En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 992.43 PTS
-1.02 %
4 979.50
-1.11 %
SBF 120 PTS
3 930.24
-1.06 %
DAX PTS
12 529.75
-0.69 %
Dow Jones PTS
25 890.18
+0. %
10 524.01
+0. %
1.129
+0.12 %

Orège : comptes publiés

| Boursier | 285 | Aucun vote sur cette news

Les mouvements sociaux de la fin d'année 2019 en France, puis la crise sanitaire mondiale liée au Covid 19, ont pénalisé plusieurs projets menés par...

Orège : comptes publiés
Credits Reuters

Les mouvements sociaux de la fin d'année 2019 en France, puis la crise sanitaire mondiale liée au Covid 19, ont pénalisé plusieurs projets menés par Orège. Tel est notamment le cas de 3 projets importants dont le calendrier de déploiement a été retardé, retard ayant pour conséquence, entre autres, le décalage de la comptabilisation des revenus associés évalués à environ 1,3 ME :

- Itochu (Japon) : Les deux solutions SLG vendues courant 2019 n'ont pas pu être livrées fin décembre à cause du blocage des transporteurs par les gilets jaunes. Livrées courant janvier 2020, elles n'ont pas encore pu être mises en oeuvre en raison de la fermeture des frontières.

- Orlando (USA) : l'exécution du projet mis en oeuvre sur S2 2019 et partiellement réceptionnable fin décembre 2019, et dont la réception définitive était prévue sur T1 2020, avant l'arrêté des comptes, a dû être suspendue. Celle-ci devrait être finalisée cet été avec la reprise du chantier mi-juin.

- Aqualia (Espagne) : un projet réceptionné pour sa 1ere partie en décembre 2019, a été arrêté dans ses phases suivantes de déploiement en mars 2020. La crise sanitaire et économique sans précédent a amené Aqualia et Orège à renégocier les modalités commerciales de ce contrat qui devrait désormais comprendre un paiement échelonné dans le temps selon le principe du partage des gains générés (gain sharing).

L'activité d'Orège sur le premier semestre 2020, a été significativement impactée par la crise sanitaire Covid 19. Tous les projets en exécution, soit 15 contrats signés, ont été arrêtés dès le mois de février pour certains (Japon, Lombardie-Italie) puis en mars pour tous les autres.

Orège a repris l'exécution de 4 projets courant juin et anticipe la reprise de la plupart des autres projets dans le courant de l'été, au fur et à mesure de la réouverture des frontières, des possibilités de déplacements aériens et de l'obtention des autorisations de reprise d'exécution par nos clients.

A la date de ce communiqué, ces 15 contrats signés, et en cours d'exécution représentent environ 5 ME de chiffre d'affaires dont 3 ME devraient être comptabilisés et encaissés en 2020, le solde devant être facturé sur les années suivantes (contrats de leasing, de location longue durée, ou de gain sharing).

Le chiffre d'affaires de l'exercice 2019 s'élève à 935 KE, à comparer à 2.260 KE en 2018.
Le total des charges opérationnelles ressort en baisse de 14% par rapport à l'exercice précédent. Cette évolution s'explique essentiellement par l'effort continu d'optimisation de l'organisation d'Orège et de réduction des coûts afférents au développement des solutions SLG.

Financement et Trésorerie

Au 31 décembre 2019 la trésorerie du Groupe s'élève à 237 KE (321 KE au 31 décembre 2018).
Les dettes financières s'élèvent à 17.849 KE, dont 15.767 KE au titre des avances en compte courant d'actionnaire (2018 : 44 975.KE, dont 42.443 KE au titre des avances en compte courant d'actionnaire). Les capitaux propres ressortent à -12.186 KE (2018 : -40.670 KE).

Le solde d'avance en compte courant d'actionnaire garanti par Eren Industries et non-tiré à la date de ce communiqué s'élève à 2 350 KE et permettra au Groupe de couvrir l'intégralité des besoins en financement pour l'année 2020.

Impact crise sanitaire 2019 et mesures prises et mises en oeuvre par Orège

Pendant cette période exceptionnelle, Orège a oeuvré pour rationaliser et optimiser son organisation, ses coûts et sa trésorerie.

Des mesures importantes ont été prises et mises en oeuvre dès le mois de mars 2020 :

- Baisse de la rémunération de 20% d'une dizaine de managers (France, USA, UK) à compter du mois d'avril et jusqu'à la fin de l'année 2020, avec clause de retour à meilleure fortune une fois l'EBITDA d'Orège positif.

- Mise en oeuvre du dispositif du chômage partiel pour une partie des effectifs Orège en France et en GrandeBretagne.

- Obtention d'un prêt du gouvernement fédéral américain pour un montant de 180 K$, dont une partie devrait être transformée en subvention fin 2020 (environ 100k$)

- Mobilisation anticipée du Crédit d'Impôt Recherche 2019 pour une valeur de 550 KE

- Réduction significative des coûts (arrêt de certains prestataires et consultants, renégociation des baux immobiliers...etc)

Perspectives

Les perspectives de la société Orège s'inscrivent d'une part, dans une trajectoire de développement portée par la reconnaissance croissante de l'efficacité de ses solutions SLG(R), l'accélération de leur déploiement commercial sur des marchés géographiques à fort potentiel et la constitution d'une base installée de plus en plus importante, génératrice de revenus récurrents et de références industrielles solides et visibles.

Une collaboration a été initiée avec le Groupe espagnol Aqualia (4ème entreprise privée du secteur de l'eau en Europe) sur la Step de Tolède (Espagne) pour la mise en oeuvre de solutions SLG pour une triple application novatrice pour Orège (épaississement, "boost" de digestion anaérobique, et optimisation de la déshydratation).

Mais surtout un partenariat stratégique, commercial, à portée mondiale, a été signé le 12 juin 2020 avec le Groupe scandinave Alfa Laval, notamment leader mondial dans le développement et la commercialisation de produits et solutions de traitement des eaux usées (Cf communiqué à part du 15 juin 2020).

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON FÊTE SA 1ÈRE ANNÉE

Découvrez le contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 31 juillet 2020 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

PRIMÉ MEILLEUR NOUVEAU CONTRAT D’ASSURANCE VIE

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 08/07/2020

Le constructeur a officialisé l'arrivée du pilote espagnol...

Publié le 08/07/2020

Airbus annonce que les autorités françaises ont renouvelé le contrat de maintenance du système français de surveillance côtière, SPATIONAV, en...

Publié le 08/07/2020

L’assureur Allstate a annoncé l’acquisition de National General Holdings Corporation pour environ 4 milliards de dollars en espèces, soit 34,50 dollars par action. La transaction devrait être…

Publié le 08/07/2020

Atos, en accord avec le Wellcome Genome Campus au Royaume-Uni, a annoncé création de son centre d'excellence mondial pour l’informatique haute performance (HPC), l’intelligence artificielle…

Publié le 08/07/2020

Dans un marché baissier, Saint-Gobain cède 2% à 32,25 euros ce mercredi midi, alors que le broker Davy a dégradé le groupe verrier à 'sous-performer'...