En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 007.14 PTS
-0.84 %
5 009.00
-0.39 %
SBF 120 PTS
3 943.47
-0.75 %
DAX PTS
12 528.18
-0.64 %
Dow Jones PTS
25 827.36
+0.36 %
10 341.89
+0. %
1.124
+0.06 %

Air France : Bruno Le Maire ne veut pas de licencient sec

| Boursier | 764 | Aucun vote sur cette news

Les bruits de couloir autour du plan de restructuration à venir chez Air France se multiplient...

Air France : Bruno Le Maire ne veut pas de licencient sec
Credits Air France

Les bruits de couloir autour du plan de restructuration à venir chez [FR:FR0000031122:0]Air France[:FR] se multiplient. Le dernier en date provient de 'Bloomberg' puisque l'agence a annoncé hier que la compagnie nationale souhaiterait voir partir 8.300 salariés via un plan de départs volontaires, soit environ 17% de ses équipes. Dans le détail, ce plan viserait 300 pilotes, 2.000 PNC et 6.000 membres du personnel au sol. Des chiffres qui pourraient encore bouger après les discussions entre le syndicat et la direction, précise l'agence.

Bruno Le Maire espère moins de 8.000 suppressions de postes

Bruno Le Maire a affirmé ce matin sur 'France Inter' qu'il souhaitait voir moins de 8.000 départs et surtout aucun licenciement sec chez AF : "oui, il y a des ajustements qui seront nécessaires pour Air France (...) mais je souhaite et je demande à Air France qu'il n'y ait pas de départ forcé. Je crois que c'est ça la ligne rouge, importante, qu'il n'y ait pas de départ contraint chez Air France".

Hier, Jean-Baptiste Djebbari avait déclaré sur 'LCI' que la restructuration de la compagnie se fera sans "souffrance sociale". Le secrétaire d'Etat aux transports soulignant que la réorganisation pourrait inclure un plan de mobilité interne et d'éventuels départs volontaires.

Transavia France pourrait reprendre des lignes intérieures

La compagnie nationale s'est engagée à abaisser de moitié ses émissions de CO2 en France d'ici 2024 suite à l'aide financière de l'Etat, via notamment une réduction de 40% de son offre intérieure. Le quotidien 'Les Echos' affirmait mardi que le plan "Vesta" était sur la table et que "l'objectif affiché est de parvenir à un accord avec les syndicats avant la première semaine de juillet".

Selon le journal, "à terme, l'activité de Hop, réduite à une trentaine d'avions (contre plus d'une cinquantaine avant la crise), se limiterait à l'alimentation du 'hub' de Roissy-CDG, et du mini-hub régional de Lyon, pour les lignes interrégionales". Transavia France reprendrait de son côté "quelques lignes d'Air France à fort trafic avec une clientèle à dominante 'loisir', comme Orly/Biarritz et Orly/Montpellier" voire "certaines lignes transversales de Hop, comme Nantes/Marseille et Lyon/Nantes". Un feu vert du SNPL serait toutefois nécessaire dans la mesure où Transavia ne peut actuellement pas réaliser de vols intérieurs. Air France continuerait de son côté à exploiter 'La Navette' vers Toulouse, Marseille et Nice, ainsi que les vols vers les départements d'Outre-mer et la Corse.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON FÊTE SA 1ÈRE ANNÉE

Découvrez le contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 31 juillet 2020 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

PRIMÉ MEILLEUR NOUVEAU CONTRAT D’ASSURANCE VIE

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 03/07/2020

SoLocal, dont le titre est suspendu depuis le 15 juin, a annoncé que la reprise de la cotation de ses titres a été fixée au lundi 6 juillet 2020. Ce, après voir précisé qu'après d’intenses…

Publié le 03/07/2020

GTT a annoncé avoir reçu, fin juin, une commande de la part du chantier naval russe Zvezda Shipbuilding Complex (Zvezda) pour la conception des cuves de cinq méthaniers brise-glace de type ARC7…

Publié le 03/07/2020

GTT a reçu fin juin une commande de la part du chantier naval russe Zvezda Shipbuilding Complex pour la conception des cuves de cinq méthaniers...

Publié le 03/07/2020

Une centaine de salariés d'Air France et de ses sous-traitants ont manifesté ce vendredi devant le siège social de la compagnie aérienne à...

Publié le 03/07/2020

Le Conseil Départemental de la Vienne a retenu le projet déposé par les équipes de la Société Anonyme du Parc du Futuroscope (SAPF), société contrôlée par la Compagnie des Alpes et actuel…