Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 598.18 PTS
+0.56 %
5 601.0
+0.78 %
SBF 120 PTS
4 428.16
+0.61 %
DAX PTS
13 335.68
+0.37 %
Dow Jones PTS
29 910.37
+0.13 %
12 258.21
+0.87 %
1.196
+0.02 %

Seb : le Résultat Opérationnel d'Activité du 1er semestre atteint 103 ME

| Boursier | 629 | Aucun vote sur cette news

Dans un environnement dégradé, les ventes du Groupe SEB pour le 1er semestre 2020, de 2...

Seb : le Résultat Opérationnel d'Activité du 1er semestre atteint 103 ME
Credits Société Seb

Dans un environnement dégradé, les ventes du Groupe SEB pour le 1er semestre 2020, de 2.914 ME, ont reculé de 12,7% par rapport à fin juin 2019, incluant une baisse de 12,6% à taux de change et périmètre constants (-420 ME), un effet devises de -0,6% (-20 ME) et un effet périmètre de +0,5% (+17 ME ; Wilbur Curtis sur environ 1 mois et Krampouz sur 6 mois).

"Ce retrait marqué et inédit de notre chiffre d'affaires est à mettre au compte de nos deux pôles d'activité, dont les ventes ont été marquées par une grande volatilité sur la période.
La baisse de notre chiffre d'affaires Grand Public, de 10,6% à tcpc, est directement imputable aux mesures de confinement et aux fermetures de magasins non-alimentaires dans la plupart des pays. Elle se décompose entre un recul de 17,3% au 1er trimestre, suivi d'un repli beaucoup plus modéré, de 3,2%, au 2ème trimestre. Après un point bas atteint en avril, le déconfinement progressif à partir de mi-mai et un fort rebond de l'activité en juin, notamment en EMEA et en Chine, ont porté cette amélioration de tendance" détaille le groupe.

Les ventes Professionnelles accusent, quant à elles, une baisse de 27,6% à tcpc à fin juin, directement liée à la fermeture quasi-généralisée du secteur de l'hôtellerie-restauration, qui est venue s'ajouter à un historique 2019 exigeant. "Cet arrêt d'activité total de la très grande majorité de nos clients depuis la mi-mars s'est traduit par une chute de nos ventes de 43,4% au 2e trimestre, après un retrait de 9,7% sur les trois premiers mois de l'année" commente le groupe.

Fortement affecté par les effets de la crise Covid-19 sur l'activité, le Résultat Opérationnel d'Activité (ROPA) du 1er semestre 2020 atteint 103 ME, contre 230 ME à fin juin 2019. Il s'entend après prise en compte d'un effet devises de - 24 ME et d'un effet périmètre de +2 ME (Wilbur Curtis et Krampouz). A taux de change et périmètre constants, le ROPA s'établit donc à 125 ME.

Les briques constitutives de l'évolution du ROPA à fin juin 2020 sont les suivantes :
Un effet volume négatif de 134 ME, en lien direct avec la baisse des ventes ;
Un effet prix-mix de - 26 ME, qui reflète des marchés difficiles et une forte intensité promotionnelle ;
Une augmentation de 24 ME du coût des ventes, qui intègre à la fois un impact positif lié à des renégociations de nos achats et un impact négatif lié à la moindre activité de nos usines. Cette dernière a entraîné une sous-absorption des frais fixes qui n'a été que partiellement compensé par les mesures de chômage partiel ;
Une réduction de 50 ME des moyens moteurs dans un contexte de marché qui justifiait à la fois moins d'investissement et une réallocation vers le digital ;
Une baisse de 29 ME des frais commerciaux et administratifs, principalement réalisée au 2e trimestre, qui couvre aussi bien la réactivité des équipes en matière de réduction des coûts que les aides perçues, au titre du chômage partiel, en France notamment.
Il est à noter que la baisse du Résultat Opérationnel d'Activité à fin juin est très essentiellement à mettre au compte du 1er trimestre (ROPA de 18 ME vs 138 ME en 2019), où les contre-mesures pour atténuer les impacts de la crise n'avaient pas encore pu être mises en oeuvre pour certaines, ni avoir des effets pour les autres. Le ROPA du 2e trimestre s'est établi à 86 ME, en repli limité, de 6,3% par rapport à 2019, reflétant les économies déjà réalisées.

RESULTAT D'EXPLOITATION ET RESULTAT NET

A fin juin 2020, le Résultat d'Exploitation du Groupe s'est élevé à 58 ME, contre 213 ME au 30 juin 2019. Ce résultat intègre une charge anticipée d'Intéressement et de Participation de 5 ME (9 ME en 2019) ainsi que d'autres produits et charges, pour - 40 ME, contre - 8 ME au 1er semestre de l'année passée. Ces charges sont pour moitié relatives à la restructuration de l'activité Grand Public de WMF (dépréciations d'actifs industriels, coûts sociaux), l'autre moitié étant constituée de divers postes de montants modestes.
Le Résultat financier s'est établi au 30 juin 2020 à - 29 ME, contre - 46 ME au premier semestre de l'année passée. Cette amélioration reflète à la fois la baisse du coût de l'endettement et des autres charges financières par rapport au 30 juin 2019.
Dans ces circonstances, le Résultat net part du Groupe du 1er semestre est de 3 ME, contre 100 ME à fin juin 2019. Il s'entend après une charge d'impôt de 7 ME - sur la base d'un taux d'impôt effectif estimé à 25% - et après intérêts des minoritaires de 19 ME, contre 27 ME au 1er semestre 2019, en ligne avec la baisse des résultats de Supor en Chine.

STRUCTURE FINANCIERE AU 30 JUIN 2020

Les capitaux propres au 30 juin 2020 sont de 2.499 ME, en baisse de 129 ME par rapport à fin 2019 et en augmentation de 176 ME par rapport au 30 juin 2019.
A cette même date, la dette nette du Groupe s'établissait à 2.085 ME (dont 306 ME de dette IFRS 16), en baisse de 343 ME par rapport au 30 juin 2019, à saisonnalité comparable, et en légère hausse par rapport au 31 décembre 2019 (+88 ME). Cette hausse provient principalement d'éléments non opérationnels : versement des dividendes, rachats d'actions propres de Supor, investissements de SEB Alliance, restructurations payées... Les investissements du semestre sont stables par rapport à la même période en 2019, de même que le besoin en fonds de roulement, par rapport à fin 2019.

Le ratio d'endettement du Groupe s'établit au 30 juin 2020 à 0,8 (0,7 hors dette IFRS 16) et le ratio dette nette / EBITDA ajusté à 2,5 (2,2 hors IFRS 16), en ligne avec.la saisonnalité de l'activité. Le Groupe s'appuie donc sur une assise financière stable, fondée sur une structure de financement saine et équilibrée en termes d'instruments et de maturité, dépourvue de covenants financiers.

PERSPECTIVES

Le caractère saisonnier de l'activité Grand Public fait que le 1er semestre n'est traditionnellement pas représentatif de l'ensemble de l'année.
En outre, les 6 premiers mois de 2020 ont été bouleversés par les effets sur l'économie globale d'une crise sanitaire sans précédent.
Dans un environnement très volatil, le Groupe a réalisé un 2e trimestre meilleur qu'anticipé, tant pour les ventes que pour le Résultat Opérationnel d'Activité.
Cependant, à ce stade, les incertitudes quant au scenario de reprise persistent, en particulier dans un contexte de crise sanitaire toujours grave sur le continent américain et de recrudescence de l'épidémie, avec re-confinement, dans certaines régions. Cette visibilité limitée et ces aléas conduisent le Groupe à rester prudent et à ne pas extrapoler l'amélioration observée en fin de 2e trimestre pour l'activité Grand Public sur les mois qui viennent. En fonction de l'évolution de la consommation au second semestre, le Groupe pourrait surinvestir en moyens moteurs afin de nourrir la croissance et préparer 2021.

En ce qui concerne l'activité Café Professionnel, nous tablons sur des ventes qui devraient rester heurtées au second semestre en conséquence de la fermeture quasi-généralisée et prolongée du secteur Hôtellerie-Restauration. Il est en effet vraisemblable que certains de nos clients soient amenés à réajuster l'enveloppe ou le calendrier de leurs investissements, et donc à reporter des commandes.
Par ailleurs, les évolutions des parités monétaires nous conduisent à anticiper des effets devises négatifs sur le Résultat Opérationnel d'Activité, qui pourraient se situer dans une fourchette de -70 à -90 ME. Les matières devraient en revanche avoir un impact légèrement positif.

Dans ces circonstances, le Groupe SEB confirme qu'il n'est pas possible de quantifier précisément à ce jour les impacts de Covid-19 sur l'ensemble de l'exercice, mais que le chiffre d'affaires et le Résultat Opérationnel d'Activité seront en baisse marquée. Au-delà de cette année 2020 atypique, le Groupe réaffirme sa confiance dans son modèle stratégique solide et équilibré qui lui permet de maintenir son cap de long terme et le conforte dans la traversée de cette crise.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

Suivez la tendance avec
Nicolas PAGNIEZ,

du lundi au vendredi à 9h55, 12h30, 14h55 et 18h30 sur

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 27/11/2020

Lors de sa réunion du 26 novembre, le Conseil d'administration a pris acte du départ de Monsieur Géry Robert-Ambroix en qualité de Directeur Général...

Publié le 27/11/2020

Touax a procédé au rachat et à l'annulation d'une partie des titres super-subordonnés à durée indéterminée (TSSDI) émis en août 2013, novembre 2013 et...

Publié le 27/11/2020

Le conseil d’administration de la Compagnie des Alpes envisage qu’à l’expiration du mandat de PDG de Dominique Marcel, la présidence du conseil d’administration et la direction générale…

Publié le 27/11/2020

Le groupe de médias ADL Partner a réalisé au troisième trimestre 2020 un chiffre d’affaires de 34,2 millions d'euros, en croissance de 3,2% par rapport à la même période de 2019, pour un…

Publié le 27/11/2020

Touax SCA a annoncé avoir procédé au rachat et à l’annulation d’une partie des titres super-subordonnés à durée indéterminée (TSSDI ) émis en août 2013, novembre 2013 et mai 2014, pour…

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne