5 361.37 PTS
-0.03 %
5 361.50
+0.06 %
SBF 120 PTS
4 282.74
-0.04 %
DAX PTS
12 995.06
-
Dowjones PTS
22 997.44
+0.18 %
6 122.61
+0.00 %
Nikkei PTS
21 371.58
+0.17 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Société Générale flanche après des résultats décevants

| Boursier | 452 | Aucun vote sur cette news

Les résultats sont cependant proches des attentes, hors éléments exceptionnels...

Société Générale flanche après des résultats décevants
Credits Reuters

La Société Générale a connu un trimestre atypique, notamment à cause des frais occasionnés par l'accord signé pour mettre fin au contentieux avec la Libyan Investment Authority. Les résultats expurgés des exceptionnels progressent, même si l'activité de certains segments continue à souffrir, notamment dans la banque de détail en France. Cela n'empêche par l'action de plonger de 3% ce matin, à 48,64 euros. Il faut dire que les chiffres souffrent de la comparaison avec ceux de BNP Paribas la semaine dernière et sans doute plus encore de Natixis hier soir.

Le produit net bancaire du second trimestre s'établit à 5,2 milliards d'euros, en baisse de -25,6% en glissement annuel, à cause de l'effet de ciseaux de deux éléments exceptionnels : la plus-value de cession de Visa au second trimestre 2016 (+725 ME) et le coût de l'accord transactionnel signé avec la Libye au second trimestre 2017 (-963 ME). Hors ces éléments, le produit net bancaire des métiers recule de 0,5% à 6,39 MdsE, avec une solide performance des activités internationales en banque de détail & services financiers, qui compense en partie le recul de la banque de grande clientèle & solutions investisseurs et la banque de détail en France. Le coût du risque commercial passe de 38 à 15 points de base en un an. La charge du risque intègre une reprise nette de 450 ME de la provision pour litige. Le bénéfice net part du groupe sous-jacent (ajusté des exceptionnels) atteint 1,165 MdE, après 1,05 MdE un an avant. Le consensus réalisé par la société misait sur 5,35 MdsE de chiffre d'affaires et 1,107 MdE de bénéfice net. Le ratio CET1 non phasé atteint 11,7% contre 11,6% trois mois avant, alors que les analystes anticipaient plutôt une légère décrue.

Rendez vous le 28 novembre

Le directeur général Frédéric Oudéa précise que son établissement "prépare activement la nouvelle étape stratégique", qui sera présentée le 28 novembre prochain. En attendant, il a poursuivi l'optimisation de son portefeuille, illustré notamment par l'entrée en bourse d'ALD, la filiale de gestion de flotte de véhicules, ou la cession de Splitska Banka. Sur le premier semestre, le bénéfice net de la banque atteint 1,8 MdE contre 2,38 MdsE un an avant, mais il serait ressorti à 2,55 MdsE, en hausse d'un tiers, hors éléments exceptionnels.

Les résultats sont "mitigés", pour Maxence Le Gouvello du Timat, chez Jefferies, qui maintient malgré tout son avis à l'achat et son objectif de 61,60 euros. En première réaction, l'analyste met en avant des résultats plus élevés que le consensus et la bonne performance des activités de détail, hormis en France "où l'absence de prévisions semblera très conservatrice par rapport aux concurrents". Les chiffres de la banque d'investissement paraissent eux aussi ternes.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS

sur vos frais de courtage !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 15 novembre 2017

CODE OFFRE : RENTREE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE17 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/10/2017

Bernstein pense que la transaction est bénéfique pour tous les acteurs, sauf Embraer...

Publié le 18/10/2017

Le groupe conforte ses anticipations annuelles...

Publié le 18/10/2017

La banque publique, 10,8% du capital, soutiendra le projet...

Publié le 18/10/2017

La société a été condamnée en première instance pour des faits remontant à 2009...

CONTENUS SPONSORISÉS