Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 757.45 PTS
+0.66 %
6 751.50
+0.64 %
SBF 120 PTS
5 289.62
+0.66 %
DAX PTS
15 742.53
+0.92 %
Dow Jones PTS
35 741.15
+0.18 %
15 514.19
+0. %
1.161
+0.05 %

Oncodesign : la trésorerie disponible au 30 juin s'élevait à 27 ME

| Boursier | 357 | Aucun vote sur cette news

Le chiffre d'affaires du Groupe au 1er semestre 2021 s'établit à 15,9 ME, une hausse de 34% par rapport au S1 2020 sous le double effet de...

Oncodesign : la trésorerie disponible au 30 juin s'élevait à 27 ME
Credits Reuters

Le chiffre d'affaires du Groupe Oncodesign au 1er semestre 2021 s'établit à 15,9 ME, une hausse de 34% par rapport au S1 2020 sous le double effet de l'augmentation des chiffres d'affaires à la fois de la BU Service (+40%) à 12,6 ME et de la BU Biotech (+16%) à 3,2 ME dont le milestone de Servier de 2 ME pour la sélection du candidat médicaments inhibiteur de LRRK2.

Les autres revenus et produits d'exploitation, qui s'élèvent à 2,5 ME au 1er semestre, enregistrent une baisse 3,9 ME correspondant à l'arrêt de la Subvention de GSK (prorata temporis) par rapport au S1 2020. Les autres produits et revenus dont notamment le CIR (1,7 ME) restent stables.

Les charges d'exploitation de 19 ME augmente de 3%. Cette hausse s'explique en partie par la reprise de la croissance du CA, les achats consommés augmentant de 11% notamment les achats de prestations externes de sous-traitance ou encore dans les autres charges d'exploitation, les déplacements professionnels qui reprennent. En revanche, nous poursuivons notre maîtrise de la masse salariale qui reste stable, la croissance de l'activité se faisant à effectifs constants via des gains de productivité et une meilleure allocation des ressources en interne.

Les investissements en Recherche et Développement représentent 5 ME au premier semestre 2021, contre 5,4 ME au 30 juin 2020. Cet effort est prioritaire pour préparer l'avenir du Groupe, et repose pour l'essentiel sur le programme RIPK2 qui à lui seul a représenté 3,7 ME de d'investissement au 1er semestre en prestations externes. Comme déjà annoncé le programme MNK1/2 a été abandonnés faute de résultats à court terme. L'autre axe d'investissement prometteur pour le Groupe est la BU IA pour laquelle Oncodesign investie en moyens humains, infrastructures et données.

Conséquence de l'effet combiné de la forte hausse du chiffre d'affaires et de la maîtrise des charges, le résultat d'exploitation est de -0,6 ME contre -0,3 ME l'année dernière.
Oncodesign atteint une nouvelle fois l'équilibre sur ce 1er semestre, avec un résultat net à - 0,1 ME, le résultat financier, le résultat exceptionnel et les reprises sur amortissement (retraitement des écarts d'acquisition, consécutif au sell and lease-back du bâtiment des Ulis permet de constater un produit de 500 KE dans les comptes consolidés), varient globalement peu par rapport à l'année dernière.

Tant au niveau du résultat d'exploitation que du résultat net, Oncodesign démontre la force de son modèle, la croissance record de son CA de Service externe (+40%) avec un EBITDA de 12% comble la perte de revenus provoquée par la fin de la subvention d'exploitation de GSK. La capacité du Groupe à délivrer un chiffre d'affaires rentable compensera, dès cette année, et plus encore à l'horizon 2023 cette subvention sans pour autant condamner le Groupe à réduire ses investissements de 'R&D' et ses ambitions.

Enfin, d'une part, le groupe faisait l'objet d'une vérification de comptabilité sur les exercices 2016, 2017 et 2018 pour le Crédit Impôt Recherche, ce contrôle actuellement en cours ne porte plus que sur un enjeu de 50 KEUR. En outre, la société bénéficie de l'aboutissement des conclusions du litige sur la qualification de l'immeuble de l'établissement des Ulis, et des conséquences en matière de Taxe Foncière et de Cotisation Foncière des Entreprises.

La trésorerie disponible au 30 juin 2021 s'élevait à 27 ME, en hausse de +7% par rapport au 30 juin 2020, sans pour autant ralentir le rythme des investissements en 'R&D' du Groupe. Pour mémoire, cette trésorerie inclut le crédit d'impôt recherche de l'année 2020 (3 ME) et le Prêt Garanti par l'État (PGE) de 15,9 ME mais pas le milestone de 2 ME de Servier (attendu en septembre 2021).

La BU Service réalise un chiffre d'affaires total de 15 ME en cumulant le chiffre d'affaires ''Externes'' correspondant au chiffre d'affaires réalisé avec les clients d'Oncodesign, et le chiffre d'affaires ''Interne''1 réalisé pour l'exécution des travaux liés à nos projets thérapeutiques pour le compte de la BU Biotech.

Dans le détail, le CA externe progresse de +40% pour atteindre 12,6 ME et le CA réalisé en interne au profit de notre BU Biotech s'élève à 2,4 ME. Pour rappel, depuis la sélection de l'ODS 101, la molécule est entrée en phase de développement réglementaire, les investissements sont principalement consacrés à des prestations externes et donc ne rentrent plus dans le chiffre d'affaires interne de la BU Service. Les ressources internes mobilisées sur les programmes de la BU Biotech ont été ainsi divisées par deux passant d'environ 40 FTE2 à près de 20 FTE. Ce sont des ressources supplémentaires qui viennent soutenir la forte croissance du CA externe de Service et la rentabilité de la société.

L'EBITDA s'établit à 12% soit 1,8 ME en forte progression de +1,1 ME par rapport à S1 2020, se rapprochant ainsi des standards du marché pour une activité de Service. Pour la 2ème année consécutive cette forte progression illustre la capacité de la BU Service d'améliorer sa performance opérationnelle en optimisant sa productivité et son organisation interne et confirme les effets bénéfiques de la mise en place de notre nouvelle organisation en BU.

"Cette tendance une nouvelle fois confirmée nous conforte dans notre capacité à atteindre les niveaux de 15 à 20% d'EBITDA en 2023 (Hors CIR)" commente la direction.

"La croissance importante du carnet de commandes de Service (+33%) sur ce premier semestre, consécutive à celle de 2020 (+33%) est un indice très fort sur la durabilité de la croissance organique de l'entreprise. L'industrie de santé externalise massivement sa 'R&D' sur des CRO technologiques, Oncodesign est particulièrement bien positionnée.
Fort de ce constat, notre attention est portée sur la croissance externe pour accélérer notre développement, notre modèle d'innovation supportant notre stratégie d'acquisition.
Les objectifs de la BU Service sont maintenus : accélérer le développement de la vente des contrats de services intégrés et long terme pour une croissance du chiffre d'affaires Service et de l'EBITDA. Les objectifs 2023 d'Oncodesign sont notamment pour la BU Service d'atteindre un chiffre d'affaires de 50 ME, et un EBITDA compris entre 15% et 20%".

Prochaines réunions Investisseurs

-Investor Access, 27 et 28 septembre 2021
-European Midcap Event, 21 et 22 octobre 2021
-VFB, 23 octobre 2021
-Investir Day à Paris, le 23 novembre 2021.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 26/10/2021

Sword s'adjuge 1,8% à 42 euros au lendemain d'une excellente publication trimestrielle...

Publié le 26/10/2021

Elogen, filiale de GTT, fournira un électrolyseur PEM de 1 MW à Storengy dans le cadre du projet HyPSTER, démonstrateur de stockage de l'hydrogène...

Publié le 26/10/2021

Corning a annoncé une baisse de 13% de son bénéfice net à 371 millions de dollars, ou 43 cents par action, contre 427 millions de dollars, ou 48 cents...

Publié le 26/10/2021

BNP Paribas Cardif, qui a rejoint en septembre 2021 Net-Zero Asset Owner, renforce sa contribution Climate Action 100+...

Publié le 26/10/2021

Lors de la 8ème édition de la cérémonie de remise des prix de Palmarès le 25 octobre 2021, Elisabeth Moreno, Ministre chargée de l'Égalité entre les...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne