Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 272.71 PTS
-1.26 %
6 272.00
-1.19 %
SBF 120 PTS
4 879.07
-1.26 %
DAX PTS
13 882.30
-0.9 %
Dow Jones PTS
31 253.13
-0.75 %
11 875.63
-0.44 %
1.057
-0.07 %

Paulic Meunerie : décalage de la feuille de route à moyen-terme

| Boursier | 375 | Aucun vote sur cette news

Au 31 décembre 2021, PAULIC MEUNERIE a réalisé un chiffre d'affaires annuel de 11,3 ME en hausse de +26% par rapport à l'exercice 2020 (8,9 ME)...

Paulic Meunerie : décalage de la feuille de route à moyen-terme
Credits Benoît Tessier / Reuters

Au 31 décembre 2021, PAULIC MEUNERIE a réalisé un chiffre d'affaires annuel de 11,3 ME en hausse de +26% par rapport à l'exercice 2020 (8,9 ME). Cette progression totalement organique a bénéficié du démarrage du nouvel ensemble industriel plus capacitaire dédié aux activités froment et des
investissements réalisés dans le développement commercial sur les métiers historiques et la nouvelle gamme, Qualista.
Après un chiffre d'affaires en hausse de 13% à fin juin, les ventes du Groupe ont ainsi accéléré leur progression au cours du second semestre (+43%) matérialisant la forte progression de l'activité attendue par le Groupe dans les années à venir.
La mise en service des nouveaux outils dédiées à l'activité Sarrasin sera effective à la fin de premier semestre 2022.

Forte hausse des volumes commercialisés : +30% vs 2020

Sur l'exercice 2021, les ventes du Groupe ont été portées par les activités traditionnelles avec des ventes solides en farines de froment à destination des boulangeries artisanales, industrielles, des ateliers de grandes surfaces et auprès des industriels et des négociants. Malgré la hausse des volumes commercialisés, les résultats ont été fortement pénalisés par un contexte sans précédent de hausses des matières premières, des emballages et de l'énergie.

Ainsi, entre le 1er janvier 2021 et le 31 décembre 2021, le prix du blé (1ère échéance Matif) est passé de 189 euros/T à 277 euros/T. Mais outre une hausse sans précédent, c'est la très forte volatilité des prix qui a été particulièrement inédite. Sur les emballages, le papier a progressé de 30% et le plastique de 40%. Dans ce contexte inflationniste affectant également le bois avec des prix multipliés par 2, le Groupe a en outre dû faire face à des ruptures de la chaîne d'approvisionnement. L'impact de cette crise sans précédent qui a fragilisé l'ensemble de la filière de la meunerie en France a été d'autant plus fort qu'il s'est inscrit dans une période où l'ensemble des équipes de Paulic Meunerie étaient mobilisées sur la sortie de crise sanitaire et la mise en service des nouveaux outils industriels.

Dans ce contexte, les revalorisations tarifaires auprès des clients ont été obtenues mais sont intervenues tardivement pendant la seconde partie de l'exercice.

Au regard de l'ensemble de ces éléments, la marge brute de l'exercice ressort ainsi à 2,2 ME, contre 3,1 ME en 2020, matérialisant un taux de marge brute de 20% contre 34% en 2020.

La forte hausse des prix de l'énergie a également pesé sur le poste autres achats et charges externes de l'exercice qui s'élève à 2,9 ME en 2021 contre 1,6 ME en 2020. Comme évoqué, une partie importante de l'augmentation de ce poste (0,7 ME) provient du lancement du programme de 'R&D' Qualista Expert dont le lancement avait été décidé avant l'inflation du prix des matières premières. Ce programme qui a vocation à permettre au Groupe d'accéder à de nouveaux marchés avec l'obtention d'allégations nutritionnelles et Santé auprès de l'EFSA à un horizon 2 à 3 ans a été momentanément mis en pause le temps pour le Groupe de stabiliser ses marges en se concentrant sur les activités en place et directement contributives.
Les dépenses de 'R&D' (personnel + sous-traitance) font l'objet d'un produit au titre de leur activation pour un montant de 781 KE, font l'objet d'un Crédit Impôt Recherche pour 448 KE.

Les charges de personnel représentent 18,5% du chiffre d'affaires 2021 contre 19,5% du chiffre d'affaires de l'exercice précédent. Leur évolution en valeur est en lien avec la montée en puissance du nouvel ensemble industriel et le développement commercial du Groupe dans un contexte de forte croissance.
L'évolution de la marge brute et des charges d'exploitation se retrouve mécaniquement dans le résultat d'exploitation qui ressort à -1,9 ME contre -0,6 ME au 31 décembre 2020.
Le résultat net s'élève à -1,4 ME contre -0,5 ME au 31 décembre 2020, à la suite de l'activation des déficits reportables pour 0,6 ME.

Renforcement des capitaux propres

Au 31 décembre 2021, les capitaux propres du Groupe s'élèvent à 8,43 ME, contre 7,49 ME au 31 décembre 2020. En novembre et décembre 2021, le Groupe a réalisé deux augmentations de capital pour un montant de 1,8 ME nets des frais d'opération et a souscrit à une enveloppe de PGE pour un montant de 1,9 ME, permettant d'étendre les ressources de la société. A fin 2021, la trésorerie s'élève à 2,8 ME contre 1,8 ME au 31 décembre 2020. L'endettement bancaire à moyen terme s'élève à 8,3 ME contre 7 ME en 2020. En 2022, une meilleure résistance attendue dans un contexte toujours dégradé

Poursuite de la croissance des activités historiques

En 2022, le Groupe devrait afficher une meilleure résistance qui devrait lui permettre d'améliorer sa rentabilité. Cette amélioration reposera sur :
- le redimensionnement de son outil industriel qui sera pleinement opérationnel au cours de l'exercice 2022 tant sur les activités froment que sur le nouveau moulin sarrasin qui sera pleinement opérationnel,
- de nouvelles mesures de protection des marges,
- la finalisation de l'outil industriel Oxygreen à l'horizon de la fin du premier semestre.

Dégradation du contexte économique et commercial

La forte hausse attendue de l'activité se fera toutefois dans un contexte toujours dégradé. La crise en Ukraine pèse fortement sur les prix du blé mondial qui avaient déjà enregistré une forte hausse avant le déclenchement du conflit. Bien que l'intégralité de la production de farine de froment produite par PAULIC MEUNERIE soit d'origine française (et plus particulièrement bretonne), cette situation affecte les prix de la matière première. Le Groupe subit en outre l'inflation en particulier sur les prix de l'énergie liées à ce conflit. L'impact sur la performance financière du Groupe est à ce jour difficile à évaluer, le contexte économique étant particulièrement fluctuant.

De nouvelles mesures de protection des marges pour faire face à la crise

Dans ce contexte, de nouvelles mesures de protection des marges sont mises en place. Comme évoqué, PAULIC MEUNERIE a déjà engagé une réorganisation en profondeur de ses achats avec la mise en place de nouveaux mécanismes d'anticipation, de pilotage et de contrôle. Comme évoqué, PAULIC MEUNERIE a engagé des discussions avec ses clients afin d'obtenir des revalorisations tarifaires lorsque les conditions contractuelles le permettaient et amélioré son niveau de couverture. Pour 2022, des revalorisations tarifaires complémentaires avec les clients sont en cours de finalisation. Elles portent sur le prix de la farine et sur la hausse des prix du carburant.

Une année très importante pour concrétiser le lancement de Nourrifibre à grande échelle

Après la mise en place de la cuve d'oxygène, le procédé d'ozonation Oxygreen est entré dans la dernière phase de son installation. Après les premiers essais qui interviendront dans les prochaines semaines, le réacteur industriel de 3ème génération devrait être pleinement opérationnel sur le site industriel de St-Gérand à compter de la fin du 1er semestre permettant ainsi au Groupe de procéder au lancement commercial a plus grande échelle de Nourrifibre.

Ce lancement commercial sera précédé d'une intensification des démarches commerciales auprès des différents prospects. Toutefois, dans un contexte économique perturbé, la transformation commerciale auprès des industriels de la protéine d'insectes pourrait être plus progressive qu'anticipé, notamment auprès des producteurs de protéine d'insecte. Face à cette situation, PAULIC MEUNERIE maintien ses démarches de test et renforce ses liens avec ses prospects pour faire valoir les bénéfices de son produit à forte valeur ajoutée.

Objectifs 2022

Avec l'appui de ses clients qui ont saisi les enjeux de la filière et des équipes pleinement mobilisées le Groupe affirme sa confiance pour passer la crise. Après deux années difficiles sur le plan sanitaire, PAULIC MEUNERIE entend à nouveau franchir les obstacles de la crise en rappelant la nécessité de son activité, en démontrant la pertinence de son positionnement au coeur des enjeux d'indépendance alimentaire et la pertinence de sa réponse pour continuer à bien nourrir tous les consommateurs.

Ainsi, pour l'exercice 2022 le Groupe anticipe toujours une progression de son activité avec une croissance à deux chiffres et des résultats qui bénéficieront en année pleine des mesures de protection des marges. Le Groupe entend améliorer son taux de marge brute qui devrait approcher les 25%. Cette ambition reste bien entendu, soumise à l'évolution du prix des matières premières et de l'énergie et autres achats et charges externes (emballages et carburant), et dans un contexte géopolitique incertain.

Un décalage de la feuille de route à moyen-terme

Au regard de ces éléments de contexte sans précédent et imprévisible, PAULIC MEUNERIE anticipe désormais un décalage de 2 ans dans l'atteinte de ses objectifs de chiffre d'affaires. Le cap des 50 ME de chiffre d'affaires est désormais fixé à fin 2026. A cet horizon, l'objectif de marge brute devrait atteindre 45% de chiffre d'affaires contre 55% initialement envisagés.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Pour toute 1ère ouverture de compte avant le 31 mai 2022

CODE OFFRE : INVESTIR22

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : INVESTIR22 lors de votre ouverture de compte.

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/05/2022

" Gerda: A Flame in Winter "

Publié le 19/05/2022

L'Assemblée Générale des Actionnaires d'Elis présidée par Thierry Morin, Président du Conseil de surveillance, en présence des membres du directoire,...

Publié le 19/05/2022

Dans un contexte inédit d'augmentation du prix de l'énergieLe contexte géopolitique mondial génère une hausse des prix de l'énergie durable et sans...

Publié le 19/05/2022

Le mandat du Directoire actuel de Vivendi arrivant à échéance le 23 juin 2022, une nouvelle équipe sera mise en place dès le lendemain autour d'Arnaud de Puyfontaine, son Président. Elle sera…

Publié le 19/05/2022

Transition Evergreen, le 1er fonds d'investissement coté en France dédié à la transition écologique et la réduction de l'empreinte carbone, est...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne