5 420.58 PTS
+1.33 %
5 412.5
+1.32 %
SBF 120 PTS
4 324.40
+1.35 %
DAX PTS
13 312.30
+1.59 %
Dowjones PTS
24 813.13
+0.65 %
6 519.23
+0.82 %
Nikkei PTS
22 901.77
-
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Spie : sous pression après un avertissement sur sa rentabilité

| Boursier | 317 | Aucun vote sur cette news

La perte sur un contrat outre-Manche pèse sur la rentabilité

Spie : sous pression après un avertissement sur sa rentabilité
Credits Spie

Début de séance difficile pour Spie qui chute de 7,5% à 22,99 euros dans la foulée de la publication de résultats semestriels en baisse et d'une révision de ses prévisions annuelles. Sur les six premiers mois de 2017, le groupe a enregistré une production consolidée de 2.760,7 ME, en hausse de 15,4% du fait de la consolidation de SAG depuis le 1er avril. En organique, l'évolution est de -1,1% et l'impact des variations de change de -1,2%.

Impact négatif du Royaume-Uni

L'Ebita (résultat opérationnel courant) s'est élevé à 145,5 ME, en hausse de +1,2% par rapport au S1 2016. La marge d'Ebita s'est établie à 5,3%, en baisse par rapport au niveau élevé de 6.0% enregistré au S1 2016 (qui était alors en forte hausse par rapport aux 5,6% du S1 2015), principalement du fait d'une contreperformance au Royaume-Uni, pour laquelle des mesures correctives ont été prises.

Spie a enregistré un bénéfice net de 34,0 ME sur ce semestre, en baisse par rapport au S1 2016 (47,2 ME), principalement du fait de coûts exceptionnels encourus au S1 2017, en lien avec l'acquisition de SAG et des opérations de restructuration. Retraité des éléments exceptionnels et de l'amortissement du goodwill affecté, le Résultat net ajusté (part du Groupe) s'est élevé à 70,5 ME, en hausse de 4,4% par rapport au S1 2016.

Sans surprise, l'acquisition de SAG pèse sur le bilan avec une dette nette qui atteint 1.907 ME au 30 juin contre 1.248 ME un an plus tôt, soit un levier financier de 4 contre 3,2 au 30 juin 2016.

Ajustement de la guidance

Spie ajuste légèrement ses objectifs 2017. Dans sa nouvelle guidance du groupe, la production devrait croître de 23% à 25% à taux de change constants et d'environ 6% hors SAG, soit plus que la prévision précédente qui était de +4% ; En revanche, la marge d'Ebita du Groupe est attendue entre 6,3% et 6,5%, comparé à 6,7% environ estimé précédemment.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/12/2017

Un voyage immersif unique à chaque trajet grâce à l'intégration des données de navigation en temps réel...

Publié le 18/12/2017

La décision même de privatiser ADP n'est pas prise, a indiqué une source gouvernementale à l'agence 'Reuters'.

Publié le 18/12/2017

En 2017, Cibox a renforcé ses positions sur ses marchés stratégiques

Publié le 18/12/2017

  Paris, le 18 décembre 2017, 20h   Transfert du contrat de liquidité de la société KEPLER CHEUVREUX à PORTZAMPARC Société de Bourse     AdUX (Code ISIN : FR0012821890…

Publié le 18/12/2017

OneOS6 gère des services physiques ou virtuels, voix et données, en fournissant à la fois des PNF...

CONTENUS SPONSORISÉS