Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 558.42 PTS
-
5 568.0
-
SBF 120 PTS
4 398.62
-
DAX PTS
13 292.44
+1.26 %
Dow Jones PTS
30 046.24
+1.54 %
12 079.81
+1.46 %
1.190
+0.07 %

MND Group : vise un retour à l'équilibre de l'Ebitda ajusté sur l'exercice 2020-2021

| Boursier | 865 | 5 par 3 internautes

MND a dû faire face, au cours du 2e semestre, à la pandémie de Covid-19 et à ses conséquences sanitaires...

MND Group : vise un retour à l'équilibre de l'Ebitda ajusté sur l'exercice 2020-2021
Credits MND

A l'issue de l'exercice 2019-2020, MND Group a réalisé un chiffre d'affaires consolidé de 40,3 millions d'euros (47,8 ME sur la même période de 12 mois de l'exercice précédent), soit un recul de -16%.

MND a dû faire face, au cours du 2e semestre, à la pandémie de Covid-19 et à ses conséquences sanitaires, avec la mise en oeuvre de mesures restrictives (fermeture des stations de skis) au sein de nombreux pays. Face à cette situation, MND a adapté son activité dès la fin du mois de janvier 2020 en Chine, puis courant mars en Europe et aux Etats-Unis, en procédant à la fermeture partielle de ses différents sites de production, et en interrompant ses livraisons et les installations en concertation avec les clients.

Consécutivement au déconfinement, le groupe a opéré en mai 2020 le redémarrage progressif de ses sites de production, avec un retour à pleine capacité depuis fin juin 2020.

La marge brute est de 6,6 ME pour un Ebitda ajusté de -31,9 ME. Le résultat net est une perte de -57,8 ME (-57,4 ME pro forma 2018-2019).

Au-delà des conséquences sanitaires et économiques liées à la Covid-19, l'exercice 2019/2020 a été marqué par 1) le renforcement de la structure bilancielle et de réaménagement des dettes bancaires avec l'appui d'un nouveau partenaire financier, Cheyne Capital au côté de l'actionnaire de référence Montagne & Vallée, ainsi 2) qu'une vaste réorganisation industrielle, juridique et commerciale du groupe dans le cadre du plan stratégique 2024.

Cette réorganisation, qui a pour objectif d'améliorer la performance opérationnelle du groupe de manière durable, s'est traduite par la rationalisation des sites industriels (fermeture de deux sites en Allemagne et en Suède) et commerciaux (fermeture de trois filiales de distribution étrangères) et le rapatriement de l'ensemble des productions en France au sein de l'unité de Sainte-Hélène-du-Lac, en Savoie (France). L'intégration complète de ces opérations est d'ores et déjà opérationnelle, permettant d'industrialiser une production d'équipements "Made in France" exportés à travers le monde.

Sur le plan financier, cette réorganisation va permettre de réduire d'environ 6 ME en année pleine la structure de coûts pour ainsi abaisser le point d'équilibre opérationnel et viser ainsi un Ebitda ajusté à l'équilibre dès l'exercice 2020-2021. Les deux tiers de ces économies sont déjà effectifs depuis le début de l'exercice 2020-2021 grâce à la rationalisation du nombre de sites industriels, la réduction en cours du nombre de filiales de distribution et l'optimisation d'un certain nombre de coûts fixes du groupe.

Outre l'impact du net recul de l'activité sur l'ensemble de l'exercice, qui pèse mécaniquement sur la rentabilité opérationnelle du groupe, les résultats de l'exercice 2019/2020 sont pour l'essentiel impactés par des coûts non récurrents, dont 18 ME sans impact sur la trésorerie, liés à la finalisation de cette réorganisation industrielle, juridique et commerciale du groupe.

Au regard de ces opérations financières et de réorganisation opérationnelle, les comptes 2019-2020 sont donc particulièrement atypiques.

Situation financière

Au 30 juin 2020, les capitaux propres consolidés de MND s'élevaient à -52,4 ME (-29,5 ME à fin juin 2019). Les capitaux propres sociaux de MND s'élevaient à 10,8 ME au 30 juin 2020. L'endettement financier net (hors dettes locatives IFRS 16) était de 74,9 ME à fin juin (65,9 ME à fin juin 2019). Cette dette financière nette comprenait, à fin juin, 9,5 ME d'obligations qui ont vocation à être converties à moyen terme et qui viendront ainsi renforcer les capitaux propres du groupe et réduire sa dette (3,5 ME ont déjà été convertis à date). Au final, le groupe a généré une variation de trésorerie positive de 22,1 ME au cours de l'exercice 2019-2020.

Au cours de l'exercice 2019/2020, le groupe a oeuvré au renforcement de sa structure bilancielle et au réaménagement de ses dettes bancaires avec l'appui d'un nouveau partenaire financier, Cheyne Capital, aux côtés de Montagne & Vallée, l'actionnaire de référence de MND. Ces opérations se sont traduites par la réalisation, fin septembre 2019, de deux augmentations de capital pour un montant brut total de 35 ME et le réaménagement de 34,8 ME de dettes bancaires court et moyen terme en dettes in fine à horizon mai 2024.

Nouveaux financements

MND a poursuivi au cours du 1er semestre de l'exercice 2020/2021 le renforcement de ses capacités financières, pour accompagner le retour à pleine capacité de ses sites de production et adapter son organisation au nouvel environnement économique. Le groupe MND bénéficie désormais auprès de Cheyne Capital d'un financement senior d'un montant total de 55 ME, à échéance in fine mai 2024 et avec 100% des intérêts capitalisés. Ce financement senior est assorti de covenants usuels, tenant notamment au respect trimestriel de ratios financiers permettant d'apprécier le poids de la dette sur le bilan et le compte de résultat.

MND annonce aussi la conversion d'un emprunt obligataire simple d'un montant nominal de 5,4 ME, détenu par des investisseurs européens, en emprunt obligataire convertible par compensation de créance d'obligations simples émises en 2019.

MND annonce également la réalisation d'une augmentation de capital réservée de 400 kE, en numéraire par compensation de créance, avec suppression du droit préférentiel de souscription des actionnaires, par voie d'émission de 4 millions d'actions ordinaires, au prix d'émission de 0,10 euro, sans prime d'émission.

Carnet de commandes

Au 30 juin 2020, le carnet de commandes fermes du groupe s'élevait à 197,1 ME, dont 28,1 ME de commandes à facturer au cours de l'exercice 2020-2021 (qui sera clos le 30 juin 2021).

Depuis le début de l'exercice 2020-2021, le groupe MND connaît une prise de commandes soutenue, à l'image notamment des 7 ME de prises de commandes pour des systèmes d'enneigement auprès de domaines skiables internationaux de renom en France, Italie, Autriche, Suisse et Japon, qui seront majoritairement réalisées sur l'exercice 2020/2021, du gain de la construction du nouveau téléphérique urbain et touristique de la ville de Huy (Belgique) représentant 5,3 ME pour MND, ou de projets liés à la sécurité des domaines skiables en Europe, Asie Centrale et Amérique du Nord. Au 30 septembre 2020, le carnet de commande ferme du groupe s'élevait ainsi à 56,1 ME, en progression de +31% depuis fin juin, dont 29 ME de commandes restant à facturer lors des trois prochains trimestres du nouvel exercice 2020-2021 (clos le 30 juin 2021).

Perspectives

S'appuyant sur une bonne dynamique de commandes, le groupe vise un retour à l'équilibre opérationnel normatif (Ebitda ajusté) dès l'exercice 2020-2021, qui sera clos le 30 juin 2021.

A l'issue du 1er trimestre de l'exercice 2020/21, l'activité de MND s'inscrit en nette croissance et conforme au plan de marche pour atteindre cet objectif de retour à l'équilibre opérationnel.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
3 avis
Note moyenne : 5
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

Suivez la tendance avec
Nicolas PAGNIEZ,

du lundi au vendredi à 9h55, 12h30, 14h55 et 18h30 sur

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 24/11/2020

Ces résultats interviennent dans un contexte de changements méthodologiques majeurs du référentiel...

Publié le 24/11/2020

Avec ce 16e data center sur son campus du quartier d'Ostende à Francfort, Interxion crée avec Spie un espace supplémentaire axé sur la croissance numérique...

Publié le 24/11/2020

"Anevia nous a fourni un excellent service, ainsi que des produits et une technologie formidables, contribuant significativement à l'expansion et à la croissance de notre activité"...

Publié le 24/11/2020

L'objectif de l'étude rétrospective préliminaire menée par Median Technologies a été de quantifier le pouvoir discriminant entre les stades de fibrose précoce et de fibrose avancée...

Publié le 24/11/2020

Navya conserve la possibilité de suspendre ou de mettre fin à cet accord à tout moment...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne