Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 553.86 PTS
+0.14 %
6 605.0
+0.92 %
SBF 120 PTS
5 070.82
+0.09 %
DAX PTS
13 795.85
+0.74 %
Dow Jones PTS
33 761.05
+1.27 %
13 565.87
+2.06 %
1.026
+0. %

Vinci confirme qu'il table sur un résultat net 2022 supérieur à son niveau de 2019

| Boursier | 442 | Aucun vote sur cette news

Le chiffre d'affaires consolidé de Vinci du 1er semestre 2022 s'élève à 28,5 milliards d'euros, en hausse de 26% à structure réelle et de 12% à...

Vinci confirme qu'il table sur un résultat net 2022 supérieur à son niveau de 2019
Credits Photothèque Vinci

Le chiffre d'affaires consolidé de Vinci du 1er semestre 2022 s'élève à 28,5 milliards d'euros, en hausse de 26% à structure réelle et de 12% à structure comparable par rapport à celui du 1er semestre 2021. Les variations de périmètre - concernant essentiellement l'intégration de Cobra IS, acquis fin 2021 - ont un impact positif sur le chiffre d'affaires de 13%. Les variations de change ont un impact positif de 1%, en raison notamment de l'appréciation du dollar américain par rapport à l'euro. Pour la première fois, la part du chiffre d'affaires réalisé à l'international (53% au 1er semestre 2022 contre 45 % au 1er semestre 2021) est supérieure à la part du chiffre d'affaires réalisé en France.

Le chiffre d'affaires de la branche Concessions ressort à 4,2 milliards d'euros, en hausse de 43% à structure réelle par rapport au 1er semestre 2021, dont :
VINCI Autoroutes : 2,8 milliards d'euros, en hausse de 18% par rapport au 1er semestre 2021 et de 8% par rapport au 1er semestre 2019 ;
VINCI Airports : 1,1 milliard d'euros - x3 par rapport au chiffre d'affaires réalisé au 1er semestre 2021 - en baisse de 18% à périmètre constant par rapport au 1er semestre 2019 ;
VINCI Highways - comprenant essentiellement Lima Expresa (périphérique de Lima au Pérou) et Gefyra (pont Rion-Antirion en Grèce) - voit son chiffre d'affaires dépasser son niveau du 1er semestre 2019 à 146 millions d'euros.

L'EBITDA s'élève à 4.526 millions d'euros (3.132 millions d'euros au 1er semestre 2021). Nettement supérieur à son niveau de 2019 (3.625 millions d'euros), il représente 15,9% du chiffre d'affaires (16,7% en 2019).

Le Résultat Opérationnel sur Activité (ROPA) s'établit à 2.890 millions d'euros (1.598 millions d'euros au 1er semestre 2021). Supérieur à son niveau du 1er semestre 2019 (2.289 millions d'euros).
Le Résultat net consolidé part du Groupe s'établit à 1.900 millions d'euros et le résultat net par action7 à 3,34 euros, en très forte hausse par rapport aux niveaux du 1er semestre 2021 (682 millions d'euros) et du 1er semestre 2019 (1.359 millions d'euros).

Le cash-flow opérationnel (avant prise en compte des investissements de développement dans les concessions) s'établit à 93 millions d'euros, en net retrait par rapport à celui du 1er semestre 2021 (811 millions d'euros) en raison de l'augmentation du besoin en fonds de roulement, traditionnellement marquée au 1er semestre du fait de la saisonnalité de l'activité des branches Energie et Construction.

Cette évolution doit être relativisée au regard des fortes améliorations du besoin en fonds de roulement réalisées en 2020 et 2021, ainsi que de l'impact de la consolidation de Cobra IS. Dans le contexte inflationniste actuel, certaines entités du Groupe ont anticipé des approvisionnements en matières premières et matériels pour mieux les sécuriser. Par ailleurs, après avoir été fortement réduits durant les deux années précédentes, les délais de paiement des clients ont été impactés défavorablement par la hausse des taux d'intérêt.

Après prise en compte des investissements dans les concessions, le cash-flow libre du 1er semestre ressort négatif (-281 millions d'euros), contre +381 millions d'euros au 1er semestre 2021. Il convient de rappeler que l'essentiel du cash-flow libre du Groupe est généré au 2e semestre de l'exercice.

