5 490.80 PTS
-0.06 %
5 493.5
-0.01 %
SBF 120 PTS
4 393.55
-0.02 %
DAX PTS
13 229.75
+0.35 %
Dowjones PTS
26 115.65
+1.25 %
6 810.28
+0.00 %
Nikkei PTS
23 763.37
-0.44 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Sequana : l'EBITDA pro forma s'élève à 73 ME au 30 septembre

| Boursier | 244 | Aucun vote sur cette news

Compte tenu des changements intervenus dans le périmètre Arjowiggins en 2017 et en 2016, les résultats opérationnels de Sequana sont commentés sur la...

Sequana : l'EBITDA pro forma s'élève à 73 ME au 30 septembre
Credits Reuters

Compte tenu des changements intervenus dans le périmètre Arjowiggins en 2017 et en 2016, les résultats opérationnels de Sequana sont commentés sur la base de données retraitées de la contribution d'Arjowiggins Security BV et d'Arjowiggins Healthcare cédées respectivement en juillet 2017 et en juin 2016.

Le Chiffre d'affaires pro forma est de 2.113 ME, en baisse de 2,6% (-1,2% à taux de change constants)
L'EBITDA pro forma s'inscrit à 73 ME, en recul de 10%; la marge d'EBITDA pro forma est à 3,4% (-0,3 point)
La progression est de 3,9% pour le résultat opérationnel courant pro forma à 50 ME.

Lors du 3ème trimestre, période traditionnellement plus faible en ventes et comprenant également un effet calendaire défavorable cette année (-1,3% de jours ouvrés), l'activité d'Antalis a été contrastée selon les pays, avec notamment de bonnes performances en France et en Europe de l'Est et un ralentissement au Royaume-Uni. La bonne tenue de l'activité Emballage a permis de compenser partiellement la baisse des volumes en Papiers. Arjowiggins, pour sa part, a bénéficié de la bonne tenue des spécialités de la division Graphique permettant de compenser partiellement la baisse des volumes en papiers fins.

L'EBITDA pro forma s'élève à 73 millions d'euros contre 81 millions d'euros au 30 septembre 2016 à périmètre Arjowiggins comparable avec une marge d'EBITDA pro forma à 3,4 % (- 0,3 point). Cette diminution reflète principalement le recul des performances opérationnelles d'Arjowiggins pénalisées par la baisse des volumes en papiers fins et la hausse du coût des matières premières (principalement la pâte à papier). Antalis pour sa part a réalisé des performances opérationnelles proches de celles de 2016 avec une progression de 0,1 point de sa marge d'EBITDA.

Le résultat opérationnel courant pro forma progresse de 3,9% à 50 millions d'euros incluant un gain de 2 millions d'euros lié à une modification d'un régime de retraite d'Antalis. La marge opérationnelle courante pro forma est de 2,4% (+0,2 point).

Perspectives

Lors du 4ème trimestre, l'activité d'Antalis devrait avoir la même tendance que celle constatée sur les neuf mois de l'exercice. Les incertitudes liées au Brexit devraient continuer de peser sur la demande du Royaume-Uni et de l'Irlande qui représentent 26 % de son chiffre d'affaires.
Sur l'ensemble de l'exercice, Antalis devrait continuer de bénéficier de sa politique de protection des marges, de la contribution accrue des secteurs de l'Emballage et de la Communication Visuelle et de la réduction de ses coûts fixes liée à la flexibilisation de sa chaine logistique.

A périmètre et à taux de change constants, Antalis devrait ainsi réaliser un chiffre d'affaires en léger recul par rapport à celui réalisé au titre de l'exercice 2016 et la marge d'EBITDA devrait être comprise entre 3,4% et 3,8%.
Par ailleurs, Antalis continue d'étudier activement différentes alternatives pour le refinancement de ses lignes de crédit qui sont sécurisées jusqu'au 31 décembre 2018.
Arjowiggins, pour sa part, devrait avoir une activité similaire à celle constatée lors des neuf premiers mois de l'exercice mais des performances impactées par la hausse significative des prix des matières premières, partiellement compensée par des hausses de prix de vente, et par l'annulation de dernière minute d'une importante commande dans le segment du papier pour billets de banque.

Le processus de cession de la division Sécurité (activité Billets France) se poursuit. Les premières marques d'intérêt sont attendues début novembre

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/01/2018

M6 et Orange ont signé un accord de distribution global. Cet accord, qui renouvelle le partenariat entre les deux sociétés, porte sur la distribution de l’ensemble des chaînes du groupe M6,…

Publié le 18/01/2018

Au titre du contrat de liquidité confié à Natixis portant sur les actions de la société Vilmorin & Cie, à la date du 31 décembre 2017, les moyens suivants figuraient au…

Publié le 18/01/2018

Résultats trimestriels...

Publié le 18/01/2018

Nexans a fabriqué et installé les plus longs câbles électriques sous-marins d’Amérique du Nord dans le cadre du projet mené par NSP Maritime Link (NSPML), filiale indirecte d’Emera. Reliant…

Publié le 18/01/2018

Franchissement de seuils...

CONTENUS SPONSORISÉS