En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 730.66 PTS
-1.77 %
4 702.00
-2.3 %
SBF 120 PTS
3 752.26
-1.73 %
DAX PTS
12 063.57
-0.93 %
Dow Jones PTS
27 544.58
-0.51 %
11 578.65
+0.64 %
1.182
+0.09 %

Aérien : Air France KLM peut-elle entrer au capital de la TAP ?

| Boursier | 2496 | Aucun vote sur cette news

Air France KLM peut-elle entrer au capital de TAP ? David Neeleman, l'entrepreneur américano-brésilien, qui détient 45% de la compagnie nationale...

Aérien : Air France KLM peut-elle entrer au capital de la TAP ?
Credits Air France

[FR:FR0000031122:0]Air France KLM[:FR] a t-elle des vues sur TAP ? David Neeleman, l'entrepreneur américano-brésilien, qui détient 45% de la compagnie nationale portugaise, souhaiterait vendre sa participation d'ici la fin du mois de mars, selon 'Jornal de Negocios'. Le journal économique portugais, qui ne cite pas ses sources, affirme à ce titre que le dirigeant, associé à Humberto Pedrosa au sein du consortium Atlantic Gateway, est en pourparlers avec le groupe franco-hollandais mais également avec [DE:DE0008232125:0]Lufthansa[:DE], [GB:GB0001290575:0]British Airways[:GB] et [US:US9129091081:0]United[:US].

Pas d'IPO !

David Neeleman se serait résolu à céder sa participation après que le gouvernement eut bloqué l'idée d'une introduction en bourse à cause de la situation financière de la compagnie aérienne mais également en raison de la détérioration de ses relations avec Pedrosa. S'il n'est pas en mesure de vendre sa participation à un autre transporteur, l'homme d'affaires pourrait envisager de la céder à des investisseurs portugais actifs dans l'industrie du tourisme, souligne le journal.

Conflit ouvert entre l'Etat et les actionnaires privés de TAP

TAP, privatisée en 2015, traverse une période difficile. Sur les neuf premiers mois de l'année, la compagnie a essuyé une perte de 111 millions d'euros. L'accumulation de mauvais résultats (comptes déjà déficitaires en 2018) et une polémique sur des primes accordées à certains dirigeants l'an passé a fortement dégradé les relations entre le management de la TAP et l'État portugais, principal actionnaire de la société avec 50% du capital. A tel point, qu'une évolution de l'actionnariat serait désormais inévitable.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

Suivez la tendance avec
Nicolas PAGNIEZ,

du lundi au vendredi à 9h55, 12h30, 14h55 et 18h30 sur

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 27/10/2020

Le drone VTOL a ainsi pu réaliser plusieurs missions

Publié le 27/10/2020

L'opération a été menée à 0,28 euro l'action...

Publié le 27/10/2020

"Dans ce contexte très particulier de crise sanitaire majeure, nos équipes, partout à travers le monde, ont fait preuve d'une grande capacité d'adaptation"...

Publié le 27/10/2020

Sur 9 mois, le chiffre d'affaires recule de 4,4% à 810,2 ME

Publié le 27/10/2020

La période écoulée conforte également les attentes du Groupe d'un rattrapage des effets de la crise sanitaire du 1er semestre dès la fin de l'exercice...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne