5 432.53 PTS
-1.26 %
5 428.00
-1.23 %
SBF 120 PTS
4 355.62
-1.13 %
DAX PTS
12 835.32
-1.35 %
Dowjones PTS
25 090.48
-0.34 %
7 255.76
+0.00 %
Nikkei PTS
22 680.33
-0.75 %

Résultats sans surprise pour Bonduelle, qui mise sur le levier Ready Pac Food

| Boursier | 184 | Aucun vote sur cette news

Le groupe s'attend à une reprise de la hausse de sa rentabilité cette année...

Résultats sans surprise pour Bonduelle, qui mise sur le levier Ready Pac Food
Credits Bonduelle

Sans surprise, Bonduelle a subi une légère érosion de ses marges au terme de l'exercice 2016/2017. Mais le nordiste dépasse légèrement ses objectifs. Sur le nouveau millésime, l'intégration de l'américain Ready Pac Food devrait doper les comptes.

Le groupe a dégagé un chiffre d'affaires de 2,29 milliards d'euros, en progression de 16,3%, pour un résultat opérationnel courant en amélioration de 4,6% à 108,3 millions d'euros, soit une marge qui recule de 5,3% à 4,7%. Le bénéfice net s'apprécie de 11,4 % à 59,8 ME. Des chiffres très proches des attentes du consensus, qui était positionné à 107,3 ME de résultat opérationnel courant et 60 ME de bénéfice net. Les analystes s'attendaient à ce que le management dépasse sa projection initiale (104 ME).

Les dirigeants sont très satisfaits de la performance annuelle, obtenue dans un contexte plutôt difficile, avec une consommation atone en Europe, une crise économique dans certains pays émergents et des campagnes agricoles 2016 compliquées. Le millésime 2016/2017 a aussi été marqué par la plus grosse acquisition de l'histoire du groupe, l'américain Ready Pac Food, qui permettra cette année au chiffre d'affaires et aux résultats de connaître une forte croissance, conforme à la trajectoire du plan stratégique 2025. Le bilan de Bonduelle fait apparaître une dette nette de 661,6 ME, soit un taux d'endettement de 109%, avec un levier d'endettement robuste, à 3,1 fois. Un coupon de 0,45 euro par action sera proposé aux actionnaires, en légère hausse (0,43 euro précédemment).

Sur l'exercice 2017-2018, l'accent sera mis sur l'intégration de Ready Pac Foods. La croissance à changes constants sera d'environ 3%, pour une hausse de 7 à 8% de la rentabilité opérationnelle courante des activités historiques. En comptant l'américain, le management vise une croissance de son chiffre d'affaires et de sa rentabilité opérationnelle courante consolidés d'environ 25% à taux de changes constants. Le levier d'endettement va repasser sous le cap des 3 fois, hors nouvelle acquisition.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/06/2018

L'A330neo, dernier-né des gros-porteurs d'Airbus, a entamé un tour du monde visant à démontrer qu'il est prêt à être exploité en compagnie. Ces essais d'endurance et d'évaluation en ligne…

Publié le 18/06/2018

Airbus étudierait une version améliorée de l'A321, son plus puissant monocouloir, afin de riposter au lancement éventuel d'un nouvel avion de milieu de marché, envisagé par son rival Boeing,…

Publié le 18/06/2018

Elon Musk, le charismatique patron de Tesla, a prévenu une fois de plus les vendeurs à découvert, très nombreux à jouer la baisse du titre en bourse...

Publié le 18/06/2018

Renault ouvre à Berlin les portes d’un nouveau concept store dédié aux voitures électriques, le « Renault Electric Vehicle Experience Center ». Après l’ouverture de son premier EV…

Publié le 18/06/2018

'Detroit : Become Human' de Sony sur PS4 reste en tête...