En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 930.98 PTS
+0.85 %
4 930.50
+0.88 %
SBF 120 PTS
3 894.83
+0.92 %
DAX PTS
12 717.21
+0.92 %
Dow Jones PTS
26 828.47
+0.62 %
11 096.54
+0. %
1.185
+0.48 %

Worldline : premier semestre 2020 résilient

| Boursier | 322 | Aucun vote sur cette news

Le chiffre d'affaires du S1 2020 de Worldline s'est élevé à 1...

Worldline : premier semestre 2020 résilient

Le chiffre d'affaires du S1 2020 de Worldline s'est élevé à 1.089,2 millions d'euros, représentant une décroissance organique limitée à -5,7% par rapport au premier semestre 2019, en dépit d'un environnement économique défavorable lié à la crise sanitaire de la COVID-19. En effet, tandis que le chiffre d'affaires de Services aux Commerçants a diminué de -11% en raison des fermetures de magasins et des mesures de confinement, les deux autres Lignes de Services du Groupe ont prouvé leur résilience, avec Mobilité & Services Web Transactionnels en baisse de seulement de -3% et les Services Financiers parvenant à afficher un chiffre d'affaires quasi-stable.

L'Excédent Brut Opérationnel (EBO) du Groupe a atteint 246,3 millions d'euros ou 22,6% du chiffre d'affaires, en baisse organique de -170 points de base. L'impact de la COVID-19 sur la profitabilité du Groupe a en effet été partiellement compensé par les fortes mesures prises pour adapter la base de coûts, notamment pour les coûts discrétionnaires et de personnels, dont plus la moitié des effets est attendue au cours du second semestre 2020.

Le résultat net normalisé s'est établi à 114,7 millions d'euros (-5,5 millions d'euros par rapport au S1 2019), ou 10,5% du chiffre d'affaires (amélioration de +10 points de base par rapport à l'année dernière).

Le résultat net part du Groupe s'est élevé à 53,0 millions d'euros, -88,5 millions d'euros par rapport à la même période l'année dernière. Il est rappelé que le résultat net du premier semestre de 2019 comprenait deux éléments exceptionnels non récurrents :

Un produit de +53 millions d'euros lié à l'ajustement de juste valeur de la contrepartie éventuelle liée à l'acquisition de SIX Payment Services.
Un produit de +13 millions d'euros lié à l'ajustement de juste valeur des actions de préférence Visa.
Le résultat net par action dilué normalisé s'est élevé à 0,62 euros au premier semestre 2020 par rapport à 0,66 euro au premier semestre 2019 (-5,8%).

Le flux de trésorerie disponible du premier semestre s'est élevé à 131,7 millions d'euros, en baisse d -13,8 millions d'euros par rapport au premier semestre de 2019. Le taux de conversion de l'EBO en flux de trésorerie disponible s'est élevé à 53,5%, en amélioration de +120 points de base par rapport au premier semestre de l'année dernière.

La dette nette a atteint 469,1 millions d'euros, comparée à celle du 31 décembre 2019 de 641,3 millions d'euros.

Le carnet de commandes a atteint son plus haut niveau historique fin juin 2020 à 4 milliards d'euros.

La charge nette d'amortissement, de dotation aux provisions, et d'autres éléments sans contrepartie de trésorerie s'est élevée à 81,0 millions d'euros, et la marge opérationnelle a atteint 165,3 millions d'euros (15,2% du chiffre d'affaires).

Les éléments non-récurrents se sont élevés à 83,5 millions d'euros et comprennent principalement :

L'amortissement de la relation clients et des brevets pour 36,6 millions d'euros, dont 28,2 millions d'euros liés à l'acquisition de SIX Payment Services ;
Les coûts d'intégration et d'acquisition (31,9 millions d'euros), correspondant principalement aux coûts d'intégration de SIX Payment Services et à des coûts liés à l'acquisition envisagée d'Ingenico ;
La charge IFRS2 de paiements fondés sur les actions (12,2 millions d'euros) ; et
Les charges de restructuration et de rationalisation (1,9 millions d'euros).
Le résultat opérationnel du premier semestre 2020 s'est ainsi élevé à 81,8 millions d'euros.

Le résultat financier a représenté une charge nette de -12,5 millions d'euros, comprenant principalement les éléments suivants :

Un coût de l'endettement financier net de 5,6 millions d'euros (frais d'intérêt liés aux obligations et OCEANEs émis en 2019) ; et
Des pertes de change pour 5,2 millions d'euros.
La charge d'impôt s'est élevée à 16,4 millions d'euros (soit un taux effectif d'impôt stable de 23,6%).

En conséquence, le résultat net part du Groupe s'est élevé à 53 million d'euros.

Le résultat net part du Groupe normalisé a été de 114,7 millions d'euros (-5,5 millions d'euros par rapport au premier semestre 2019) soit 10,5% du chiffre d'affaires (+10 points de base par rapport à la même période de l'année dernière).

Flux de trésorerie disponible et trésorerie nette

Le flux de trésorerie disponible de Worldline au premier semestre 2020 a atteint 131,7 millions d'euros, en baisse de -13,8 millions d'euros par rapport au premier semestre 2019. Le taux de conversion de l'EBO en flux de trésorerie disponible a représenté 53,5%, en amélioration de +120 points de base par rapport au S1 2019, bien en ligne avec l'objectif de taux de conversion pour l'année 2020 similaire à celui de 20194 (environ 47,8%).

La dette nette s'est élevée à 469,1 millions d'euros et inclut un encaissement relatif à un ajustement de prix lié à l'acquisition de SIX Payment Services pour 49,9 millions d'euros.

Progrès significatifs réalisés pour la finalisation de l'acquisition d'Ingenico

Pour rappel, le 3 février 2020, Worldline et Ingenico Group SA ont annoncé que leurs Conseils d'Administration respectifs avaient approuvé à l'unanimité un accord de rapprochement selon lequel Worldline lancerait une offre publique sur toutes les actions Ingenico, rémunérée à 81% en actions et 19% en numéraire, sur la base du dernier cours, et sur les OCEANEs en circulation.

A l'issue de l'opération, les anciens actionnaires de Worldline détiendraient environ 65% du nouveau groupe. Ceux d'Ingenico détiendraient environ 35% de Worldline.

Cette transaction rapprocherait deux entreprises de premier plan afin de créer le quatrième acteur mondial des services de paiements avec environ 20.000 employés dans 50 pays. À la clôture de l'opération, le groupe nouvellement combiné offrirait des services de paiement de premier plan à près d'un million de commerçants et 1 200 institutions financières, avec un chiffre d'affaires combiné d'environ 5,3 milliards d'euros en 2019, dont environ 2,5 milliards d'euros dans les paiements et services transactionnels. Depuis son annonce, cette opération a été particulièrement bien perçue par les clients et les partenaires clés des deux groupes, soulignant son rationnel économique et industriel très convaincant.

Grâce à la mobilisation totale des équipes des deux groupes, des progrès significatifs ont été réalisés dans l'ensemble du processus de la transaction en vue de l'obtention des approbations, et en particulier:

En ce qui concerne l'offre publique

Le 9 juin 2020, l'Assemblée Générale a approuvé à une vaste majorité (99,59%) l'émission d'actions dans le cadre de l'offre publique de la Société sur les actions et obligations convertibles (OCEANEs) émises par Ingenico.
Le 8 juillet 2020, Worldline a déposé le projet de note d'information relative à l'offre publique de Worldline visant les actions Ingenico et Ingenico a déposé un projet de note en réponse, auprès de l'Autorité des marchés financiers (AMF). L'offre publique et le projet de note d'information restent soumis à l'approbation de l'AMF qui appréciera leur conformité aux dispositions législatives et réglementaires applicables.
Toutes les autres autorisations règlementaires requises pour l'ouverture de l'offre au titre de la réglementation financière et des investissements étrangers ont d'ores et déjà été obtenues. Le processus d'information et/ou consultation des instances représentatives du personnel relatif à l'acquisition a été achevé par Ingenico et par Worldline.
Il est ainsi prévu une ouverture imminente de l'offre publique.
L'offre, une fois ouverte, sera uniquement soumise aux conditions suspensives suivantes (Worldline se réservant le droit de renoncer au bénéfice de chacune de ces conditions) :
Autorisation au titre du contrôle des concentrations par la Commission européenne ;
L'acquisition par Worldline d'un nombre d'actions Ingenico représentant au moins 60% du capital social d'Ingenico sur une base totalement diluée (étant précisé que même si Worldline renonce à cette condition, Worldline doit atteindre le seuil légal de 50% du capital social ou des droits de vote d'Ingenico).

