5 501.88 PTS
-
5 514.00
-0.15 %
SBF 120 PTS
4 405.23
-
DAX PTS
13 010.55
-
Dowjones PTS
25 090.48
-0.34 %
7 255.76
-0.33 %
Nikkei PTS
22 721.90
-0.57 %

Nicox tire toujours sur sa trésorerie en attendant ses premières ventes

| Boursier | 318 | 3 par 1 internautes

La société n'a pas généré de revenus au premier semestre...

Nicox tire toujours sur sa trésorerie en attendant ses premières ventes
Credits Reuters

Nicox, qui a soufflé le chaud et le froid dernièrement (mais plutôt le froid), a publié ce matin ses résultats du premier semestre 2017. Après la déconsolidation des activités européennes, la société n'a pas réalisé de chiffre d'affaires. La perte opérationnelle s'établit à -11,59 ME, après -12,7 ME un an plus tôt, tandis que la perte nette des activités poursuivies atteint -12,17 ME, après -24,21 ME précédemment. Les liquidités de la société au 31 août dernier, après la levée de fonds, sont estimées à 44,1 ME.

La société a deux principaux fers au feu. L'agence américaine du médicament a validé la mise sur le marché de Zerviate (AC-170) aux Etats-Unis en mai dernier, dans le traitement du prurit oculaire associé aux conjonctivites allergiques. Nicox recherche un partenaire de licence pour la commercialisation. Quant à Vyzulta (latanoprostène bunod) dans le traitement de la réduction de la pression intraoculaire chez les patients atteints de glaucome à angle ouvert ou d'hypertension oculaire, le projet a une nouvelle fois pris du retard à cause de nouveaux soucis sur le site de production Bausch + Lomb en Floride. Le partenaire a déposé le 17 août un mémoire concernant la lettre de réponse adressée par la FDA.

La publication ne fait ni chaud, ni froid au titre, qui évolue en très modeste hausse à 9,52 euros en fin de matinée. Ce n'est pas le compte de résultats qui guide le dossier actuellement, mais la commercialisation prochaine de ses premiers produits. Bryan Garnier espère une bonne nouvelle sur un partenariat pour Zerviate assez rapidement, suffisamment vite en tout cas pour profiter de la saison des allergies qui connaît un pic en avril dans le sud des Etats-Unis et en juin dans le nord. Il ne fournit pas de recommandation mais assigne une valorisation théorique à 13,30 euros l'action.

Enfin, Nicox estime que ses ressources vont lui permettre de poursuivre le développement de ses candidats NCX 470 (réduction de la pression intraoculaire) et NCX 4251 (blépharite), avec pour objectif de déposer des dossiers de phase II au cours du premier semestre 2018.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 3
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 15/06/2018

Le contrat de Délégation de service public prévoit dans cette situation le paiement des pertes supportées par le concessionnaire soit 150 ME à fin 2017...

Publié le 15/06/2018

De nouveaux administrateurs...

Publié le 15/06/2018

Retour d'assemblée générale ABC arbitrage...

Publié le 15/06/2018

Le géants des concessions et du BTP aurait d'ores et déjà contacté des investisseurs en vue de la privatisation d'ADP, selon des sources citées par l'agence 'Reuters'.

Publié le 15/06/2018

Le prix d'émission des actions nouvelles a été fixé à 108,58 euros...