En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 909.64 PTS
+1.2 %
4 913.50
+1.35 %
SBF 120 PTS
3 894.66
+1.14 %
DAX PTS
12 645.75
+0.82 %
Dow Jones PTS
28 335.57
-0.1 %
11 692.57
+0.25 %
1.186
+0. %

La Française de l'Energie : nouvelle amélioration des résultats semestriels

| Boursier | 795 | 1 par 1 internautes

La forte récurrence de son activité, sa structure financière solide combinées à un endettement faible permettent à La Française de l'Energie de traverser sereinement cette période exceptionnelle...

La Française de l'Energie : nouvelle amélioration des résultats semestriels

Au cours du 1er semestre 2019-2020, le chiffre d'affaires du Groupe La Française de l'Energie s'établit à 4,2 millions d'euros (+28%) grâce à la montée en puissance en France et en Belgique de la production d'électricité verte issue du gaz de mine.

La croissance de l'activité conjuguée à la gestion maîtrisée des coûts opérationnels permet au Groupe d'atteindre un Ebitda de 712 kE en augmentation de +559 kE par rapport au 1er semestre 2018/2019. Dans la lignée de cette performance, le résultat opérationnel continue de s'apprécier pour atteindre 112 kE (-237 kE l'an passé), et ce malgré la hausse des amortissements (+210 kE) liée aux nouvelles installations des sites d'Avion et Anderlues, réalisées au cours de l'exercice 2019.

Les solides performances opérationnelles réalisées durant ce 1er semestre entraînent une forte progression du résultat net. Il s'établit à 193 kE (-710 kE sur le 1er semestre 2018/2019).

Solide structure financière

Au cours de la période, la capacité de financement du Groupe s'est consolidée avec la mise en place de deux emprunts souscrits auprès de Bpifrance financement et de Triodos, la banque dédiée à l'énergie verte. Au 31 décembre 2019, la trésorerie s'établit à 4,6 ME (5,7 ME en intégrant les comptes de garanties) en forte hausse sur le semestre.

Le ratio endettement net/fonds propres du Groupe reste stable à un niveau conservateur de 26,5% avec une maturité moyenne de 5 ans des prêts actuellement contractés.

Production assurée pendant la crise sanitaire

Les activités du Groupe ne sont pas directement affectées par les mesures de confinement prises en France et en Belgique concernant l'épidémie de COVID-19. En tant que producteur d'énergie, le Groupe bénéficie du statut d'entreprise prioritaire permettant de conserver l'ensemble du personnel en activité et de maintenir la production du Groupe à ses meilleurs niveaux.

La crise sanitaire actuelle entraîne un fort recul de l'activité économique qui pèse actuellement sur les prix du gaz. Cependant, les volumes de production de gaz et d'électricité du Groupe n'enregistrent pour leurs parts aucun ralentissement.

L'activité Electricité (représentant 74% du chiffre d'affaires total) reste également soutenue en France par le tarif garanti en vertu de l'obligation d'achat instaurée par décret du 4 novembre 2016.

L'évaluation continue des impacts potentiels de la crise sanitaire sur le planning d'exécution des projets de développement reste une priorité pour le Groupe qui informera le marché en cas d'évolution tangible de la situation.

Plan de marche confirmé

Dans ce contexte macro-économique inédit, La Française de l'Energie reste confiante et maintient son plan de développement qui a récemment été renforcé par de nouvelles activités dans les énergies renouvelables, avec un positionnement sur le photovoltaïque et le solaire thermique.

Dans le Grand Est, le projet de solaire thermique, réalisé en partenariat avec ÉNES, la régie municipale de Creutzwald (Moselle), représente la plus grande centrale solaire thermique de France connectée à un réseau de chaleur urbain. Les travaux ont débuté et cette centrale solaire qui fournira la chaleur à l'ensemble des clients du réseau d'ÉNES devrait être opérationnelle d'ici l'été 2020. Cette première concrétisation vient étoffer le portefeuille solaire du Groupe qui comprend également de nombreux projets photovoltaïques développés en partenariat exclusif avec Total Quadran dont 100 MW devraient être validés d'ici fin 2020.

Dans les Hauts-de-France et en Belgique, LFDE confirme également sa volonté de déployer de nouvelles unités de cogénération d'ici la fin 2020, et est actuellement en cours de finalisation d'un prêt pour un montant de plus de 40 ME afin de financer cette prochaine phase de développement dont le calendrier sera ajusté si des retards administratifs ou décalages liés aux fournisseurs sont observés dans les prochaines semaines. Ce financement permettra au Groupe de couvrir l'intégralité des frais liés à l'installation des 37.5 MW supplémentaires prévus d'ici fin décembre 2021 dans les Hauts-de-France et en Belgique.

La forte récurrence de son activité, sa structure financière solide combinées à un endettement faible permettent à La Française de l'Energie de traverser sereinement cette période exceptionnelle et de saisir toute opportunité éventuelle de croissance externe. La Française de l'Energie entend poursuivre la mise en place de nouveaux sites de production d'énergie valorisée en circuits courts sur ses territoires afin d'accélérer sa trajectoire de croissance rentable.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 1
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

Suivez la tendance avec
Nicolas PAGNIEZ,

du lundi au vendredi à 9h55, 12h30, 14h55 et 18h30 sur

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 23/10/2020

Le chiffre d’affaires du troisième trimestre 2020 de Nanobiotix s’élève à 14 700 euros, contre 11 400 euros un an plus tôt. Le chiffre d’affaires sur une période de 9 mois terminée le 30…

Publié le 23/10/2020

Focus Home Interactive a annoncé que Jürgen Goeldner se retire de son mandat de Président du Directoire pour des raisons personnelles, à compter du 31 octobre 2020. Il deviendra Senior Advisor…

Publié le 23/10/2020

COFACELa société d'assurance-crédit publiera (après Bourse) ses résultats du troisième trimestre.EUROPCARLe spécialiste de la location de véhicules publiera (avant Bourse) ses résultats du…

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne