En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 349.02 PTS
-
5 345.50
-
SBF 120 PTS
4 290.51
-
DAX PTS
12 237.17
+0.61 %
Dowjones PTS
25 558.73
+1.58 %
7 374.29
+0.27 %
1.138
+0.07 %

Total Gabon : renoue avec les bénéfices sur 9 mois

| Boursier | 873 | 4 par 1 internautes

Sur 9 mois, le chiffre d'affaires s'élève à 681 M$, en hausse de 25% par rapport aux 9 premiers mois de 2016...

Total Gabon : renoue avec les bénéfices sur 9 mois
Credits Reuters

Au 3e trimestre 2017, le chiffre d'affaires de Total Gabon s'élève à 255 millions de dollars, en hausse de 13% par rapport au second trimestre 2017. Cette évolution tient à la hausse du prix de vente moyen (+4,8 $/b soit +23 M$) et à celle des volumes vendus sur la période, liée au programme d'enlèvements (+140 kb soit +7 M$).

Au 3e trimestre, le prix de vente moyen des deux qualités de pétrole brut commercialisées par Total Gabon (Mandji et Rabi Light) s'est élevé à 50,3 $/b, en hausse de 11% par rapport au second trimestre 2017. Il reflète l'augmentation du cours du Brent, et la forte demande asiatique pour les bruts ouest-africains. La part de production de pétrole brut (opérée et non opérée) liée aux participations de Total Gabon est en hausse de 5% par rapport au 2e trimestre 2017 en raison principalement de l'acquisition auprès de MPDC Gabon Co. Ltd d'une participation additionnelle de 50% dans le permis de Baudroie-Mérou le 30 juin 2017 portant la participation de la Société à 100%.

Sur 9 mois, le chiffre d'affaires s'élève à 681 M$, en hausse de 25% par rapport aux 9 premiers mois de 2016 principalement grâce à la hausse du prix de vente des qualités de brut commercialisées (+11,7 $/b soit +155 M$), partiellement compensée par la baisse des volumes vendus sur la période, liée au programme d'enlèvements (-180 kb soit -8 M$), et celle des prestations fournies aux tiers (-12 M$).

Le résultat net trimestriel s'établit à 9 M$, en hausse de +8 M$ par rapport au second trimestre 2017 soutenu principalement par la hausse des prix et de la production ainsi que l'absence de charges d'exploitation non récurrentes suite à un plan d'adaptation de la Société lié à son recentrage sur ses principaux actifs offshore.
Sur 9 mois, le résultat net s'établit à 21 M$, en forte amélioration par rapport aux 9 premiers mois de 2016 (-1 M$), principalement grâce à la hausse des prix du pétrole et au programme de réduction des coûts mis en oeuvre par Total Gabon.

Quelle capacité d'autofinancement?

La capacité d'autofinancement globale est en baisse de 24 M$, la hausse du chiffre d'affaires étant minorée par l'impact net des enlèvements de Rabi Light. Ils ont été vendus au prix moyen du trimestre (50,6 $/b) alors que les sur-enlèvements ont été valorisés au prix plus élevé de fin septembre (55,5 $/b). A 9 mois, la capacité d'autofinancement globale est de 293 M$, triplée par rapport aux 9 premiers mois de 2016, grâce à la hausse du chiffre d'affaires et à la baisse des charges d'exploitation.
Les investissements pétroliers trimestriels s'élèvent à 32 M$. Les investissements pétroliers s'élèvent à 123 M$ sur 9 mois, en hausse de 14% par rapport aux 9 premiers mois de 2016.

Recentrage sur les principaux actifs offshore

Le 31 octobre 2017, Total Gabon a finalisé le recentrage sur ses actifs stratégiques offshore avec la cession à Perenco de participations dans cinq champs matures et dans le réseau de pipelines Rabi-Coucal-Cap Lopez, tel qu'annoncé le 27 février 2017. La production cédée au périmètre de la transaction représente environ 5.000 b/j, soit 10% de la part de production de pétrole brut (opérée et non opérée) liée aux participations de Total Gabon en 2016. La transaction s'est établie à 177 M$ avant ajustements.

Total Gabon, société de droit gabonais, publiait jusqu'à présent des comptes sociaux selon les normes comptables OHADA. A compter du Rapport Financier Annuel au 31 décembre 2017 et à la demande de l'Autorité des Marchés Financiers, Total Gabon publiera des comptes sociaux retraités selon le référentiel IFRS (International Financial Reporting Standards).

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 4
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 16/08/2018

ADLPartner Société anonyme à directoire et conseil de surveillance au capital de 6 478 836 euros 3, avenue de Chartres 60500 - CHANTILLY 393 376 801 R.C.S.…

Publié le 16/08/2018

Voluntis présentera cette version améliorée d'Insulia à l'occasion de la conférence de l'AADE - American Association of Diabetes Educator...

Publié le 16/08/2018

Voluntis annonce le lancement d’une nouvelle version d’Insulia, pour améliorer l’expérience utilisateur et rendre l’application disponible en espagnol. L’ajout de cette langue permettra…

Publié le 16/08/2018

Entre le 6 et le 10 août, Bic a racheté pour près de 6,14 millions d’euros de ses propres actions. Ces transactions portent sur environ 80 000 titres rachetés à un prix moyen pondéré de…

Publié le 16/08/2018

RIBERSociété Anonyme au capital de 3 400 483,84 euros Siège social : 31, rue Casimir Perier, 95873 Bezons 343 006 151 R.C.S Pontoise   DESCRIPTIF DU PROGRAMME DE RACHAT…