L'endettement financier net consolidé s'élève à 22,1 milliards d'euros au 30 juin 2022, en augmentation de 2,9 milliards d'euros par rapport au 31 décembre 2021. Celle-ci intègre les acquisitions réalisées sur la période, le paiement du solde du dividende au titre de 2021 ainsi que l'exécution du programme de rachat d'actions (9,8 millions d'actions acquises à un prix moyen de 91,68 euros).

Performances opérationnelles bien orientées

Au 1er semestre 2022, le trafic des réseaux interurbains de VINCI Autoroutes affiche un rebond de 18,2% (véhicules légers +21,3 %9, poids lourds +4,2%) par rapport au 1er semestre 2021.

Comparé au 1er semestre 2019, la hausse du trafic tous véhicules confondus est de 2,1%. Le trafic des véhicules légers - en dépit de la hausse des prix des carburants depuis mars - progresse de 1,3%, celui des poids lourds de 6,3% grâce à la bonne tenue de l'activité économique en France et à la poursuite du développement du commerce en ligne.

Le redressement du trafic passagers de VINCI Airports s'est poursuivi et accéléré tout au long du semestre dans la quasi-totalité des plateformes du réseau. Le trafic est désormais très proche de son niveau d'avant crise sanitaire dans plusieurs aéroports gérés par VINCI Airports, particulièrement au Portugal et sur le continent américain.

Au global, le trafic de VINCI Airports a atteint 54% de son niveau de 2019 au 1er trimestre puis 73% au 2e trimestre 2022, dont 75% en juin. Sur l'ensemble du 1er semestre 2022 - 80 millions de passagers accueillis (x3 par rapport à la même période l'année dernière) - il s'établit à 64% de son niveau du 1er semestre 2019 pour l'ensemble des aéroports du réseau (73% pour les aéroports consolidés par intégration globale).

Les prises de commandes de VINCI Energies et de VINCI Construction se sont élevées à 23,2 milliards d'euros au 1er semestre 2022 (+4% par rapport au 1er semestre 2021 : VINCI Energies +9% ; stabilité pour VINCI Construction), notamment grâce à une bonne tenue des activités de fonds de commerce. Sur 12 mois glissants, les prises de commandes de VINCI Energies atteignent un niveau record de 16,9 milliards d'euros. Celles de VINCI Construction, portées par un 2e trimestre tonique, restent robustes (14 milliards d'euros au 1er semestre 2022). Les prises de commandes de Cobra IS sur le semestre atteignent un niveau élevé de 3,2 milliards d'euros, dont près de la moitié en Espagne.

Au total, le carnet de commandes au 30 juin 2022 atteint 56,2 milliards d'euros, incluant le carnet de Cobra IS pour 9,3 milliards d'euros. Il est en augmentation de 7% par rapport au 31 décembre 2021 et représente 14 mois d'activité moyenne. Le Groupe bénéficie ainsi d'une bonne visibilité pour continuer de privilégier la sélectivité dans ses prises d'affaires. La part de l'international dans le carnet ressort à 68%.

Pour VINCI Immobilier, le nombre de logements réservés en France s'est établi à 2.783 lots, en baisse de 15% par rapport au 1er semestre 2021, qui avait été marqué par une forte reprise post-Covid.

VINCI conserve une liquidité importante, de 14 milliards d'euros au 30 juin 2022 :
Une trésorerie nette gérée de 6 milliards d'euros ;
Des lignes de crédit bancaire confirmées et non utilisées pour 8 milliards d'euros à échéance novembre 2025 pour la quasi-totalité de ce montant. Par ailleurs, VINCI a mis en place en juillet 2022 une nouvelle ligne de crédit bancaire pour 2,5 milliards d'euros à échéance juillet 2024.
Au 30 juin 2022, la maturité moyenne de la dette financière brute long terme du Groupe est de 6,9 ans (7,7 ans au 30 juin 2021 et 7,3 ans au 31 décembre 2021). Son coût moyen est de 2,1% au 1er semestre 2022 (2,3% au 1er semestre 2021 et 2,1% en 2021).

Perspectives

Les bonnes performances réalisées au 1er semestre 2022 confortent les indications pour 2022 présentées à l'occasion de la publication des comptes annuels 2021 de VINCI. Le Groupe confirme qu'il table sur un résultat net 2022 supérieur à son niveau de 2019.

Par pôle, les tendances attendues pour l'ensemble de l'année 2022 sont les suivantes :

VINCI Autoroutes, dont le trafic a été globalement soutenu au cours du 1er semestre en dépit de l'augmentation des prix des carburants, table sur un trafic annuel supérieur à celui de 2019 ;
VINCI Airports visait un trafic en 2022 d'environ 60 % de son niveau de 2019 et un résultat net proche de l'équilibre. La reprise plus forte et rapide qu'attendu au 1er semestre permet désormais au pôle d'envisager - hors reprise épidémique - un trafic sur l'ensemble de l'année proche de 70% de son niveau de 2019, conduisant à un résultat net et à un cash-flow libre positifs ;
VINCI Energies, qui évolue sur des marchés porteurs, devrait afficher une nouvelle croissance d'activité et conforter sa marge opérationnelle11 ;
Cobra IS, fort du dynamisme de ses fonds de commerce et de la montée en puissance des projets EPC, table sur un chiffre d'affaires d'environ 5,5 milliards d'euros et une marge opérationnelle11 au niveau des meilleurs acteurs de la profession ;
VINCI Construction, grâce à son carnet de commandes de très haut-niveau, devrait générer une activité soutenue et améliorer sa marge opérationnelle11, tout en continuant de se montrer sélectif dans sa prise d'affaires.

En dépit d'un contexte géopolitique, économique et sanitaire incertain, VINCI reste confiant dans sa capacité à poursuivre une trajectoire de croissance pérenne. Le Groupe est bien armé pour faire face à l'environnement inflationniste actuel. Par ailleurs, il dispose de solides atouts, ses métiers des services à l'énergie, de la construction et de la mobilité le plaçant au coeur des nouvelles opportunités générées par la croissance verte.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Pour toute 1ère ouverture de compte avant le 15 septembre 2022

CODE OFFRE : SUMMER22

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : SUMMER22 lors de votre ouverture de compte.

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 12/08/2022

MND, groupe industriel français spécialiste de la mobilité par câble, des systèmes d'enneigement, de la sécurité en montagne et des infrastructures de...

Publié le 11/08/2022

Le Chiffre d'affaires total de Valneva ressort à 93,2 millions d'euros au premier semestre 2022, contre 47,5 millions d'euros au premier semestre 2021...

Publié le 11/08/2022

Le Chiffre d'affaires total de Valneva ressort à 93,2 millions d'euros au premier semestre 2022, contre 47,5 millions d'euros au premier semestre 2021...

Publié le 10/08/2022

Vinci Energies a signé un accord visant à acquérir la majeure partie des activités des services IT de Kontron AG (précédemment S&T AG), un des...

Publié le 10/08/2022

Ce franchissement de seuils résulte d'une cession d'actions et...

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 12/08/2022

Epizyme opère désormais comme " une société du Groupe Ipsen " suite à la clôture de l'acquisition.

Publié le 12/08/2022

14h30Indice manufacturier 'Empire State' de la Fed de New York.16H00Indice du marché immobilier américain de la NAHB.source : AOF

Publié le 12/08/2022

L'action Johnson & Johnson est en repli de 0,81 % à 165,78 dollars à la bourse new-yorkaise. Le groupe a annoncé qu'il allait cesser de commercialiser de la poudre pour bébé à base de talc dès…

Publié le 12/08/2022

L'action TF1 perd 3,17 % à 6,88 euros. Le groupe de médias est pénalisé par Barclays, qui a dégradé sa recommandation de Sur-pondérer à Sous-pondérer en raison de la récession qui se profile…

Publié le 12/08/2022

Vente du Turbo Illimité Best CALL VIVENDI C021T à 0,19 EUR (+0 %) Analyse :Nous visions 10,2 euros sur Vivendi après le déclenchement d'un double bottom en juillet. La…

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne