En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 853.70 PTS
-0.88 %
4 822.0
-1.37 %
SBF 120 PTS
3 857.72
-0.89 %
DAX PTS
10 865.77
-0.54 %
Dowjones PTS
24 100.51
-2.02 %
6 594.96
-2.56 %
1.130
+0.00 %

Sodifrance accuse 1,4 ME de perte au 1er semestre

| Boursier | 466 | 5 par 2 internautes

Le groupe reste optimiste pour la poursuite de son exercice...

Sodifrance accuse 1,4 ME de perte au 1er semestre

Au 1er semestre 2018, Sodifrance réalise un chiffre d'affaires de 56,08 millions d'euros, stable par rapport à l'exercice précédent (56,29 ME). Cependant sur le périmètre historique Sodifrance, hors Netapsys, la croissance reste solide à +9%. Pour l'ensemble du groupe le taux d'activité s'établit à 86,5%, taux légèrement en-deçà des objectifs, avec une amélioration graduelle vers 88% sur le mois de juin, et se poursuit ensuite.

Le résultat est en fort retrait sur ce 1er semestre en raison principalement de fortes dépréciations (-1,6 ME) sur des projets Netapsys en dérive, projets signés dans les années antérieures. Avec les dévalorisations déjà réalisées au 2e semeste 2017, la société estime en avoir terminé avec les risques projets historiques de Netapsys. Au-delà de l'absence de rigueur managériale et d'outils de gestion de cette société, la mesure de l'ampleur des dérives a été allongée par l'inexistence de culture de gestion de projets et notamment d'analyse des RAF projet. La mise en place d'une organisation et d'un pilotage resserré a engendré des départs qui pèsent pour près de 600 ke sur le résultat.

Au final le groupe doit reconnaître une perte de -1,4 ME sur le semestre et par conséquent une CAF en forte diminution à 254 kE (3,37 ME au S1 2017).

Parallèlement, confiant dans ses perspectives pour le S2 et pour l'année 2019, Sodifrance a continué d'investir sur son système d'information, ses locaux qui ont tous été renouvelés, ses offres et notamment l'offre de sécurité des SI, ses capacités de recrutement... La montée en charge importante sur de grands contrats d'outsourcing applicatifs a également contenu la rentabilité des activités les plus dynamiques mais sera relutive sur le S2.

La dette nette consolidée s'établit à 18,0 ME pour des capitaux propres de 27,1 ME au 30 juin.

Perspectives

Compte tenu d'un excellent niveau de taux d'activité observé sur les 3 derniers mois et d'une bonne visibilité sur la tenue des autres indicateurs, le groupe attend le retour vers une rentabilité opérationnelle de l'ordre de 5% sur ce S2, ceci constituant une première marche vers une performance standard en 2019.

Le carnet de commandes du S2 et des années suivantes est remarquable et permettra de positionner une forte ambition sur 2019. D'importants efforts sont engagés pour accompagner cette réussite qui reposera sur la croissance des effectifs et le ralentissement de l'attrition des compétences.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
2 avis
Note moyenne : 5
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 14/12/2018

Carbios annonce la nomination de Ian Hudson au poste de Président du Conseil d’administration. Il succède à Jean Falgoux et prendra ses nouvelles fonctions le 1er Janvier 2019, après avoir été…

Publié le 14/12/2018

Deuxième séance consécutive de correction pour l'indice parisien...

Publié le 14/12/2018

Le Conseil d'Administration de SoLocal Group, tenu ce jour, a pris acte de la démission d'Arnaud Marion, qui suite à la prise de ses nouvelles fonctions exécutives au sein de Smovengo, a souhaité…

Publié le 14/12/2018

Dans la continuité de la politique de distribution de dividendes des derniers exercices, le Conseil d’administration de Kering a décidé, lors de sa réunion du 14 décembre 2018, le versement…

Publié le 14/12/2018

Compte tenu des bons résultats de 2CRSi en 2018, une prime a été décidée pour tous les salariés du groupe en France...