En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 407.38 PTS
-0.18 %
5 409.00
-0.14 %
SBF 120 PTS
4 329.91
-0.12 %
DAX PTS
12 691.20
+0.04 %
Dowjones PTS
25 064.50
-0.53 %
7 352.36
+0.00 %
1.165
+0.03 %

Airbus prêt à équiper des A380 en Chine pour sauver le programme ?

| Boursier | 641 | 4 par 1 internautes

Emmanuel Macron emmène Fabrice Brégier en Chine pour sauver le très gros porteur...

Airbus prêt à équiper des A380 en Chine pour sauver le programme ?
Credits Reuters

Jusqu'où le groupe [FR:NL0000235190:0]Airbus[:FR] est-il prêt à aller pour sauver l'A380 ? La question taraude les experts aéronautiques depuis plusieurs mois, à mesure que le carnet de commandes du géant des airs s'assèche. L'industriel pense que son appareil est la réponse idéale à l'augmentation du trafic aérien mondial, notamment dans les zones asiatiques densément peuplées. Mais les opérateurs renâclent à s'équiper d'un avion qui nécessite des infrastructures adaptées et une organisation spécifique. Emirates, qui opère plus de 100 A380 depuis quelques semaines et qui a commandé 193 des 317 vendus par Airbus, fait le forcing pour obtenir une version modernisée de l'avion. Mais le groupe européen traîne les pieds car il craint d'engager des nouveaux frais de développement et d'échouer à convaincre d'autres transporteurs.

Des A380 équipés de leur cabine en Chine ?

Airbus pourrait trouver son salut en Chine. Emmanuel Macron, qui démarre aujourd'hui une visite officielle de trois jours dans le pays, a emmené Fabrice Brégier dans ses valises. Le baroud d'honneur du patron opérationnel d'Airbus, qui sera débarqué du groupe en février, pourrait consister à négocier un partenariat industriel avec la Chine autour de l'A380, selon les informations obtenues par le 'Financial Times'. La source du quotidien britannique est peu bavarde sur le contenu précis d'un tel accord. L'industriel pourrait faire la part belle aux sous-traitants chinois pour équiper la cabine du très gros porteur, à partir de son site de Tianjin. Dans la grande ville du nord-est de la Chine, Airbus assemble des A320 depuis plusieurs années et réalise les aménagements cabine d'A330 depuis quelques mois. Une ligne dédiée à l'installation des équipements finaux d'A380 pourrait ainsi voir le jour sur le même modèle que celle des A330.

Il ne devrait pas y avoir d'annonce concernant l'A380 lors de la visite officielle d'Emmanuel Macron, mais Airbus ne repartira pas les mains vides de Chine. Le loueur ALC devrait commander une centaine d'appareils à l'avionneur, mais aucun très gros porteur. Par ailleurs, le groupe devrait annoncer une augmentation de la cadence d'assemblage des A320 à Tianjin, de quatre appareils par mois à cinq. Une façon de montrer à Pékin qu'il est prêt à renforcer son empreinte industrielle dans le pays.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 4
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

SEMAINE TRICOLORE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 24 juillet 2018

CODE OFFRE : BLEUS18

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : BLEUS18 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/07/2018

Le titre a buté contre sa moyenne mobile à 50 jours et la borne haute de Bollinger sur un graphique journalier. Le RSI ne parvient pas à dépasser les 50. Retour de la pression vendeuse attendue.…

Publié le 20/07/2018

Covivio (Foncière des régions) gagne 0,23% à 88,30 euros au lendemain de ses résultats du premier semestre. Sur cette période, l’EPRA Earnings a progressé de 5% à 192 millions d’euros,…

Publié le 20/07/2018

Résultats trimestriels...

Publié le 20/07/2018

Dans des volumes étoffés, Ateme s'effondre de 10,5% à 15 euros...

Publié le 20/07/2018

Gecina a relevé son objectif de résultat récurrent net par action pour 2018, à +8% contre +3% à +6% attendu jusqu’alors. La foncière peut se le permettre en raison des tendances favorables…