié le 16/07/2018

"Ces partenariats sont construits en conformité avec les règles du droit de la concurrence", assure Carrefour...