5 424.75 PTS
-0.04 %
5 419.0
-0.16 %
SBF 120 PTS
4 318.92
-0.14 %
DAX PTS
13 166.76
-0.13 %
Dowjones PTS
24 504.80
+0.49 %
6 383.65
+0.00 %
Nikkei PTS
22 758.07
-0.47 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Du rififi, aussi, chez Altice au Portugal ?

| Boursier | 622 | 4 par 1 internautes

Claudia Goya serait sur le départ. Faux, rétorque la société...

Du rififi, aussi, chez Altice au Portugal ?
Credits Portugal Telecom

La patronne d'Altice Portugal, Claudia Goya va-t-elle démissionner cette semaine ? Oui, selon une source proche de la dirigeante citée par 'O Jornal Economico'. Non, a rétorqué une porte-parole de Portugal Telecom, la filiale locale, à l'Agence Bloomberg. Claudia Goya a été nommée CEO de Portugal Telecom en juillet dernier. Elle avait auparavant officié chez Procter & Gamble, Galp Energia et Microsoft, où elle était dernièrement COO de Microsoft Brésil depuis trois ans. Son arrivée aurait été soutenue par Michel Combes, qui vient d'être débarqué d'[NL:LU1014539529:0]Altice[:NL] dans le cadre du grand chambardement décidé par Patrick Drahi.

La rumeur d'un départ de Goya intervient au plus mauvais moment pour le groupe, qui traverse une profonde crise de confiance, alimentée par les doutes sur le modèle économique dans les télécoms en Europe. Après avoir perdu plus de la moitié de sa valeur en moins de trois semaines, l'action Altice a rebondi modestement hier, de 5,2%, après une mise au point sur sa situation financière, qui n'a certainement pas dissipé toutes les craintes qui entourent le dossier.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 4
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 13/12/2017

Un bloc d'un montant de 109...

Publié le 13/12/2017

Pour accéder à la première place mondiale

Publié le 13/12/2017

Bryan Garnier fait le point sur le dossier Imerys après avoir rencontré Olivier Pirotte, directeur financier de la société...

Publié le 13/12/2017

Communiqué de presse 13 décembre 2017     Edenred lance Edenred Factory, sa « fabrique à start-ups »   Edenred lance Edenred Factory, un programme…

CONTENUS SPONSORISÉS