En ce qui concerne le financement de l'offre :

Worldline a émis le 23 juin 2020 des obligations seniors à taux fixe pour une valeur totale de 1 milliard d'euros, sur le marché obligataire euro, à des conditions attractives en 2 tranches de 500 millions d'euros avec des échéances respectives à 3 ans (portant un coupon de 0,5%) et 7 ans (portant un coupon de 0,875%). Worldline a l'intention d'utiliser ces fonds pour le préfinancement de l'acquisition envisagée d'Ingenico.
Le prêt relais pour le financement de la transaction a été signé par un groupe de 8 banques pour un montant maximal de 1,6 milliards d'euros. Ce prêt relais sera disponible pour une durée pouvant aller jusqu'à deux ans.

En ce qui concerne les activités préliminaires de préparation de l'intégration :
Ces activités ont démarré, en ligne avec la méthodologie reconnue de Worldline "Day-1 readiness", dans le respect des réglementations applicables, sous la supervision de la direction des deux sociétés.
Grâce à la bonne coopération entre les équipes des deux groupes et à une gestion rigoureuse du calendrier de l'opération, les coûts de transaction liés à l'acquisition d'Ingenico restent limités en pourcentage de la valeur de la transaction et sont estimé à environ 50 millions d'euros.
Dans le cadre de cette acquisition, des informations financières pro forma ont été établies. Elles visent à présenter l'impact attendu de l'acquisition d'Ingenico en cas de succès de l'Offre publique sur la situation financière et les résultats de Worldline, comme si elle était intervenue à une date antérieure à sa survenance réelle. Ces informations sont disponibles sur investors.worldline.com.

Confirmation de tous les objectifs pour 2020, comme mis à jour le 23 avril 2020 pour prendre en compte le contexte COVID 19

Sur la base des hypothèses détaillées lors la publication du chiffre d'affaires du premier trimestre, jusqu'à présent confirmées, le Groupe confirme s'attendre à une performance financière 2020 globalement comparable à celle de 2019, comme suit :

Le Groupe s'attend à un chiffre d'affaires 2020 stable ou en retrait de quelques points de croissance par rapport à 2019, à périmètre et taux de changes constants.
Le Groupe s'attend à ce que le taux de marge d'EBO pour 2020, à périmètre et taux de changes constants, soit d'environ 25%, soit environ le même niveau qu'en 2019.

Le Groupe cible environ le même taux de conversion d'EBO en flux de trésorerie disponible qu'en 2019.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 05/08/2020

Les bourses européennes sont orientées à la hausse ce mercredi. La journée est marquée par de nombreuses statistiques économiques, notamment les indices des directeurs d'achat en France,…

Publié le 05/08/2020

Accor prévoit un de retour de l’activité au niveau prévalant avant la crise sanitaire seulement en 2023. " Le choc que subit notre industrie est sans précédent et d'une violence inouïe » a…

Publié le 05/08/2020

Disney a publié mardi soir une perte (la première depuis 2001) de 4,72 milliards de dollars au troisième trimestre de son exercice 2019-2020, soit 2,61 dollars par action, contre un bénéfice de…

Publié le 05/08/2020

Accor (-3,86% à 21,44 euros) échoue à la dernière place de l’indice CAC 40 en raison de pertes opérationnelles plus importantes que prévu au premier semestre. Le groupe hôtelier a enregistré…

Publié le 05/08/2020

Genfit annonce que les données décrivant la dérivation et la validation de NIS4 ont été acceptées pour publication dans The Lancet Gastroenterology & Hepatology. NIS4 est la technologie…

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne