5 379.54 PTS
-
5 372.50
+0.48 %
SBF 120 PTS
4 281.93
-
DAX PTS
13 008.55
-
Dowjones PTS
23 526.18
-0.27 %
6 386.12
+0.12 %
Nikkei PTS
22 402.61
-0.54 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Pas génial, la Société Générale

| Boursier | 727 | Aucun vote sur cette news

La banque a subi une contraction de ses résultats trimestriels, alimentée par la banque de détail en France et les activités de marché atones...

Pas génial, la Société Générale
Credits Reuters

En première lecture, les résultats trimestriels de la Société Générale ont l'air médiocres... et en seconde aussi. Les premiers commentaires d'analystes sont sévère à l'encontre de la banque, qui a accru le montant de ses provisions pour litiges aux Etats-Unis et dont l'activité se contracte sous l'effet de conditions difficiles dans la banque de détail en France et dans les activités de marché. Le titre est lourdement sanctionné dans les premiers échanges, sans surprise, puisqu'il chute de 4% à 45,73 euros, dans des volumes très étoffés. Les investisseurs avaient déjà eu un avant-goût de la situation des banques au troisième trimestre avec les comptes de BNP Paribas en début de semaine. Ceux de la Société Générale ne devraient pas les rassurer, même si la contreperformance a été accentuée par le net recul de la contribution des produits dérivés, l'une des spécialités maison, qui souffrent dans cet environnement de volatilité faible. Malgré tout, les analystes qui se sont prononcés depuis ce matin n'ont pas modifié leurs copies, à l'image de Morgan Stanley, MainFirst, JP Morgan ou Jefferies qui restent positifs, ou de KBW, toujours neutre.

La banque a dégagé un produit net bancaire de 5,96 milliards d'euros, en baisse de -0,9% en glissement annuel. Hors réévaluation de la dette, la baisse aurait atteint -5,5%. Le résultat brut d'exploitation se contracte de -1,9% à 1,99 MdE, mais il aurait reculé de -14,8% hors réévaluation de la dette. Le résultat d'exploitation baisse de -8,4% à 1,445 MdE. Le coût du risque a repris la pente ascendante, de 23% à 512 ME. Le bénéfice net part du groupe de la banque chute ainsi de -15,2%, à 932 ME. Hors éléments exceptionnels, ce résultat net n'aurait baissé que de -7,7% à 1,08 MdE, assure l'établissement. Cependant, expurgé des éléments non-économiques, le bénéfice net part du groupe n'atteint que 894 ME. Le consensus était positionné à 6,065 MdsE pour 1,585 MdE de résultat d'exploitation et 1,018 MdE de bénéfice net. Le ratio CET1 non phasé ressort stable sur le trimestre à 11,7%.

Nouvelles provisions

L'établissement a souffert dans la banque de détail en France à cause des taux bas et dans la banque de grande clientèle / solutions investisseurs parce que la volatilité était faible. La hausse du coût du risque est en trompe l'oeil car le risque commercial est en baisse. Mais le groupe a doté ses provisions pour litiges de 300 ME additionnels, pour les porter à 2,2 MdsE. Société Générale explique discuter actuellement avec les autorités américaines dans les litiges LIA et IBOR. Un accord pourrait être trouvé "dans les prochaines semaines ou mois".

Le directeur général, Frédéric Oudéa, estime que les résultats de la banque sont "résilients" dans un environnement financier peu favorable. Il donne rendez-vous le 28 novembre prochain pour la journée investisseurs au cours de laquelle sera dévoilé le plan stratégique de moyen terme.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS

sur vos frais de courtage !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 30 novembre 2017

CODE OFFRE : RENTREE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE17 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 23/11/2017

ABC arbitrage Distribution novembre 2017       Le groupe ABC arbitrage procède à la distribution d'un montant de 0,20EUR par action ordinaire conformément aux décisions…

Publié le 23/11/2017

Information mensuelle relative au nombre total de droits de vote et d'actions composant le capital social Article 223-16 du Règlement Généralde l'Autorité des Marchés…

Publié le 23/11/2017

Par arrêté du ministre de l'économie et des finances en date du 13 novembre 2017, Auplata, 1er producteur d'or français coté en Bourse, s'est vu octroyer, par l'intermédiaire de sa filiale…

Publié le 23/11/2017

Ce succès confirme la forte capacité d'innovation et d'industrialisation des deux groupes Keopsys et Quantel réunis

Publié le 23/11/2017

Keopsys, un spécialiste de la technologie laser, a annoncé la signature d'un contrat de 6 millions d'euros sur une durée de 12 ans avec un acteur majeur de la Défense Française, pour un système…

CONTENUS SPONSORISÉS