5 526.51 PTS
+0.58 %
5 533.5
+0.75 %
SBF 120 PTS
4 420.31
+0.58 %
DAX PTS
13 434.45
+1.15 %
Dowjones PTS
26 071.72
+0.21 %
6 834.33
+0.34 %
Nikkei PTS
23 808.06
+0.19 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

L'activité se tient mais les pertes sont lourdes chez CGG

| Boursier | 190 | Aucun vote sur cette news

Le groupe a publié ses trimestriels, avant la tenue de l'AGE...

L'activité se tient mais les pertes sont lourdes chez CGG
Credits CGG

En amont de la tenue de l'assemblée générale extraordinaire décisive pour l'avenir de la société à 11 heures ce matin, CGG a publié ses résultats du troisième trimestre 2017, conformément à son calendrier d'annonces. Sur la période, le chiffre d'affaires a atteint 320,1 million de dollars, ce qui est légèrement inférieur à celui du trimestre précédent (349,8 M$), mais largement au-dessus de celui du même trimestre de 2016 (264 M$). La marge d'EBITDA est en revanche en retrait à 28%, contre 34,3% sur le trimestre précédent et 36,8% un an plus tôt. La perte opérationnelle de la société s'établit à -24 M$ sur le trimestre, tandis que sa perte nette ressort à -124,4 M$, dont un peu plus de la moitié en frais financiers. Le cash-flow libre avant charges non récurrentes atteint -10,9 M$. Le cash-flow opérationnel avant charges non-récurrentes ressort à 69,2 M$. La dette est en très légère hausse sur un trimestre à 2,57 milliard de dollars. Sur neuf mois, CGG a dégagé un chiffre d'affaires en hausse à 919,3 M$, mais une perte nette de -439,2 M$.

Principe de continuité d'exploitation

Le directeur général Jean-Georges Malcor évoque un marché des géosciences "toujours difficile", mais salue les performances accomplies par ses équipes au 3ème trimestre. Le dirigeant confirme viser sur l'exercice un niveau d`EBITDA "très similaire" à celui de 2016, mais avec une génération de cash en retrait. La balle est désormais dans le camp des actionnaires, qui doivent se prononcer plus tard dans la journée sur le plan de restructuration de la dette. La continuité d'exploitation dépend "essentiellement de la mise en oeuvre effective et dans les temps du plan de restructuration proposé", écrit l'entreprise, qui a préparé ses états financiers trimestriels selon le principe de la continuité, car "la mise en oeuvre du plan de restructuration au premier trimestre de 2018 est une hypothèse raisonnable", peut-on lire dans le communiqué. CGG compte sur l'appui réitéré de Bpifrance (environ 9,35% du capital et 10,9% des droits de vote) et DNCA (environ 7,9% du capital et 7,8% des droits de vote) pour faire passer le plan, malgré la grogne de certains actionnaires, compte tenu de la faible assistance constatée lors de la première convocation.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/01/2018

Dominique Carouge exerçait depuis le 1er janvier 2016 les responsabilités de Directeur Financier Adjoint et de Responsable des Opérations financières et du Contrôle...

Publié le 19/01/2018

COMMUNIQUE DE PRESSE                                                            Paris, le 19 janvier…

Publié le 19/01/2018

    EXEL Industries Société Anonyme au capital de 16 969 750 EUR Siège Social : 54, rue Marcel Paul 51206 Epernay Cedex RCS Epernay n° B 095 550 356…

Publié le 19/01/2018

Une fois converties en actions ordinaires, ces ADP seront admises à la négociation sur le marché Euronext Growth...

Publié le 19/01/2018

Visiativ a finalisé le rachat par Alliativ, société holding détenue par les deux fondateurs dirigeants Laurent Fiard et Christian Donzel, des 450 660 ADP 2012 (Action à Dividende Prioritaire)…

CONTENUS SPONSORISÉS