En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ browserName + ' ' + browserVersion }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 339.04 PTS
-0.90 %
5 341.50
-0.82 %
SBF 120 PTS
4 285.73
-0.75 %
DAX PTS
12 421.10
-1.26 %
Dowjones PTS
24 580.89
+0.49 %
7 197.51
+0.00 %
Nikkei PTS
22 338.15
-0.79 %

Résultats en berne chez Actia, sans surprise

| Boursier | 401 | Aucun vote sur cette news

Le premier semestre avait été marqué par des problèmes d'approvisionnement...

Résultats en berne chez Actia, sans surprise

Actia, dont le chiffre d'affaires semestriel avait été jugé décevant par le marché, a publié ce matin des résultats nettement dégradés. La société toulousaine fait état d'un Ebitda réduit de 21 à 11,1 millions d'euros, pour un résultat opérationnel divisé par plus de deux, à 6,3 ME, soit 2,9% de marge, contre 6% un an avant. Le bénéfice net se réduit à 2,4 ME, contre 10,9 ME un an plus tôt. Le seul ratio qui s'est amélioré, le taux d'endettement, s'établit à 76,6%, entre 80,5% un an avant. Le chiffre d'affaires, présenté début août, était marqué par un repli de -1,8% à change constant, pour 218,2 ME de revenus.

Portzamparc anticipait 6,35 ME de résultat opérationnel, soit un niveau très proche de ce qui a été publié.

La direction précise que les difficultés du premier semestre ont en partie été gommées à partir du mois de juillet. Elle rappelle également que ces aléas sont conjoncturels, et que la dynamique sous-jacente reste saine, avec de nouveaux contrats décrochés. Sur l'ensemble de l'exercice, le chiffre d'affaires devrait consolider après les records atteints l'année dernière. Aucun objectif chiffré n'a été assigné pour les résultats, mais la société précise qu'elle oeuvre à la restauration de sa rentabilité sur la seconde moitié de l'année. Les problèmes d'approvisionnement ont été réglés, même s'il demeure quelques tensions sur le marché des composants. Lors du premier semestre, des contrats télématiques pour véhicules industriels ont été signés, ce qui donne de la visibilité au-delà de 2020. En parallèle, les partenariats avec Alstom et Airbus ont été renforcés.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 25/06/2018

INFORMATION PRESSE Clermont-Ferrand, le 25 juin 2018       COMPAGNIE GENERALE DES ETABLISSEMENTS MICHELIN         REDUCTION DU CAPITAL Annulation de 648 231 actions en…

Publié le 25/06/2018

Le titre a enfoncé la zone de support des 66.6 euros qui soutenait les cours depuis avril dernier. Du côté des indicateurs techniques, les moyennes mobiles à 20 et 50 séances sont sur le point…

Publié le 25/06/2018

Harley Davidson perd encore 3% en pré-séance à Wall Street, le fabricant de motos ayant prévenu que les prélèvements douaniers de l'Union européenne...

Publié le 25/06/2018

Acquisition d'actions sur le marché...

Publié le 25/06/2018

Sous les 5% des droits de vote...