En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 351.49 PTS
-4.23 %
4 311.50
-4.97 %
SBF 120 PTS
3 414.93
-4.22 %
DAX PTS
9 632.52
-3.68 %
Dow Jones PTS
21 636.78
-4.06 %
7 588.37
-3.91 %

UFF : un ratio de solvabilité CRD IV Bâle 3 de 26%

| Boursier | 410 | Aucun vote sur cette news

UFF va distribuer à ses actionnaires un dividende 3,7 euros par action...

UFF : un ratio de solvabilité CRD IV Bâle 3 de 26%
Credits Reuters

En 2019, l'activité commerciale globale d'UFF s'élève à 1,59 milliard d'euros, très stable par rapport à 2018, avec toutefois une répartition différente selon le canal de distribution considéré. Le réseau Salarié montre une progression de +2% portée par les SCPI (+17%) et le secteur de l'entreprise (+25%). Les réseaux d'indépendants affichent une contraction de 20% de la collecte commerciale par rapport à 2018 sur la plupart des secteurs.

La collecte nette 2019 se monte de 86 ME en baisse par rapport à 2018 (180 ME) du fait de la hausse du volume de sorties (rachats et sinistres) principalement sur les actifs en unités de compte. Les actifs administrés en fin de période qui s'élèvent à 12,4 MdsE, en progression de 8%, en raison d'un effet prix très favorable (+875 ME comparé à -883 ME fin 2018) grâce à la très bonne tenue des marchés financiers tout au long de l'année 2019.

Le Produit Net Bancaire d'UFF est de 202,1 ME, en baisse de -5%. Notamment, les commissions de placement (-8%) pâtissent de l'érosion des marges constatée en particulier sur les produits financiers et l'immobilier direct.

Le résultat d'exploitation ressort à 32 ME en hausse de +2%. Le bénéfice net d'UFF ressort à 20,9 ME, en croissance de 2% par rapport à 2018 avec un coût du risque quasiment nul sur la période (0,1 ME). Le taux d'imposition sur les sociétés est en baisse de -18% par rapport à 2018. UFF rappelle que l'année 2018 avait vu son bénéfice net bondir sous l'effet de la cession de la participation détenue dans PREIM au second semestre. Cette opération avait généré une plus-value de cession de 79,9 ME, à laquelle s'ajoutait la quote-part de résultat mis en équivalence comptabilisée au 1er semestre, pour 3,7 ME.

Structure financière

La structure bilancielle consolidée est saine avec, une trésorerie (placements et liquidités) de 185 ME (190 ME au 31 décembre 2018) et des placements investis principalement en supports obligataires (82%). Par ailleurs, les dettes et les créances d'exploitation sont exclusivement à court terme. Les capitaux propres consolidés, avant distribution du solde du dividende, s'élèvent à 167 ME (180 ME au 31 décembre 2018).

Ces éléments traduisent la solidité financière de l'UFF, satisfaisant les exigences réglementaires avec un ratio de solvabilité CRD IV Bâle 3 de 26,03% et un ratio de liquidité à un mois (LCR) de 768%.

Perspectives

"L'UFF est entrée dans une période de profonde transformation et nous nous sommes donnés une direction claire et précise avec notre plan stratégique 'Moderniser & Croître'. Les investissements et les travaux menés, grâce à l'énergie des équipes, ont mis l'UFF en mouvement sur tous les fronts. En 2020, nos efforts de transformation seront tout aussi intenses qu'en 2019, conformément à la trajectoire que nous avons définie et nous commencerons à en récolter les fruit", explique Julien Brami, Directeur Général de l'UFF. "Dans un environnement économique marqué par l'érosion tendancielle des marges, le pilotage de la trajectoire pour financer la modernisation par la croissance, restera au coeur des préoccupations de l'UFF".

3,7 euros de dividende

Le Conseil d'Administration d'UFF a décidé de proposer à l'Assemblée générale des actionnaires, le 26 mai, le versement de 86% de son résultat net consolidé, soit un dividende ordinaire de 1,11 euro par action, procurant un rendement de 5,6%. L'UFF réaffirme ainsi sa volonté de "poursuivre sa politique de retour aux actionnaires, tout en conservant des fonds propres solides afin d'accompagner son développement".

Par ailleurs, le Conseil d'Administration a souhaité proposer le versement d'un dividende complémentaire de 2,59 euros par action, afin de reverser aux actionnaires les ressources générées par PREIM en 2018.

Compte tenu du versement d'un acompte de 0,70 euros le 7 novembre 2019, le solde du dividende, versé le 2 juin 2020, s'élèverait à 3 euros par action.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON FÊTE SA 1ÈRE ANNÉE

Découvrez le contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 31 mars 2020 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

PRIMÉ MEILLEUR NOUVEAU CONTRAT D’ASSURANCE VIE

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 27/03/2020

Xilam Animation présente les mesures prises par la société dans le cadre de la crise sanitaire Covid-19...

Publié le 27/03/2020

Le groupe Vicat a annoncé que les perspectives 2020, présentées le 14 février 2020 dans le cadre des résultats 2019, devront désormais être revues en fonction du potentiel impact du Covid-19…

Publié le 27/03/2020

Delfingen a publié un résultat net part du groupe en hausse de 48% à 8,5 millions d'euros pour l'exercice 2019. L'EBITDA ressort à 28,4 millions d'euros (+58%) dont +5,2 millions d'impact des…

Publié le 27/03/2020

Le résultat net, intégrant 3,8 ME de charges exceptionnelles additionnelles, s'élève à -24,4 ME

Publié le 27/03/2020

EssilorLuxottica a annoncé qu'au vu de l'évolution de l'épidémie de Covid-19 et de la probable incertitude prolongée qu'elle engendre, la société a décidé d'arrêter l'exécution de son…