En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 363.79 PTS
-
5 367.0
+0.07 %
SBF 120 PTS
4 309.93
+0.00 %
DAX PTS
12 157.67
-
Dowjones PTS
26 246.96
+0.71 %
7 494.40
+0.00 %
1.168
+0.13 %

Rubis : le bénéfice net recule de 7% au 1er semestre

| Boursier | 247 | 3 par 1 internautes

Des facteurs externes à caractère non récurrent ont pesé sur la profitabilité

Rubis : le bénéfice net recule de 7% au 1er semestre
Credits Rubis

Rubis publie des comptes intermédiaires mi-figue mi-raisin. Alors que le chiffre d'affaires progresse de 32% à 2.403 ME, les résultat opérationnel courant s'inscrit en hausse moins rapide, à 202 ME (+14%), et stable à périmètre constant.

Par activité, Rubis Énergie bénéficie d'une hausse des volumes distribués de 26% (+6% à structure constante) et génère une croissance du ROC de 19% (+6% à périmètre égal), tirée par une bonne tenue de l'activité et des marges sur l'ensemble des produits et zones géographiques.

Rubis Support et Services enregistre une forte augmentation des volumes traités grâce notamment à l'élargissement de son activité dans la zone Afrique. Ses résultats sont en forte croissance (ROC : +37% et +12% à périmètre constant.

Quant à Rubis Terminal, il bénéficie d'une excellente activité en zone Nord-Europe (+14%) et dans le stockage France hors pétrole (+10%), tandis qu'un repli a été enregistré en Turquie (- 60%) lié à la forte baisse des flux pétroliers en provenance de la région Nord-Irak et à l'absence de contango, situation ayant également affecté l'activité pétrole en France (- 8%). Au total, le ROC de la branche est en recul de 34%.

Des facteurs externes à caractère non récurrent ont pesé sur les autres éléments du compte de résultat : les sanctions américaines à l'égard de l'Iran, annoncées en mai, ont contraint le groupe à s'y désengager et à dénouer des partenariats régionaux liés (Inde). L'anticipation dans les comptes du groupe de ces désinvestissements a fait ressortir des charges au niveau des autres produits et charges opérationnels, dégageant un résultat net d'impôt négatif de 15 ME.

Au total, le résultat net part du Groupe atteint 129 ME en recul de 7%.

Concernant ses perspectives, Rubis précise que, à l'exception de la Turquie, l'activité opérationnelle devrait poursuivre sa progression sur le second semestre. Le groupe continue par ailleurs à étudier des projets de développements, tant organiques que par acquisitions.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 3
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/09/2018

Peu inquiétée par l'annonce de nouveaux droits de douane américains sur des produits importés de Chine et des représailles chinoises qui ont suivi, la Bourse de Paris a repris le sens de la…

Publié le 19/09/2018

Le CAC40 va-t-il parvenir à aller chercher les 5...

Publié le 19/09/2018

  Bruxelles, le mercredi 19 septembre 2018, 08h30  CEST --- Conformément à la législation et réglementation en matière de transparence financière…

Publié le 19/09/2018

IDI publie un ANR au 30/06/2018 en hausse de 6,25%...

Publié le 19/09/2018

L'EUR/USD reste orienté à la hausse