En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 970.48 PTS
+1.01 %
4 995.00
+1.66 %
SBF 120 PTS
3 914.62
+1.03 %
DAX PTS
12 633.71
+1.15 %
Dow Jones PTS
26 075.30
+1.44 %
10 836.33
+0.76 %
1.130
0. %

Remy Cointreau : le ROC annuel s'élève à 215,1 ME, en recul de 18,6%

| Boursier | 253 | 5 par 1 internautes

Une année 2019/20 atypiqueUne profitabilité qui reste élevéeDe nouveaux objectifs moyen-terme ambitieuxL'année 2019/20 fut une année atypique...

Remy Cointreau : le ROC annuel s'élève à 215,1 ME, en recul de 18,6%
Credits Reuters

L'année 2019/20 a été atypique pour Remy Cointreau. Elle a ainsi conjugué les effets d'une pandémie mondiale ayant fortement limité la consommation de spiritueux dans le "on-trade", ainsi que les achats dans les aéroports, des menaces de taxes à l'importation aux Etats-Unis, une certaine instabilité géopolitique mondiale et les conséquences de décisions spécifiques au groupe, telles que les évolutions du réseau de distribution en Europe et le désengagement de certains contrats de distribution de Marques Partenaires.

Ainsi, à fin mars 2020, le chiffre d'affaires de Rémy Cointreau s'élevait à 1.024,8 millions d'euros, en repli de 9% en publié et de 11,2% en organique (à devises et périmètre constants).
Le Résultat Opérationnel Courant (ROC) s'élève, pour sa part, à 215,1 ME, en recul de 18,6% en publié et de 22% en organique, sur la base d'un exercice 2018/19 historiquement élevé. La marge opérationnelle courante est en repli, mais s'élève à un niveau satisfaisant de 21%, grâce à une progression remarquable de la marge brute (+2,8pts en organique) et des effets devises favorables (+0,4pt). La poursuite des investissements stratégiques en communication et les coûts de structures ont néanmoins pesé sur la rentabilité.

Hors éléments non-récurrents, le résultat net part du groupe s'établit à 124,2 ME, en repli publié de 26,9%.

Le résultat financier est une charge nette de 28 ME sur la période, en repli de 4,5 ME. Celui-ci s'explique par une nouvelle baisse du coût de l'endettement financier brut et par la non-récurrence de la charge de 5,2 ME, liée au remboursement anticipé du prêt vendeur par le groupe EPI, enregistrée au 1er semestre 2018-19. Inversement, le résultat de change (résultats de change sur les flux futurs) s'est très légèrement détérioré de 0,7 ME.

La charge d'impôt s'élève à 60,9 ME, soit un taux effectif de 36,3% (33,9% hors éléments non-récurrents), en hausse significative par rapport au taux de mars 2019 (29% en publié et 28,5% hors éléments non récurrents), conséquence de la répartition géographique des résultats, et en particulier de la baisse tangible des profits de la région Asie-Pacifique en fin d'exercice.

Après prise en compte du produit net de cession de 6,4 MEUR des filiales de République Tchèque et Slovaquie, le résultat net part du groupe s'établit à 113,4 ME, en repli publié de 28,8%.

Hors éléments non récurrents, le résultat net part du groupe ressort à 124,2 ME, en baisse publiée de 26,9%, et la marge nette s'établit à 12,1%. Hors éléments non récurrents, le résultat net par action s'élève à 2,49 euros, en repli de 26,6%.

La dette nette s'établit à 450,9 ME, en hausse de 107,6 ME par rapport à mars 2019. Ceci s'explique principalement par le recul de l'EBITDA du groupe, par la hausse des investissements industriels et des décaissements d'impôts sur la période ainsi que par le paiement intégral en numéraire du dividende relatif à l'année 2018/19.

Pour autant, le ratio bancaire "dette nette/EBITDA" se maintient à un niveau raisonnable (1,86 contre 1,19 à fin mars 2019).
Le retour sur capitaux employés (ROCE) s'établit à 16,5% au 31 mars 2020, en baisse de 5,0 points sur l'exercice. Cette évolution s'explique par la conjonction du recul de la profitabilité des Marques du Groupe et la poursuite des achats d'eau-de-vie stratégiques pesant sur les capitaux employés.

Comme annoncé le 16 avril 2020, le groupe proposera à son assemblée générale d'accorder un dividende de 1 euro par action au titre de l'année 2019/20, en baisse substantielle par rapport aux 2,65 euros versés l'année dernière (qui incluaient 1 euro de dividende exceptionnel). Il proposera également une option de paiement du dividende en numéraire ou en actions pour la totalité du dividende mis en distribution. Cette réduction s'inscrit dans le contexte des mesures citoyennes et responsables prises par le groupe depuis le début de la crise sanitaire actuelle.

Evènement post-clôture

Le 30 avril 2020, le groupe Rémy Cointreau a annoncé l'acquisition effective de la Maison de Cognac J.R. Brillet.
Le 19 mai 2020, la distillerie Bruichladdich a été certifiée " B Corporation "

Perspectives 2020/21 et Moyen Terme

Dans un contexte sanitaire, économique et géopolitique incertain, le groupe Rémy Cointreau reste confiant quant à sa capacité à sortir renforcé de cette crise.
Les évolutions plus favorables de la consommation de spiritueux aux Etats-Unis ces dernières semaines permettent au groupe de relever légèrement ses prévisions pour le 1er trimestre 2020/21 : il anticipe désormais un recul organique de son chiffre d'affaires d'environ 45% (contre un recul organique de l'ordre de -50% à -55% précédemment). Sur la base d'un 2ème trimestre qui s'oriente vers un repli modéré, le groupe anticipe un Résultat Opérationnel Courant en repli organique de 45% à 50% pour le 1er semestre 2020/21. Le 2ème semestre 2020/21 devrait néanmoins bénéficier d'une forte reprise portée par la Chine et les Etats-Unis.

A moyen-terme, Rémy Cointreau réitère son ambition de devenir le leader mondial des spiritueux d'exception, dont les perspectives de croissance restent attractives, en particulier dans un monde de consommation plus responsable.

Pour cela, Rémy Cointreau va poursuivre sa stratégie de valeur et sa construction d'un modèle d'entreprise dont la croissance est à la fois profitable et responsable. Le groupe se fixe ainsi des objectifs financiers et extra-financiers ambitieux : d'ici 2030, l'amélioration de la gestion de son portefeuille de marques devrait lui permettre d'atteindre une marge brute de 72% et une marge opérationnelle courante de 33%. Simultanément, le groupe déploiera son plan "Exception Durable 2025" qui vise une agriculture raisonnée pour l'ensemble des terroirs permettant l'élaboration de ses spiritueux ainsi qu'une réduction de ses émissions carbone de 25% (scope 1 & 2, en absolu) et de 30% (scope 3, en relatif) d'ici 2025. Une première étape en vue de l'ambition "Net Zéro carbone" visée par le groupe pour 2050.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 5
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON FÊTE SA 1ÈRE ANNÉE

Découvrez le contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 31 juillet 2020 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

PRIMÉ MEILLEUR NOUVEAU CONTRAT D’ASSURANCE VIE

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 10/07/2020

Le maître d'ouvrage TELT (Tunnel Euralpin Lyon Turin) a attribué au groupement d'entreprises* piloté par VINCI Construction Grands Projets le contrat...

Publié le 10/07/2020

Dans le cadre de l'annonce de son plan de transformation début juin 2020, Damartex avait indiqué vouloir recentrer son portefeuille d'activités sur un...

Publié le 10/07/2020

Roctool a réalisé vendredi soir son point d’activité pour le premier semestre 2020. Ainsi, le spécialiste des technologies de chauffage et de refroidissement des moules pour les plastiques et…

Publié le 10/07/2020

Forte croissance du carnet de commandes malgré l'impact de la crise sanitaire Roctool, spécialiste des technologies de chauffage et de...

Publié le 10/07/2020

Argan a publié un résultat net récurrent au premier semestre de son exercice 2020 en hausse de 59% à 50,6 millions d'euros contre 31,9 millions un an plus tôt. Les revenus locatifs de l'expert…

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne