En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ browserName + ' ' + browserVersion }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 316.01 PTS
-1.05 %
5 308.00
-1.07 %
SBF 120 PTS
4 269.71
-0.93 %
DAX PTS
12 511.91
-1.44 %
Dowjones PTS
24 461.46
-0.80 %
7 216.87
-0.88 %
Nikkei PTS
22 693.04
-

Virbac : légère progression des résultats intermédiaires

| Boursier | 186 | Aucun vote sur cette news

Virbac prévoit de stabiliser son chiffre d'affaires 2017 autour du niveau de 2016 à taux de change constants

Virbac : légère progression des résultats intermédiaires

Virbac a enregistré une légère hausse de ses résultats semestriels. Le résultat opérationnel courant avant amortissement des actifs issus d'acquisitions s'élève à 40,7 millions, en croissance par rapport au premier semestre 2016 (39,7 ME). Les taux de change ont eu un impact positif sur le résultat opérationnel ajusté à hauteur de +1,4 ME.

Le résultat opérationnel bénéficie des bonnes performances dans de nombreux pays, notamment en Amérique latine, ainsi qu'à une maîtrise des coûts et dans une moindre mesure des dépenses en léger retrait sur la R&D. Ceci est partiellement compensé par une activité plus faible enregistrée aux États-Unis, qui a pesé sur le coût de revient des ventes. Le bénéfice net s'établit à 13,9 ME, en hausse de +6,3% par rapport au premier semestre 2016, malgré l'augmentation des frais financiers.

Compte tenu de la reprise commerciale plus lente que prévue aux États-Unis, et malgré une performance globalement au niveau attendu sur les autres régions, Virbac prévoit de stabiliser son chiffre d'affaires 2017 autour du niveau de 2016 à taux de change constants. Pour l'ensemble de l'année, le groupe anticipe de stabiliser sa marge opérationnelle courante avant amortissement des actifs issus d'acquisitions, à taux de change constants. Ce ratio pourrait être plus élevé aux taux de change actuels.

Sur le plan financier, le strict contrôle des capitaux engagés et l'impact de l'appréciation de l'euro par rapport au dollar devraient permettre de poursuivre le désendettement qui devrait se situer entre 30 et 50 ME sur l'année. Par ailleurs, dans le cadre de sa politique de financement, le Groupe a renforcé ses liquidités par la mise en place d'une ligne de prêt moyen-long terme à hauteur de 90 millions USD. Cette nouvelle ligne vient compléter la ligne RCF (Revolving credit facilty) de 420 ME signée en 2015 avec le pool bancaire historique, les lignes bilatérales et le solde des prêts Schuldschein. A l'instar de la situation à fin juin 2017, le groupe devrait être en mesure de respecter son covenant financier fixé à 4,75 (Endettement net/EBITDA) au 31 décembre 2017.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/06/2018

Précisions...

Publié le 21/06/2018

Retour d'Assemblée générale Gévelot...

Publié le 21/06/2018

L'innovation, dans l'ADN d'Essilor depuis son origine, est partie intégrante de la mission du Groupe, "améliorer la vision pour améliorer la vie"...

Publié le 21/06/2018

Retour d'Assemblée générale Riber...

Publié le 21/06/2018

Le prix de souscription aux actions Amundi est de 51,79 euros...