5 535.26 PTS
-0.12 %
5 529.5
-0.19 %
SBF 120 PTS
4 427.90
-0.10 %
DAX PTS
13 559.60
+0.71 %
Dowjones PTS
26 201.66
-0.05 %
6 952.43
+0.67 %
Nikkei PTS
24 124.15
+1.29 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Scor : face au vent

| Boursier | 115 | Aucun vote sur cette news

Scor démontre sa capacité à absorber les chocs Le troisième trimestre 2017 est marqué par une série exceptionnelle de catastrophes naturelles de...

Scor : face au vent
Credits Scor / Nathalie Oundjian

Le troisième trimestre 2017 a été marqué par une série exceptionnelle de catastrophes naturelles de grande ampleur, déclare le groupe Scor. Comme annoncé le 9 octobre 2017, le coût des ouragans Harvey, Irma et Maria, ainsi que des séismes ayant affecté le Mexique, s'élève à 430 millions d'euros après rétrocession et impôts au troisième trimestre (598 millions d'euros après rétrocession et avant impôts). En conséquence de ces événements, Scor enregistre une perte nette de 267 millions d'euros au troisième trimestre 2017 et un résultat net de 25 millions d'euros au cours des 9 premiers mois de l'exercice.

Le ratio de solvabilité estimé du Groupe atteint environ 213% au 30 septembre 2017, situé dans la partie haute de la zone optimale de 185-220% définie dans le plan "Vision in Action". "Cela vient valider la stratégie et le modèle économique de Scor, fondés notamment sur une politique de souscription disciplinée, une appétence au risque contrôlée, un développement équilibré des deux branches de réassurance Vie et P&C, une diversification géographique et sectorielle importante, une solide protection du capital et une gestion d'actifs prudente. Cette stratégie témoigne une nouvelle fois de la capacité du Groupe à absorber des chocs de très grande ampleur" commente le management.

Les programmes de rétrocession ont réagi comme prévu, démontrant l'efficacité de la politique de protection du capital mise en place par le Groupe. A la suite des évènements récents, Scor conserve la majeure partie de ses capacités de rétrocession. La probabilité que le capital contingent de Scor soit déclenché en 2017 est extrêmement faible.
Les objectifs du plan stratégique "Vision in Action" sont confirmés. À ce stade, la politique de dividende reste inchangée et le programme de rachat d'actions sera réalisé avant mi-2019, comme prévu initialement.

Plan stratégique

Scor poursuit la mise en oeuvre de son plan stratégique "Vision in Action" et enregistre une solide croissance des primes brutes émises de 9,3% à taux de change constants au cours des neuf premiers mois de 2017, par rapport à la même période de 2016 (+8,9% à taux de change courants). Cette croissance rentable émane des deux divisions du Groupe : la division Vie croît de +8,7% à taux de change constants sur l'ensemble de ses lignes de produits, en particulier dans les régions Amériques et Asie-Pacifique, et la division P&C, en hausse de +10% à taux de change constants, est portée par les solides renouvellements de janvier, avril et juin, notamment aux Etats-Unis.

Denis Kessler, Président-Directeur général de SCOR, déclare : "SCOR démontre une nouvelle fois sa capacité à absorber les chocs. Les catastrophes naturelles survenues au troisième trimestre 2017 ont provoqué un véritable sursaut dans le secteur de la réassurance et SCOR est très bien placé pour bénéficier du nouvel environnement de marché. Les équipes du Groupe s'attacheront à procéder de façon efficace et rapide au règlement des sinistres, tout en se tenant aux côtés des clients du Groupe pour les accompagner face aux risques futurs. SCOR confirme la cohérence de sa stratégie et poursuit la mise en oeuvre du plan " Vision in Action ", qui associe croissance, rentabilité et solvabilité. L'appétit au risque du Groupe ainsi que ses politiques de souscription, de protection et de gestion du capital sont inchangés."

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 23/01/2018

NOUVEAU CALENDRIER FINANCIER 2018   Paris, le 23 janvier 2018   Clôture annuelle : 31 janvier 2018 Détachement de l'acompte sur dividende : 2 février 2018 Paiement de…

Publié le 23/01/2018

EXEL Industries Société anonyme au capital de 16 969 750 Euros   -   Siège social : 54, Rue Marcel PAUL - 51200 EPERNAY   -   095 550 356 RCS REIMS NOTE…

Publié le 23/01/2018

Latécoère a été retenu par STELIA Aerospace pour la fabrication de la porte de secours, située sur le fuselage au niveau de la voilure des avions Global 7000 de Bombardier. Ce nouveau contrat «…

Publié le 23/01/2018

Riber a annoncé la commande d'un système MBE de production par un nouveau client chinois. " Ce nouveau client, situé dans l'Optical Valley de la province de Wuhan, leader des fournisseurs chinois…

Publié le 23/01/2018

En 2017, le chiffre d’affaires de Seb s’est élevé à 6,485 milliards d'euros, en progression de 29,7 %, avec une croissance organique de 9,2 %, principalement alimentée par les volumes, et un…

CONTENUS SPONSORISÉS