Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 285.24 PTS
+0.2 %
6 252.5
+0.46 %
SBF 120 PTS
4 892.48
+0.27 %
DAX PTS
13 981.91
+0.72 %
Dow Jones PTS
31 261.90
+0.03 %
11 835.62
-0.34 %
1.055
-0.25 %

Vergnet a accusé une lourde perte en 2021

| Boursier | 429 | Aucun vote sur cette news

Au total, 2022 devrait, sauf nouveau bouleversement de son environnement, voir un exercice avec une très forte reprise...

Vergnet a accusé une lourde perte en 2021
Credits Reuters

Alors que l'année 2021 se présentait, au départ, en amélioration par rapport à 2020 affectée par la pandémie, la persistance de celle-ci et surtout ses conséquences -hyperinflation du prix des composants, destructrice de marges ou à tout le moins exigeant des renégociations difficiles de contrats ; reports de mise en vigueur de contrats, voire annulation de certains- ont provoqué un retournement de marché. A cela, Vergnet a enregistré un refus persistant des banques françaises à lui délivrer les cautions contractuelles pour les contrats dans les départements d'outre-mer.

Par conséquent en 2021, le chiffre d'affaires de Vergnet est très inférieur à celui qui était attendu. Il recule de -19,6% à 12,7 millions d'euros. A ce niveau, le chiffre d'affaires est inférieur à celui nécessaire à l'équilibre de ses résultats.

Le résultat du Groupe pour 2021 est, en effet, très creusé, à -6,57 ME. Ce résultat est affecté par les dépenses liées à la gestion de contentieux tenant à des opérations antérieures à la mise en redressement judiciaire de Vergnet SA (août 2017).

Au total, en 2021, 1,8 ME a été consacré à la gestion de ces contentieux. Or, grâce au travail effectué par les équipes de Vergnet et par leurs conseils et experts, des contentieux à caractère défensif ont pu évoluer en contentieux offensifs susceptibles d'être bénéfiques financièrement à Vergnet. L'année 2022 pourrait donc être la première année où Vergnet récolte le fruit de ses efforts. D'ores et déjà, une décision de la Cour d'Albany (Etat de New York) vient de débouter NYSTA de ses prétentions vis-à-vis de Vergnet. "Vu les termes de la décision du juge, nous pensons extrêmement improbable que NYSTA fasse appel", explique Vergnet.
En outre, en 2021, une réduction des charges de VSA, société centrale du Groupe, a été menée. Elle est plus que compensée par la croissance de certaines filiales, essentiellement Vergnet Pacific. Ces réductions de charges, notamment de personnel, ont occasionné des charges supplémentaires de l'ordre de 600 kE. "Il s'agit là du prix à payer pour la mise en oeuvre réussie de la décentralisation des activités du Groupe et pour aborder les exercices futurs dans de meilleures conditions", assure le groupe.

Les économies de charges sur Vergnet SA et sur certaines filiales doivent se poursuivre en 2022.

Situation financière

Face à ce résultat très creusé, la ligne de financement de 7 ME mise en place fin février 2021 a été d'une utilité vitale pour permettre au Groupe de traverser cet exercice très difficile. A fin 2021, il restait encore 650 kE d'obligations convertibles en actions à convertir, ce qui est intervenu en janvier 2022. A cette date, les fonds propres du Groupe ont donc été légèrement renforcés par rapport à fin 2020.

2022, une année meilleure

"Plusieurs raisons militent en faveur d'un avenir meilleur pour le Groupe Vergnet dès 2022", assure le management.

L'année 2022 verra en effet l'exécution de plusieurs contrats dont le démarrage a été différé, au premier rang desquels le contrat d'Agadez (Niger). Les contrats venant à exécution ont, pour nombre d'entre eux, été signés sur la base des coûts "inflatés". L'étau entre des prix de revient ayant subi la hausse et des contrats signés avant la hausse n'existera progressivement plus que pour des composants dont les prix continueraient à augmenter au-delà des marges de précaution. En outre, le développement du Groupe via des contrats de plus petite taille se poursuit. Ces contrats sont moins exigeants en termes de besoin en fonds de roulement, moins exposés aux impayés et ne nécessitent pas de cautions.

Le développement de Vergnet Pacific se poursuit sur un rythme élevé

Au plan du financement, 2022 verra l'épilogue de l'arbitrage international introduit par Vergnet pour obtenir le paiement de factures sur le client éthiopien exploitant le site d'Ashegoda (Ethiopie). D'autres démarches amiables ont été entreprises pour d'autres affaires contentieuses par Vergnet.

Un contrat de financement d'un montant maximum de 6 ME, sous la forme de bons d'émission d'Oceane-BSA, sur une période maximum de 24 mois. Un premier tirage de 2 ME a d'ores et déjà été effectué.

Au total, 2022 devrait, sauf nouveau bouleversement de son environnement (pandémie, guerre, hausses de prix extravagantes) voir un exercice avec une très forte reprise de son chiffre d'affaires et viser l'équilibre de son résultat.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Pour toute 1ère ouverture de compte avant le 31 mai 2022

CODE OFFRE : INVESTIR22

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : INVESTIR22 lors de votre ouverture de compte.

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/05/2022

Le cabinet Wavestone confirme respecter tous les critères d'éligibilité au PEA-PME précisés à l'article L.221 32-2 du Code monétaire et financier. En conséquence, les actions Wavestone peuvent…

Publié le 20/05/2022

L’assemblée générale mixte des actionnaires d'Elis, qui s’est tenue le 19 mai 2022, a approuvé le versement d’un dividende d’un montant de 0,37 euro par action au titre de l’exercice…

Publié le 20/05/2022

Applied Materials se replie de 1,88% à 108,66 dollars; l'équipementier pour le secteur des semi-conducteurs ayant présenté des comptes et des perspectives décevants. Dans ce secteur où la…

Publié le 20/05/2022

Date : 5/20/2022 Sous-jacent : Air France-KLM Produit : Turbo Illimité Best Call E650T (ISIN : DE000HB45X00). Echéance : Ouverte Barrière désactivante : 2,5200 Stratégie : Achat à 0,94…

Publié le 20/05/2022

Dans le cadre du projet d’acquisition de Cast par Financière Da Vinci, une société par actions simplifiée, contrôlée par Bridgepoint SAS à la date des présentes puis, ultérieurement, par…

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne