5 437.94 PTS
+0.46 %
5 392.00
+0.51 %
SBF 120 PTS
4 339.48
+0.52 %
DAX PTS
12 451.17
+0.23 %
Dowjones PTS
24 083.83
+0.25 %
6 513.94
+0.00 %
Nikkei PTS
22 319.61
+0.47 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Airbus pourrait préparer une version cargo de l'A330neo

| Boursier | 374 | Aucun vote sur cette news

L'avionneur serait sollicité par ses clients pour plancher sur une version dédiée au fret du gros porteur modernisé...

Airbus pourrait préparer une version cargo de l'A330neo
Credits Airbus / Goussé

L'avenir de l'A330neo est-il dans le fret aérien ? La version modernisée du best-seller d'[FR:NL0000235190:0]Airbus[:FR] a du mal à trouver son public. Avec seulement 214 commandes au compteur depuis l'annonce de son lancement, elle est très loin de susciter le même engouement que la famille A320neo. [US:US0231351067:0]Amazon[:US] et [US:US9167411019:0]UPS[:US] auraient demandé à l'avionneur européen de plancher sur une version fret de son gros porteur modernisé, a appris l'Agence Bloomberg, même si les intéressés ont soit éludé la question, soit refusé de commenter.

Le marché cargo a subi une longue crise. Son redressement n'est que très récent, en partant de très bas. Mais les professionnels estiment que la multiplication des échanges planétaires va lui permettre de retrouver des couleurs. [US:US0970231058:0]Boeing[:US] s'attend par exemple à une progression de 70% de la flotte cargo mondiale d'ici 2035, ce qui la porterait à un peu plus de 3.000 appareils. Plus de 60% des appareils qui intégreront la flotte le seront par conversion d'avions passagers. Cela laisse environ 930 avions de fret neufs à produire d'ici 2035, dont près de 60%, estime Boeing, seront des gros porteurs.

Le catalogue Airbus actuel ne compte qu'un seul appareil de fret "natif", l'A330-200, vendu au prix unitaire théorique de 241,7 millions de dollars, soit un peu plus chez qu'un A330-200 en configuration passagers (238,5 M$). Le groupe en a vendu 42 dont 38 ont déjà été livrés. Autant dire que le groupe européen n'est pas un grand expert du secteur. Chez Boeing, les appareils de fret se déclinent dans trois séries : l'avion à tout faire B767-300 Freighter (212,2 M$), le plus imposant B777 Freigther (339,2 M$) et le géant du fret, le B747-8 Freighter (403,6 M$). De nombreux opérateurs utilisent des appareils passagers reconditionnés en fret, si bien que la flotte mondiale est très disparate : B707, DC-8, A310, Il-76, AN-124... de nombreux avions fort anciens servent à transporter des marchandises dans le monde.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 26/04/2018

Total dévoile des résultats trimestriels en progression dans le sillage des cours du brut et de la hausse de la production...

Publié le 26/04/2018

Le nouvel appel à la grève de trois syndicats de pilotes ne passe pas chez la direction d'Air France...

Publié le 26/04/2018

Le scandale Cambridge Analytica sur d’importantes fuites de données personnelles n’a pas empêché Facebook de réaliser des résultats meilleurs que prévu au premier trimestre. Le numéro un…

Publié le 26/04/2018

Engie a regardé le dossier Direct Energie mais n'a pas donné suite...

Publié le 26/04/2018

Safran (+2,87% à 93,12 euros) signe la plus forte progression du CAC 40, dans le sillage d’une solide publication du premier trimestre 2018 où se dessine un discours rassurant concernant…