Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 570.19 PTS
-
6 560.00
-0.73 %
SBF 120 PTS
5 151.31
-
DAX PTS
15 490.17
-1.03 %
Dow Jones PTS
34 584.88
-0.48 %
15 333.47
-1.18 %
1.172
-0.06 %

Société des Bains de Mer : le chiffre d'affaires remonte à 110,9 millions d'euros au T1

| Boursier | 373 | Aucun vote sur cette news

La Société des Bains de Mer et ses filiales ont réalisé au cours du premier trimestre un chiffre d'affaires en forte augmentation par rapport à celui...

Société des Bains de Mer : le chiffre d'affaires remonte à 110,9 millions d'euros au T1
Credits Reuters

La Société des Bains de Mer et ses filiales ont réalisé au cours du premier trimestre un chiffre d'affaires en forte augmentation par rapport à celui de la même période de l'exercice social passé. Le chiffre d'affaires consolidé du Groupe S.B.M. s'établit en effet à 110,9 millions d'euros contre 45,1 millions d'euros précédemment, soit une augmentation de 65,7 millions d'euros. Cette réalisation est cependant inférieure de 37% au chiffre d'affaires du premier trimestre de l'exercice 2019/2020.

Il est rappelé que le premier trimestre de l'exercice 2020/2021 avait été marqué par la fermeture de l'ensemble des casinos et restaurants jusqu'au 2 juin 2020, conformément aux décisions gouvernementales. Seuls l'Hôtel de Paris et le Monte-Carlo Bay Hotel & Resort étaient restés partiellement ouverts pour héberger la clientèle, notamment les résidents permanents, mais avec une faible occupation. En revanche, le Groupe S.B.M. avait conservé l'essentiel de ses revenus liés à ses activités locatives commerciales et résidentielles.
Les établissements avaient ensuite rouvert progressivement en juin et juillet. Ainsi, les réouvertures de l'Hôtel Hermitage et du Monte-Carlo Beach Hôtel ayant eu lieu au début du mois de juillet, ces deux établissements n'avaient pas généré de chiffre d'affaires sur le premier trimestre de l'exercice social précédent. Malgré la forte augmentation du chiffre d'affaires par rapport à l'exercice précédent, l'activité du Groupe S.B.M. reste fortement impactée du fait de la nature sans précédent de la crise sanitaire.

Le secteur jeux enregistre un chiffre d'affaire de 45,1 millions d'euros pour le trimestre écoulé contre 9,6 millions d'euros l'an passé, l'ensemble des établissements ayant été fermés sur les deux premiers mois de l'exercice passé. Par rapport à l'exercice 2019/2020, l'activité reste en diminution de 27 % compte tenu de la crise sanitaire et des restrictions de déplacement en vigueur.

Le chiffre d'affaires hôtelier s'établit à 35,5 millions d'euros contre 10,8 millions d'euros pour la même période de l'exercice précédent. Seuls l'Hôtel de Paris et le Monte-Carlo Bay Hotel & Resort étaient restés partiellement ouverts en avril et en mai de l'exercice précédent pour héberger la clientèle, notamment les résidents permanents, mais avec une faible occupation. Les points de vente de restauration avaient réouvert progressivement à compter du 2 juin 2020, avec une diminution des capacités afin de respecter les règles de distanciation sociale et dans des conditions de sécurité maximales pour les équipes et la clientèle. Compte tenu des restrictions de déplacement et des règles sanitaires encore en vigueur, ainsi que la limitation de l'accès aux établissements sur une partie du premier trimestre de l'exercice en cours, le chiffre d'affaires du secteur reste en diminution de 61% par rapport à la même période de l'exercice 2019/2020.

Le secteur locatif, qui regroupe les activités de location de boutiques et de bureaux ainsi que les activités des résidences hôtelières du Sporting, du Balmoral, des Villas du Sporting et du One Monte-Carlo, affiche un chiffre d'affaires de 28,6 millions d'euros contre 24,4 millions d'euros l'exercice précédent, soit une augmentation de 4,1 millions d'euros. Cette hausse résulte principalement de la mise en location progressive des appartements du One Monte-Carlo et des remises qui avaient été accordées aux locataires de boutiques pendant la période de fermeture du mois d'avril 2020.

Activité

Comme indiqué précédemment, l'activité du Groupe S.B.M. reste encore fortement impactée du fait de la nature sans précédent de la crise sanitaire, d'autant que le premier semestre de l'exercice, soit la période d'avril à septembre, est habituellement la période de plus forte activité.

Malgré une performance financière qui devrait être en amélioration par rapport à celle de l'exercice précédent, le Groupe S.B.M. s'attend à un impact encore significatif sur l'activité de l'exercice 2021/2022, sans qu'il soit possible d'en déterminer précisément l'ampleur. Une évolution favorable de l'épidémie et le déploiement des campagnes de vaccination sont deux éléments clés pour la reprise des voyages et la levée progressive des restrictions.

Mesures de réduction des coûts et de préservation de la trésorerie

Dans ce contexte, le Groupe S.B.M. a mis en oeuvre une réduction drastique des dépenses d'exploitation. La crise sanitaire liée à l'épidémie de Covid-19 et le choc économique engendré par cette dernière ont obligé la Société des Bains de Mer à accélérer la mise en oeuvre d'un plan de restructuration global en complément des dispositions déjà mises en place depuis le début de la crise sanitaire. Les départs des salariés concernés, qui avaient démarré dès le mois de janvier 2021, se poursuivent sur l'exercice en cours.

Les économies résultant de la réalisation de ces plans de départ devraient atteindre 18 millions d'euros par an. Ces économies, complétées par les actions engagées par ailleurs pour mieux adapter le niveau des charges aux fluctuations saisonnières de l'activité, devraient permettre au Groupe S.B.M. d'obtenir une réduction annuelle de ses charges d'exploitation de l'ordre de 25 millions d'euros. Le Groupe S.B.M. pourra ainsi renouer avec un niveau de rentabilité lui donnant la possibilité d'assurer les investissements nécessaires à sa pérennité, dès que la crise sanitaire sera passée.

Le Groupe S.B.M. maintient par ailleurs un contact étroit avec ses partenaires banquiers qui ont mis à disposition des crédits dont l'encours s'établit maintenant à 150,8 millions d'euros après le remboursement de 26,4 millions d'euros intervenu fin juin, la prochaine échéance étant prévue fin décembre 2021 pour un montant identique.

Pour compléter ses moyens de financement à court terme, le Groupe S.B.M. a mis en place un programme d'émission de titres de créances négociables à court terme (NEU CP) en juillet 2019 pour un montant maximum de 150 millions d'euros. Dans le même temps, l'Etat Monégasque s'est engagé à souscrire, dans la limite d'un montant cumulé en principal de 120 millions d'euros, tout ou partie des titres de créances négociables que le Groupe S.B.M. émettrait dans le cadre de ce programme et qui ne trouveraient pas preneur sur le marché pour quelque raison que ce soit. Au 22 juillet 2021, l'encours de titres émis dans le cadre de ce programme s'élève à 105 millions d'euros.

Enfin, début juillet, le Groupe S.B.M. a perçu de sa filiale de jeux en ligne BEG un remboursement de primes d'émission et le paiement de dividendes pour un montant total de 30 millions d'euros.

Au 22 juillet 2021, le Groupe S.B.M. disposait ainsi d'un niveau de trésorerie disponible de 120 millions d'euros.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 17/09/2021

Airbus aurait accepté de baisser ses prix de vente à la compagnie malaisienne, sur fond de crise du coronavirus.

Publié le 17/09/2021

Dans le cadre du contrat d'émission de 10...

Publié le 17/09/2021

Conformément à l'article 8:4 de l'arrêté royal du 29 avril 2019 portant exécution du Code belge des sociétés et associations, Ion Beam Applications SA...

Publié le 17/09/2021

ST Dupont a levé le voile sur ses résultats du premier trimestre 2021-2022 (clos fin juin). Le groupe a publié une perte nette de 1 million d’euros (contre -3,2 millions un an plus tôt) et une…

Publié le 17/09/2021

u 1ersemestre 2021, Artea enregistre un chiffre d'affaires de 58 ME en progression de +414% par rapport au 1ersemestre 2020...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne