5 388.60 PTS
-0.20 %
5 380.0
-0.36 %
SBF 120 PTS
4 290.08
-0.33 %
DAX PTS
13 030.53
-0.72 %
Dowjones PTS
24 585.43
+0.33 %
6 394.67
+0.00 %
Nikkei PTS
22 694.45
-0.28 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Le contentieux libyen a coûté cher à la Société Générale au second trimestre

| Boursier | 237 | Aucun vote sur cette news

Les résultats sont cependant proches des attentes, hors éléments exceptionnels...

Le contentieux libyen a coûté cher à la Société Générale au second trimestre
Credits Reuters

La Société Générale a connu un trimestre atypique, notamment à cause des frais occasionnés par l'accord signé pour mettre fin au contentieux avec la Libyan Investment Authority. Les résultats expurgés des exceptionnels progressent, même si l'activité de certains segments continue à souffrir, notamment dans la banque de détail en France.

Le produit net bancaire du second trimestre s'établit à 5,2 milliards d'euros, en baisse de -25,6% en glissement annuel, à cause de l'effet de ciseaux de deux éléments exceptionnels : la plus-value de cession de Visa au second trimestre 2016 (+725 ME) et le coût de l'accord transactionnel signé avec la Libye au second trimestre 2017 (-963 ME). Hors ces éléments, le produit net bancaire des métiers recule de 0,5% à 6,39 MdsE, avec une solide performance des activités internationales en banque de détail & services financiers, qui compense en partie le recul de la banque de grande clientèle & solutions investisseurs et la banque de détail en France. Le coût du risque commercial passe de 38 à 15 points de base en un an. La charge du risque intègre une reprise nette de 450 ME de la provision pour litige. Le bénéfice net part du groupe sous-jacent (ajusté des exceptionnels) atteint 1,165 MdE, après 1,05 MdE un an avant. Le consensus réalisé par la société misait sur 5,35 MdsE de chiffre d'affaires et 1,107 MdE de bénéfice net. Le ratio CET1 non phasé atteint 11,7% contre 11,6% trois mois avant, alors que les analystes anticipaient plutôt une légère décrue.

Le directeur général Frédéric Oudéa précise que son établissement "prépare activement la nouvelle étape stratégique", qui sera présentée le 28 novembre prochain. En attendant, il a poursuivi l'optimisation de son portefeuille, illustré notamment par l'entrée en bourse d'ALD, la filiale de gestion de flotte de véhicules, ou la cession de Splitska Banka. Sur le premier semestre, le bénéfice net de la banque atteint 1,8 MdE contre 2,38 MdsE un an avant, mais il serait ressorti à 2,55 MdsE, en hausse d'un tiers, hors éléments exceptionnels.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 14/12/2017

Atos va devoir batailler ferme s'il veut mettre la main sur Gemalto...

Publié le 14/12/2017

Moody's a relevé de négative à stable sa perspective pour le secteur de la gestion d'actifs au niveau mondial estimant que cette industrie montre une capacité à s'adapter aux défis auxquels elle…

Publié le 14/12/2017

Après le tour de vis de novembre, les taux sont inchangés...

Publié le 14/12/2017

Devant la gare centrale d'Athènes, le 14 décembre 2017, alors qu'un arrêt de travail est en cours dans le pays pour dénoncer un projet de loi sur "la restriction du droit à la grève" (…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 14/12/2017

Atos va devoir batailler ferme s'il veut mettre la main sur Gemalto...

Publié le 14/12/2017

    INFORMATION PRESSE Clermont-Ferrand, le 14 décembre 2017       COMPAGNIE GENERALE DES ETABLISSEMENTS MICHELIN         REDUCTION DU…

Publié le 14/12/2017

Teva Pharmaceutical a annoncé un plan de restructuration destiné à réduire significativement ses coûts. Le plus important fabricant mondial de médicaments génériques compte réaliser 3…

Publié le 14/12/2017

La rumeur fait état d'un feu vert imminent. Il faudra encore recevoir l'aval de trois autres pays majeurs.

Publié le 14/12/2017

Peugeot point en tête du CAC40 à la mi-journée (+1,6% à 17,3 euros), soutenu par de solides immatriculations en novembre mais également par une note...

CONTENUS SPONSORISÉS