En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 618.16 PTS
+0.00 %
5 628.00
+0.19 %
SBF 120 PTS
4 431.99
-
DAX PTS
12 490.74
-
Dowjones PTS
27 349.19
+0.65 %
7 954.56
+0.00 %
1.114
-0.08 %

Broadcom négocierait le rachat de Symantec

| Boursier | 283 | Aucun vote sur cette news

Broadcom a encore de l'appétit...

Broadcom négocierait le rachat de Symantec
Credits Reuters

[US:US11135F1012:0]Broadcom[:US] a encore de l'appétit. Le fabricant américain de "puces" serait tout proche de mettre la main sur [US:US8715031089:0]Symantec[:US] un an seulement après avoir racheté CA Inc pour près de 19 milliards de dollars. Broadcom, qui avait dû abandonner, début 2018, sa fusion géante avec [US:US7475251036:0]Qualcomm[:US] face à l'opposition de la Maison Blanche, semble ainsi vouloir poursuivre sa diversification au-delà des semi-conducteurs.

Selon les sources proches des négociations citées par 'Bloomberg', une annonce officielle pourrait intervenir dans les prochaines semaines même si les pourparlers pourraient encore tomber à l'eau. Si l'agence ne chiffre pas le montant potentiel du deal, le 'Financial Times' évoque une somme supérieure à 15 Mds$.

Après l'achat par Intel Corp de McAfee en 2011, la reprise de Symantec par Broadcom constituerait la deuxième acquisition majeure d'un fournisseur de cybersécurité par un fabricant de puces. L'opération est néanmoins loin d'avoir été un succès pour Intel puisque le géant californien a déjà revendu une participation majoritaire dans McAfee à la société d'investissement TPG.

Symantec, qui a été l'un des pionniers de la sécurité informatique, a vu son titre bondir de 22% hier à Wall Street à la suite de la publication de cette information. Confrontée à une vive concurrence, la société doit faire face depuis plusieurs années à une panne de croissance. Elle a multiplié les avertissements et a perdu la confiance des investisseurs après l'annonce d'une enquête interne en 2018 sur des questions financières non spécifiées. Symantec connait également une vague de départs de dirigeants depuis la fin de l'année dernière. Son directeur général Greg Clark a ainsi brusquement démissionné en mai pour raison personnelle.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 23/07/2019

IGE+XAO dispose d'une structure solide...

Publié le 23/07/2019

Emerige s'est développé autour de deux pôles : l'immobilier résidentiel et l'immobilier tertiaire...

Publié le 23/07/2019

Groupe JAJ reste prudent mais confiant en ce qui concerne l'exercice 2019-2020...

Publié le 23/07/2019

Le trafic total, mesuré en nombre de kilomètres parcourus, a connu au 1er semestre 2019 une baisse de -1,1%...

Publié le 23/07/2019

"Le renforcement du bilan nous permet d'atteindre dès le 1er semestre notre nouvel objectif de levier inférieur à 40%"...