En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ browserName + ' ' + browserVersion }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 372.31 PTS
-0.34 %
5 374.50
-0.18 %
SBF 120 PTS
4 310.01
-0.31 %
DAX PTS
12 695.16
+0.14 %
Dowjones PTS
24 685.07
-0.06 %
7 287.54
+0.82 %
Nikkei PTS
22 555.43
-

STEF : la marge opérationnelle flanche au 1er semestre

| Boursier | 94 | Aucun vote sur cette news

Le démarrage de deux sites importants et le retard du plan de croissance des activités de restauration hors domicile pèsent sur les profits

STEF : la marge opérationnelle flanche au 1er semestre
Credits Stef / Lionel Barbe Clan d'Oeil

Le groupe de transport et logistique STEF dévoile des résultats contrastés au titre des six premiers mois de 2017. Les revenus se sont élevés à 1.433 ME, en croissance de 5,4% sur un an, sur fond de consommation alimentaire soutenue en Europe et de développement de ses activités groupage.

Le résultat opérationnel affiche en revanche un recul de 8,8% par rapport au premier semestre 2016, à 44,9 ME, en-dessous des attentes des analystes, faisant ressortir une marge sur chiffre d'affaires de 3,1%. Cette contreperformance provient de la dégradation du résultat de la Logistique France, impacté par le démarrage de deux sites importants et par le retard du plan de croissance des activités de restauration hors domicile.

STEF précise toutefois que, hors impact de la vente du navire Scandola au 1er semestre 2016, la marge opérationnelle reste stable à 3,5% du chiffre d'affaires hors négoce.

Au S1 2017, le résultat net du groupe ressort stable à 30,7 ME (-0,3%), soutenu par la baisse du coût de financement qui passe de 2,44% à 1,88%.

Pour le second semestre, STEF entend confirmer son développement grâce à des fondamentaux solides dans tous les pays où le groupe est présent. Néanmoins, il devra faire face aux tensions liées au redémarrage de l'économie, avec notamment la raréfaction des parcs roulants disponibles en Europe.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/06/2018

"Nous souhaitions nous rapprocher d'un industriel partageant nos valeurs"...

Publié le 20/06/2018

Communiqué de presse - 20 juin 2018       La société Autolib' conteste vigoureusement les allégations contenues dans le communiqué du Syndicat…

Publié le 20/06/2018

Deux acquisitions dont le montant n'est pas dévoilé...

Publié le 20/06/2018

Les partenaires vont proposer une solution de dosage d'insuline complète s'inscrivant dans le continuum des soins...

Publié le 20/06/2018

A la suite de cette opération, le capital social d'Eiffage s'élève à 392.000.000 euros...