Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 598.18 PTS
+0.56 %
5 601.0
+0.78 %
SBF 120 PTS
4 428.16
+0.61 %
DAX PTS
13 335.68
+0.37 %
Dow Jones PTS
29 910.37
+0.13 %
12 258.21
+0.87 %
1.196
+0.02 %

Renault : la participation de Nissan dans Mitsubishi fait parler

| Boursier | 945 | 3.25 par 4 internautes

Cela faisait longtemps...

Renault : la participation de Nissan dans Mitsubishi fait parler
Credits Reuters

Cela faisait longtemps. Les spéculations autour de l'alliance Renault-Nissan-Mitsubishi sont de retour. Après quelques mois sans vagues, de nouveaux bruits de couloir autour de l'Alliance bâtie par Carlos Ghosn font état d'une possible cession de la participation de Nissan dans Mitsubishi Motors. Selon les sources de 'Bloomberg', Nissan craint de plus en plus qu'il lui faille plus de temps pour se remettre de la crise provoquée par la pandémie de coronavirus. Une telle opération pourrait par ailleurs constituer la première étape d'une révision plus large de l'alliance tripartite, précisent les sources de l'agence.

Le groupe nippon pourrait vendre toute ou partie de sa participation de 34% dans Mitsubishi Motors à des investisseurs déjà présents au tour de table de ce dernier (Mitsubishi Corp est évoqué) ou chercher des acquéreurs potentiels. La part de Nissan dans son homologue valait environ 950 millions de dollars à la clôture de Tokyo vendredi dernier, soit moins de la moitié de ce que Nissan avait payé il y a quatre ans.

Reste que d'après l'agence, si une cession d'actions remodèlerait fondamentalement les liens capitalistiques entre Nissan et l'un de ses principaux partenaires, les trois constructeurs automobiles feront probablement valoir que l'Alliance restera intacte sur le plan opérationnel. Ils souligneront que le partenariat peut fonctionner sans la participation directe des actionnaires alors qu'une telle transaction pourrait également permettre d'ouvrir l'alliance à d'autres partenaires.

Membre de l'Alliance Renault-Nissan depuis 2016, Mitsubishi Motors anticipe une perte d'exploitation de 1,3 milliard de dollars sur l'exercice financier clos en mars prochain. Durement touché par la crise, le constructeur a été contraint, au début de l'année, d'arrêter la production de son SUV Pajero et d'autres grandes lignes de véhicules, se concentrant désormais sur les petites voitures et les marchés d'Asie du Sud-Est.

La semaine passée, Nissan a de son côté revu à la baisse sa prévision de perte nette annuelle, commençant à récolter les fruits de son plan de restructuration et alors que son activité s'est révélée meilleure que prévu au troisième trimestre.

"Il n'y a aucun projet de changement dans la structure capitalistique de Mitsubishi", a réagi Nissan tandis que Mitsubishi Motors a déclaré qu'il n'y avait pas eu de discussions pour revoir sa relation capitalistique et qu'il "continuera à collaborer au sein de l'alliance".

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
4 avis
Note moyenne : 3.25
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

Suivez la tendance avec
Nicolas PAGNIEZ,

du lundi au vendredi à 9h55, 12h30, 14h55 et 18h30 sur

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 27/11/2020

Lors de sa réunion du 26 novembre, le Conseil d'administration a pris acte du départ de Monsieur Géry Robert-Ambroix en qualité de Directeur Général...

Publié le 27/11/2020

Touax a procédé au rachat et à l'annulation d'une partie des titres super-subordonnés à durée indéterminée (TSSDI) émis en août 2013, novembre 2013 et...

Publié le 27/11/2020

Le conseil d’administration de la Compagnie des Alpes envisage qu’à l’expiration du mandat de PDG de Dominique Marcel, la présidence du conseil d’administration et la direction générale…

Publié le 27/11/2020

Le groupe de médias ADL Partner a réalisé au troisième trimestre 2020 un chiffre d’affaires de 34,2 millions d'euros, en croissance de 3,2% par rapport à la même période de 2019, pour un…

Publié le 27/11/2020

Touax SCA a annoncé avoir procédé au rachat et à l’annulation d’une partie des titres super-subordonnés à durée indéterminée (TSSDI ) émis en août 2013, novembre 2013 et mai 2014, pour…

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne