5 418.91 PTS
-0.15 %
5 426.5
-0.02 %
SBF 120 PTS
4 323.57
-0.03 %
DAX PTS
13 167.13
-0.12 %
Dowjones PTS
24 504.80
+0.49 %
6 383.65
+0.00 %
Nikkei PTS
22 758.07
-0.47 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Eurovia (Vinci) s'offrirait le québécois TNT

| Boursier | 390 | 5 par 1 internautes

La société emploie 900 personnes et apporterait à complément au français...

Eurovia (Vinci) s'offrirait le québécois TNT
Credits Eurovia

Les salariés du groupe canadien TNT ont appris en fin de semaine dernière qu'ils passeront rapidement sous la bannière du français [FR:FR0000125486:0]Vinci[:FR], indique la presse locale. C'est la filiale routes Eurovia qui devrait mettre la main sur cet acteur reconnu des enrobés, qui emploie environ 900 personnes. Contacté par 'La Presse', un porte-parole d'Eurovia a d'abord nié avant de se contenter d'un "on n'a pas fait l'acquisition pour l'instant", qui sonne comme une absence de démenti. Au Québec, ces opérations de rachat par de grands groupes étrangers ne font pas l'unanimité. "Nous redevenons des porteurs d'eau. La commission Charbonneau aura sérieusement abîmé l'industrie québécoise du génie-conseil et nos entreprises de grands travaux civils", a indiqué une source bien implantée dans le BTP local à la journaliste de l'hebdomadaire.

Vinci est déjà implanté au Québec, principalement à travers Eurovia mais aussi avec les branches construction (Grands Projets et Solétanche Freyssinet) et concessions. Le Canada représentait en 2016 environ 6% des revenus annuels globaux de Vinci, soit son quatrième marché d'implantation après la France (57%), l'Allemagne (10%) et le Royaume-Uni (8%). Eurovia seule a dégagé environ 400 ME de revenus l'année dernière dans le pays.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 5
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 13/12/2017

Communiqué de presse 13 décembre 2017     Edenred lance Edenred Factory, sa « fabrique à start-ups »   Edenred lance Edenred Factory, un programme…

Publié le 13/12/2017

En marge du One Planet Summit, organisé à Paris, Amundi a annoncé que la campagne de levée de Fonds pour Amundi Planet – Emerging Green One a reçu un accueil très favorable de la part des…

Publié le 13/12/2017

Teva dévoilera demain son plan de restructuration, révèle le site d'information Calcalist. Selon ce dernier, le numéro un mondial des génériques a prévu de supprimer un tiers des 6 860 postes…

Publié le 13/12/2017

Le titre poursuit sa baisse à Paris, après le projet d'OPA d'Atos sur Gemalto...

Publié le 13/12/2017

Après les résultats semestriels...

CONTENUS SPONSORISÉS