En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 847.19 PTS
-1.02 %
4 839.0
-1.02 %
SBF 120 PTS
3 850.66
-1.07 %
DAX PTS
10 817.48
-0.98 %
Dowjones PTS
24 597.38
+0.29 %
6 767.97
+0.00 %
1.128
-0.65 %

Orpea : en croissance soutenue au 1er semestre

| Boursier | 460 | 5 par 1 internautes

L'horizon reste dégagé chez Orpea pour les prochaines années...

Orpea : en croissance soutenue au 1er semestre
Credits Orpea

Au 1er semestre 2018, le chiffre d'affaires d'Orpea s'inscrit en hausse de +10% à 1,679 milliard d'euros, soutenu par une croissance organique solide de +5,2% ainsi que par la contribution des acquisitions, notamment en Autriche, en Allemagne et aux Pays-Bas.

L'Ebitdar (Ebitda avant loyers) progresse de +8,3% à 440,2 millions d'euros, soit une marge de 26,2% du chiffre d'affaires. Cette marge résulte d'une hausse de 40 points de base du périmètre historique et du coût à court terme du développement dans les nouveaux pays et des acquisitions. La charge locative ne progresse que de 2%, à 150,7 ME, grâce à la poursuite de la stratégie de renforcement de la détention immobilière et la très faible hausse des loyers.

L'Ebitda est ainsi en hausse de +11,9% à 289,6 ME, soit une marge de 17,2% du chiffre d'affaires, en hausse de 20 points de base par rapport au S1 2017, illustrant la capacité du Groupe à accroître sa rentabilité tout en accélérant ses développements.

Le résultat opérationnel courant ressort à 201,9 ME (+7,4%) après amortissements et provisions de 87,7 ME (+23,9%) reflétant la hausse de la détention immobilière. Les éléments non courants ressortent à 16,1 ME (13,8 ME au 1er semestre 2017). Ils intègrent notamment la plus-value sur la cession d'établissements français.

Le coût de l'endettement financier net s'établit à 65,2 ME, en baisse de -2,4% dans un contexte d'optimisation de la structure financière. Après une charge d'impôt de 49 ME, le résultat net consolidé part du Groupe s'élève à 107,6 ME, en hausse de +11,9%.

La dette financière nette s'établit à 4.819 ME au 30 juin 2018, en hausse de 406 ME, dans un contexte de fort développement avec une progression de la valeur de l'immobilier et de l'incorporel de plus de 500 ME. La dette reste immobilière à 85%. Le coût de la dette poursuit sa baisse pour s'établir à 3%, avec une maturité s'allongeant à 6 ans au 30 juin 2018 ( 5,2 ans au 31 décembre 2017). La dette nette reste intégralement couverte contre le risque de hausse des taux d'intérêt.

"Orpea délivre de nouveau une croissance solide et rentable sur ce semestre, dans un contexte d'accélération des développements internationaux", commente Yves Le Masne, Directeur Général d'Orpea. "Cette performance économique continue et pérenne depuis plus de 25 ans, est le fruit d'une politique Qualité stricte que le Groupe a toujours privilégiée, quel que soit le pays dans lequel il s'implante. Orpea poursuit un développement international soutenu à travers de nouveaux projets de construction d'établissements et des acquisitions. Le Groupe s'est notamment renforcé, au cours du semestre, aux Pays-Bas, au Brésil et au Portugal".

Perspectives

Orpea confirme, avec confiance, son objectif de chiffre d'affaires de plus de 3.400 ME pour 2018 (+8,3% par rapport à 2017) et une marge d'Ebitda supérieure ou égale à celle de 2017. "Cette dynamique de croissance rentable se poursuivra sur les prochaines années, une grande partie étant d'ores et déjà sécurisée tant par son réservoir de croissance de plus de 13 000 lits en construction que par ses perspectives d'acquisitions ciblées", assure Yves Le Masne.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 5
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 14/12/2018

Les marchés actions se replient nettement en raison de craintes sur la croissance mondiale. En Chine, la croissance de la consommation en novembre est au plus bas depuis 15 ans à +8,1% et la…

Publié le 14/12/2018

Rothschild & Co remplacera Solocal Group au sein de l’indice SBF 120 à partir du 24 décembre 2018, a annoncé Euronext.source : AOF

Publié le 14/12/2018

Le titre casse un large canal baissier en place depuis mai dernier. Du côté des indicateurs techniques, les cours évoluent au-dessus de leurs moyennes mobiles à 20 et 50 séances tandis que le RSI…

Publié le 14/12/2018

LVMH a frappé un grand coup. Le groupe français a conclu un accord pour acquérir la chaîne d'hôtels haut de gamme Belmond. La transaction valorise les fonds propres de Belmond 2,6 milliards de…

Publié le 14/12/2018

Bernin, le 14 décembre 2018       INFORMATION RELATIVE AU NOMBRE TOTAL DE DROITS DE VOTE ET D'ACTIONS COMPOSANT LE CAPITAL SOCIAL       (Article L. 233-8 II du Code…