5 542.55 PTS
-0.11 %
5 488.0
-0.16 %
SBF 120 PTS
4 430.65
-0.03 %
DAX PTS
12 938.01
+0.65 %
Dowjones PTS
24 753.09
-0.24 %
6 960.92
+0.16 %
Nikkei PTS
22 450.79
+0.06 %

General Motors a-t-il berné PSA pour lui vendre Opel / Vauxhall ?

| Boursier | 920 | 2.67 par 3 internautes

Le Français reprocherait à l'américain d'avoir camouflé l'absence de stratégie de sa filiale allemande vis à vis de la réduction des émissions de CO2...

General Motors a-t-il berné PSA pour lui vendre Opel / Vauxhall ?
Credits Reuters

[US:US37045V1008:0]General Motors[:US] s'est-il débarrassé d'Opel /Vauxhall en omettant de révéler à l'acquéreur, [US:US69391D1037:0]PSA[:US], l'ampleur de la désorganisation de la marque allemande et de son alter-ego britannique au niveau des émissions de polluants ? Plusieurs sources laissent penser que les dépassements de normes sont tels chez Opel / Vauxhall que le groupe français pourrait s'exposer à des amendes européennes plus lourdes que ce qui était escompté. A ce stade, difficile de savoir ce qui a été inclus dans l'accord de cession finalisé en juillet, mais on a du mal à croise que PSA n'avait pas prévu des garde-fous au regard des révélations qui se sont multipliées depuis deux ans sur la fiabilité des tests d'émissions, sans même parler des tricheries avérées chez certains constructeurs, comme Volkswagen.

Un préjudice représentant la moitié du prix d'achat ?

Pour autant, GM a pu chercher à en minimiser l'impact dans le cadre des négociations, et c'est sans doute là que le bât blesse. Les informations obtenues par l'Agence Reuters laissent penser que le Français a chiffré un préjudice allant de 600 à 800 millions d'euros, ce qui est colossal rapporté au prix de vente des deux marques, 1,3 milliard d'euros. PSA, qui aurait brandi la menace d'une procédure judiciaire, souhaiterait obtenir un ajustement du prix de cession. Aucune des deux parties n'a voulu commenter l'information. Des négociations pourraient être en cours afin d'éviter d'avoir à saisir la justice.

La rumeur si elle se confirmait, expliquerait l'empressement de PSA à faire passer les modèles Opel et Vauxhall sur ses propres plateformes, tel qu'annoncé en novembre. Dans la presse allemande, le patron de PSA, Carlos Tavares, avait déjà émis des doutes quant à l'honnêteté des négociateurs de GM. "Quand nous avons acheté Opel à General Motors, on ne nous a pas montré la face cachée de la lune... Par exemple qu'il n'y avait aucun plan pour respecter les exigences européennes en matière d'émissions de CO2", avait-il déclaré. Dans ce type de négociations, l'expérience montre que rien n'est jamais tout blanc ou tout noir. L'acquéreur ne s'attendait sûrement pas à récupérer une division en ordre de bataille au regard des pertes accumulées pendant des années par Opel / Vauxhall. Et le vendeur n'avait sûrement pas intérêt à argumenter sur le sous-investissement et le manque de planification au sein de sa filiale...

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
3 avis
Note moyenne : 2.67
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

ÉVÈNEMENT

IMMERSION EXCLUSIVE AU COEUR DE LA BOURSE
DU 28 MAI AU 1erJUIN 2018

EN PARTENARIAT AVEC

INSCRIVEZ-VOUS DÈS MAINTENANT ! Cliquez ici

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 25/05/2018

BLEECKER         COMMUNIQUE DE PRESSE         RESULTATS SEMESTRIELS AU 28.02.2018       Paris, le 25 mai 2018       Le Groupe BLEECKER publie aujourd'hui ses…

Publié le 25/05/2018

A la suite de l'accord du conseil d'administration de Beni Stabili, le 24 mai, le conseil d'administration de Foncière des Régions a approuvé à l'unanimité le projet de fusion entre les deux…

Publié le 25/05/2018

Safran annonce que son Assemblée générale des actionnaires 2018 a décidé le versement d’un dividende de 1,60 euro par action et approuvé l’ensemble des résolutions proposées. La mise en…

Publié le 25/05/2018

HF COMPANY Société anonyme au capital de 1 670 631.50 EUROS Siège social : Node Park Touraine 37310 Tauxigny 405 250 119 R.C.S. TOURS       Tauxigny, le 25 mai…

Publié le 25/05/2018

Faible croissance...