5 363.21 PTS
-0.05 %
5 361.50
+0.02 %
SBF 120 PTS
4 272.27
+0.04 %
DAX PTS
13 156.33
-0.09 %
Dowjones PTS
23 590.83
+0.69 %
6 378.63
+0.00 %
Nikkei PTS
22 523.15
+0.48 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

La guerre des prix fait ralentir les recrutements de Free dans le fixe

| Boursier | 153 | Aucun vote sur cette news

L'opérateur reste numéro un des recrutements dans le mobile...

La guerre des prix fait ralentir les recrutements de Free dans le fixe
Credits Reuters

Iliad est l'une des dernières sociétés du SBF120 à dresser le bilan de son premier semestre 2017. La maison-mère de l'opérateur Free a annoncé ce matin que son chiffre d'affaires intermédiaire avait progressé de 7,3% à 2,46 milliards d'euros, grâce à une croissance de 4,8% dans le fixe et de 10,5% dans le mobile. L'EBITDA consolidé de la période s'apprécie de 8,2% à 874,6 ME, soit une marge qui progresse légèrement à 35,5%. L'amélioration est plus franche au niveau du résultat opérationnel courant, qui atteint 430,1 ME grâce à une hausse de 19,4%, tandis que le bénéfice net croît de 22,1% 232,6 ME.

Le groupe revendique désormais 24% de part de marché haut débit et très haut débit fixe et 18,5% de part de marché mobile en métropole et hors M2M. Au cours du premier semestre, l'opérateur a recruté 83.000 nouveaux abonnés net de résiliation dans le fixe, ce qui représente 27% des recrutements totaux en France. Même si la base d'abonnés progresse, elle affiche une croissance plus lente que par le passé, à cause d'un marché qui atteint sa maturité et de promotions agressives de la concurrence. Dans le mobile, Free revendique la place de premier recruteur pour le 22e trimestre consécutif, avec 200.000 nouveaux abonnés net de résiliation sur le second trimestre 2017. Cela se traduit par 13,14 millions d'abonnés mobile et 6,468 millions d'abonnés fixe. La société disposait de 5,3 millions de prises raccordables en FTTH contre 3,1 millions un an avant. La consommation mensuelle moyenne 4G par abonné passe de 3,9 à 6,6 Go en un an. Enfin, l'ARPU haut et très haut débit atteint 34 euros ("plus de 38 euros sur la Freebox Revolution), contre 33,90 euros un an avant et 34,50 euros deux ans plus tôt.

Objectif un quart du marché français confirmé

Au niveau financier, Iliad confirme viser plus de 40% de marge d'EBITDA à l'horizon 2020 à l'échelle du groupe, tandis que le niveau d'investissements 2017 et 2018, hors fréquences, sera compris entre 1,4 et 1,5 MdE par an, pour la France. A compter de 2020, le solde EBITDA moins investissements dépasser 1 MdE. L'ambition du management est toujours d'atteindre une part de marché de 25% dans le fixe à long terme et d'augmenter sa base d'abonnés FTTH de plus de 200.000 en 2017, puis de 300.000 à 500.000 abonnés par an sur le moyen terme. L'opérateur pourra s'appuyer sur 9 millions de prises raccordables au FTTH à fin 2018, puis sur 20 millions à fin 2022. Dans le mobile, le renforcement du réseau se poursuit avec pour objectif d'atteindre plus de 12.000 sites fin 2017, permettant un taux de couverture de la population en 4G proche de 85%. Là aussi, le groupe vise une part de marché de 25% à long terme.

Quant au lancement italien, il continue à se préparer sans qu'un pas de temps précis ait été communiqué. Iliad a déjà sécurisé un réseau de collecte de près de 10.000 kilomètres de fibre et déployé son coeur de réseau. Des solutions d'itinérance et des contrats d'interconnexion ont en parallèle été signés. Enfin, le recrutement d'une équipe locale a été réalisé pour assurer la gestion opérationnelle de la nouvelle filiale.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS

sur vos frais de courtage !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 30 novembre 2017

CODE OFFRE : RENTREE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE17 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 22/11/2017

L'analyste reste neutre...

Publié le 22/11/2017

Après être sorti à la hausse d'une large figure de consolidation en triangle symétrique, le titre valide une figure de continuation haussière en biseau descendant, militant pour une poursuite de…

Publié le 22/11/2017

Résultats trimestriels...

Publié le 22/11/2017

NextStage, société d’investissement cotée, a annoncé que son actif net réévalué à fin septembre s’élevait à 159,9 millions d’euros. Il s’élève à 110,22 euros par action (+0,3% par…

Publié le 22/11/2017

Le bureau d'études démarre le suivi à l'achat...

CONTENUS SPONSORISÉS