En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 408.60 PTS
+0.54 %
5 410.5
+0.62 %
SBF 120 PTS
4 340.39
+0.51 %
DAX PTS
12 384.49
+0.43 %
Dowjones PTS
25 861.09
+0.40 %
7 405.77
+0.47 %
1.157
+0.70 %

La spéculation pour éviter la gueule de bois chez Marie Brizard ?

| Boursier | 679 | Aucun vote sur cette news

La société connaît de grosses difficultés en Pologne...

La spéculation pour éviter la gueule de bois chez Marie Brizard ?
Credits Belvedere

Malgré le plongeon du titre de plus de 13% hier, le rebond est loin d'être acquis pour [FR:FR0000060873:0]Marie Brizard Wine & Spirits[:FR], dont le titre évolue ce matin symboliquement juste sous les 10 euros, sur un léger repli. La capitalisation a chuté à 283 millions d'euros, alors qu'elle dépassait 450 ME en septembre. Le sévère avertissement lancé sur les objectifs 2017 à cause de la situation en Pologne inquiète les financiers. Chez Oddo BHF, l'analyste Vincent Baron est dubitatif. "Il est clair qu'il est bien difficile d'avoir une recommandation sur une société qui maîtrise si peu ses comptes", écrit-il à ses clients, en illustrant son propos par l'évaporation de 24 ME d'Ebitda entre 2016 et 2017 alors que la différence de chiffre d'affaires marques n'est que de 19 ME. Cela tend à démontrer, selon l'analyste, la faiblesse du "pricing power" de la société et sa forte dépendance aux distributeurs en France et en Pologne. Reste la spéculation sur le contrôle du dossier, dont La Martiniquaise détient 29,5%. Compte tenu du contexte, Oddo doute que les prétendants se bousculent pour des marques "aussi faibles".

Du côté de Bryan Garnier, Virginie Roumage a attendu la conférence tenue par le management pour ajuster ses projections, même si elle ne croyait déjà pas aux objectifs du plan 2020. Les débats l'ont confortée dans son sentiment. Elle est plus enthousiaste que son homologue d'Oddo BHF sur une opération avec La Martiniquaise, via laquelle elle entrevoit des synergies intéressantes. Reste la question du prix. Il faudrait offrir 15,29 euros au moins d'ici le 22 mai pour égaler le meilleur niveau du titre sur un an. A moins que l'actionnaire n'opte pour une fusion inversée de façon à conserver la cotation en bourse. L'entité combinée pourrait avoir une valeur d'entreprise de 2,3 MdsE, selon l'analyste, en incluant des synergies représentant 5% des ventes de MBWS et un ratio EV / Ebitda 2018 de 13 fois, correspondant à une décote de 20% sur la moyenne sectorielle à cause du positionnement grand public du groupe. La spécialiste n'en réduit pas moins de 11 à 10 euros son objectif en restant neutre, une recommandation et une valorisation partagées par Oddo BHF. Il faut aussi noter que Kepler Cheuvreux reste à alléger en visant 9 euros contre 11,50 euros précédemment. Au vu de la réaction du titre aujourd'hui, le crédit que les investisseurs donnent à un scénario d'adossement est encore faible.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/08/2018

   Bollène (France) - Le 21 août 2018 - 20:00 (CET)     EGIDE RENFORCE SON ORGANISATION COMMERCIALE AUX ETATS-UNIS   Le groupe Egide (ISIN: FR0000072373 - Reuters:…

Publié le 21/08/2018

Le montant du transfert s'élève à 6,5 ME auxquels pourront s'ajouter des incentives pour un maximum de 3,5 ME...

Publié le 21/08/2018

L'installation reflète l'adoption croissante de la technologie EOS en tant que standard de soin dans les centres orthopédiques...

Publié le 21/08/2018

Nacon officialise sa collaboration avec Marie-Laure 'Kayane' Norindr, joueuse professionnelle de eSport...

Publié le 21/08/2018

Entre le 13 et le 17 août, Bic a racheté pour près de 3,06 millions d’euros de ses propres actions. Ces transactions portent sur environ 39 000 titres rachetés à un prix moyen pondéré…