En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 100.72 PTS
+1.02 %
6 101.50
+1.12 %
SBF 120 PTS
4 798.09
+0.9 %
DAX PTS
13 526.13
+0.72 %
Dow Jones PTS
29 348.10
+0.17 %
9 173.73
+0.53 %
1.109
-0.41 %

MND : résultats annuels 2018/2019 audités

| Boursier | 371 | 4.25 par 4 internautes

Les procédures d'audit des comptes consolidés 15 mois (du 1er avril 2018 au 30 juin 2019) de MND ont été effectuées, le rapport de certification sera...

MND : résultats annuels 2018/2019 audités

Les procédures d'audit des comptes consolidés 15 mois (du 1er avril 2018 au 30 juin 2019) de MND ont été effectuées, le rapport de certification sera émis dans les prochains jours. Ce rapport comportera le suivi de la réserve émise sur les comptes de l'exercice précédent ainsi qu'une réserve pour limitation des travaux d'audit relative à une dépréciation des stocks (4,7 ME) comptabilisée sur la filiale allemande en cours de fermeture. Les informations financières 2018/2019 pro forma 12 mois (du 1er juillet 2018 au 30 juin 2019) n'ont pas été auditées.

À l'issue de son exercice 2018/2019, MND a réalisé un chiffre d'affaires consolidé audité de 57,3 ME, contre 87,6 ME au cours de l'exercice 2017/2018. Ce montant diffère du chiffre d'affaires non audité communiqué le 11 octobre 2019 (62,2 ME) du fait de l'application de la norme IFRS 15 (reconnaissance du revenu des contrats avec les clients) sur certains projets à l'avancement.

Au cours de la seconde partie de l'exercice 2018/2019 (du 1er octobre 2018 au 30 juin 2019), période au cours de laquelle le groupe réalise traditionnellement une grande partie de son chiffre d'affaires, MND a du faire face à des tensions sur la trésorerie du groupe qui ne lui ont pas permis d'exécuter pleinement son carnet de commande (174,4 ME à fin septembre 2018). Le groupe a également été confronté à des décalages de contrats et de projets, liés notamment à la non obtention de permis de construire, d'autorisations administratives et/ou de financements de certains clients stratégiques.

Le pôle "Enneigement & Remontées mécaniques" a enregistré un chiffre d'affaires de 36,7 ME au titre de l'exercice 2018/2019.

Le pôle "Sécurité & Loisirs" a totalisé un chiffre d'affaires de 20,6 ME en 2018/2019.

Sur le plan géographique, le groupe MND a réalisé 42% de son activité 2018/2019 (15 mois) en France (vs. 22% en 2017/2018 sur 12 mois), 43% en Europe (hors France) (vs. 30%) et 15% dans le reste du monde (vs. 48%).

Les procédures d'audit des comptes consolidés 15 mois (du 1er avril 2018 au 30 juin 2019) ont été effectuées, le rapport de certification sera émis dans les prochains jours. Ce rapport comportera le suivi de la réserve émise sur les comptes de l'exercice précédent ainsi qu'une réserve pour limitation des travaux d'audit relative à une dépréciation des stocks (4,7 ME) comptabilisée sur la filiale allemande en cours de fermeture. Les informations financières 2018/2019 pro forma 12 mois (du 1er juillet 2018 au 30 juin 2019) n'ont pas été auditées.

Dans un exercice particulièrement atypique, marqué par une situation de difficulté financière pour le groupe et par son aggravation en fin d'exercice qui a conduit à une recapitalisation majeure au cours de l'été, les comptes annuels 2018/2019 du groupe sont en nette dégradation, principalement du fait :
du fort recul du chiffre d'affaires, tel qu'évoqué ci-avant, et de la marge brute sur l'exercice ;
des coûts associés à la restructuration capitalistique et financière qui a été opérée au cours de l'été 2019, qui ont été majoritairement provisionnés dans les comptes au 30 juin 2019 ;
des restructurations opérationnelles engagées afin de finaliser notamment la rationalisation des sites industriels et commerciaux étrangers pour améliorer sa performance financière de façon durable.

L'ensemble de ces opérations a notamment amené le groupe à constater ou provisionner :

11,4 ME de dépréciations de stocks et provisions sur créances clients (contre 5,7 ME non auditées communiquées le 11 octobre 2019 compte tenu du reclassement de provisions entre le résultat opérationnel et le résultat opérationnel courant) ;
9,6 ME d'autres produits et charges opérationnels (contre 18,7 ME non audités communiqués le 11 octobre 2019 compte tenu du reclassement de provisions entre le résultat opérationnel et le résultat opérationnel courant) ;
1,6 ME de pertes de changes (2 ME non auditées communiquées le 11 octobre 2019 compte tenu de reprise de gains de change) ;
7,8 ME de reprise d'impôts différés actifs (3 ME non audité communiqué le 11 octobre 2019 du fait de la comptabilisation de la totalité des impôts différés actifs liés aux déficits activés sur l'ensemble du périmètre).
Au final, l'impact cash potentiel maximum de ces éléments exceptionnels comptabilisés en 2018/2019 est estimé à 5,4 ME sur l'exercice en cours (2019/2020).

En conséquence, le résultat opérationnel courant (ROC) audité s'est élevé à -42,6 ME en 2018/2019, contre un montant non audité de -33,8 ME communiqué le 11 octobre. Cet écart de -8,8 ME est principalement lié à :

l'application de la norme IFRS 15 (reconnaissance du revenu des contrats avec les clients) sur certains projets à l'avancement compensée par une baisse des charges sur ces mêmes projets, soit un impact net de -1,2 ME par rapport au résultat opérationnel courant non audité communiqué le 11 octobre 2019 ;
le reclassement des provisions de stocks et sur créances clients entre le résultat opérationnel et le résultat opérationnel courant soit un impact net de -6,2 ME par rapport au résultat opérationnel courant non audité communiqué le 11 octobre 2019 ;
la comptabilisation de 1,2 ME de charges externes additionnelles.
Par pôles, le pôle "Enneigement & Remontées mécaniques" a réalisé un ROC de -36,1 ME en 2018/2019 et le pôle "Sécurité & Loisirs" un ROC de -6,5 ME.

Le résultat net part du groupe audité ressort à -64,8 ME à l'issue de l'exercice 2018/2019.

Bilan au 30 juin 2019

A l'issue de l'exercice 2018/2019, les capitaux propres consolidés étaient négatifs à hauteur de -29,5 ME au 30 juin 2019 (contre -24,3 ME communiqué le 11 octobre compte tenu de la variation du résultat net part du groupe).

L'endettement financier net s'élevait à 65,9 ME à fin juin 2019 avant mise en oeuvre des opérations de recapitalisation.

Renforcement des fonds propres de 35 ME et réaménagement de 34,8 ME de dettes bancaires postérieurement à la clôture de l'exercice 2018/2019

Postérieurement à la clôture de l'exercice 2018/2019, le groupe a oeuvré, avec succès, au renforcement de sa structure bilancielle et au réaménagement de ses dettes bancaires, avec l'appui d'un nouveau partenaire financier aux côtés de Montagne & Vallée, l'actionnaire de référence de MND.

Ces opérations se sont traduites par la réalisation de deux augmentations de capital au mois de septembre 2019, pour un montant total brut de 35 ME et par le réaménagement de 34,8 ME de dettes bancaires à court et moyen terme, en une seule ligne de prêt senior à remboursement in fine avec une maturité prévue au 31 décembre 2023.

Du fait de ces opérations, la situation financière du groupe a été profondément renforcée depuis la clôture de l'exercice. Sur la base de la situation financière du 30 juin 2019 et en tenant compte de ces opérations, les capitaux propres du groupe s'élèveraient à 4 ME pour une situation d'endettement financier net de l'ordre de 32,4 ME.

Carnet de commandes 181,7 ME au 30 juin 2019

Au 30 juin 2019, MND disposait d'un carnet de commandes fermes enregistrées de 181,7 ME, dont 42,8 ME de commandes à facturer au cours de l'exercice 2019/2020 (clos le 30 juin 2020).

Agenda financier

Résultats semestriels 2019/20 30 avril 2020

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
4 avis
Note moyenne : 4.25
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 17/01/2020

Vinci Aéroport, filiale du groupe Vinci, a vu son trafic croître de 5,7% en 2019 dans les 46 aéroports qu'elle gère, à 255 millions de passagers. Les seuils de 50 millions de passagers, des 30…

Publié le 17/01/2020

Marie Brizard Wine & Spirits (MBWS) a annoncé la conclusion ce vendredi d'un accord tripartite portant sur la cession, par les prêteurs bancaires de MBWS, de la dette bancaire de la société à…

Publié le 17/01/2020

Vinci Airports annonce aborder avec confiance l'année 2020

Publié le 17/01/2020

Imerys a conclu un accord pour l'acquisition du premier producteur indien de panneaux à base de silicate de calcium pour des projets d'isolation thermique dans des industries telles que le ciment, la…

Publié le 17/01/2020

Marie Brizard Wine & Spirits annonce la conclusion d'un accord tripartite portant sur la cession, par les prêteurs bancaires de MBWS, de la dette...