En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 331.42 PTS
-0.33 %
5 318.5
-0.51 %
SBF 120 PTS
4 269.67
-0.49 %
DAX PTS
12 161.77
-0.62 %
Dowjones PTS
25 557.40
-0.01 %
7 320.31
-0.73 %
1.141
+0.30 %

Retour du dividende chez ArcelorMittal sur des résultats en vive hausse

| Boursier | 294 | Aucun vote sur cette news

Le groupe veut abaisser sa dette à 6 Mds$ pour faire face aux bas de cycles...

Retour du dividende chez ArcelorMittal sur des résultats en vive hausse
Credits Reuters

ArcelorMittal a publié des résultats 2017 légèrement supérieurs aux attentes et affiche des perspectives solides. Le groupe va recommencer à verser un dividende dès cette année au titre de l'année 2017, avec l'objectif de le faire progresser sur les prochains exercices.

Le chiffre d'affaires de l'aciériste a atteint 68,68 milliards de dollars sur l'année 2017, tandis que son Ebitda est passé de 6,26 à 8,41 Mds$ (+34,4%). Le bénéfice net part du groupe s'est établi à 4,57 Mds$, soit 4,48 dollars par action, contre 1,87 dollar un an plus tôt. Le consensus compilé par la société donnait une attente moyenne à 8,315 Mds$ d'Ebitda. La dette nette a reculé à 10,1 Mds$ au 31 décembre dernier. Les expéditions d'acier ont progressé de 1,6% à 85,2 millions de tonnes.

Le management a prévu de poursuivre les efforts de désendettement, en estimant qu'un niveau de 6 Mds$ serait adéquat. Un coupon initial de 0,10$ est proposé aux actionnaires. Une fois l'objectif de désendettement atteint, ArcelorMittal a prévu de commencer à verser une fraction de son cash-flow libre.

Un horizon dégagé

Quant aux perspectives, elles demeurent favorables. La demande reste solide et l'offre est saine. Les dépenses en numéraire pour l'activité sont estimées à 5,6 Mds$ cette année. Elles comprennent les CAPEX, les intérêts, les taxes, les retraites et d'autres frais. La part CAPEX, 3,8 Mds$ contre 2,8 Mds$ en 2017, reflète notamment le projet mexicain et les dépenses liées à Ilva. "La combinaison entre amélioration des fondamentaux du marché et réalisation de nos objectifs stratégiques a permis de réaliser un exercice favorable", a commenté Lakshmi Mittal, le CEO du groupe. La moitié des synergies sur l'Ebitda du plan 2020 ont d'ores et déjà été réalisées et le bilan s'est assaini.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 17/08/2018

Communiqué de presse                                 Tours-en-Savoie, le 17 août 2018   Transfert du contrat de liquidité TIVOLY   TIVOLY…

Publié le 17/08/2018

Fox21 acquiert les droits d'adaptation du jeu vidéo à succès Vampyr, développé et coproduit par Dontnod Entertainment et édité par Focus Home Interactive, pour la production d'une série…

Publié le 17/08/2018

Nvidia perd 2,57% à 251,49 dollars et se retrouve parmi les plus fortes baisses de l'indice S&P. Le fabricant de cartes graphiques est sanctionné après avoir dévoilé une prévision de chiffre…

Publié le 17/08/2018

Dontnod Entertainment annonce l'acquisition par FOX21 des droits d'adaptation du jeu vidéo à succès 'Vampyr', développé et coproduit par Dontnod...

Publié le 17/08/2018

Deux franchissements pour le prix d'un