En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 220.96 PTS
-
4 230.50
-
SBF 120 PTS
3 317.69
-
DAX PTS
9 570.82
-
Dow Jones PTS
21 413.44
+2.24 %
7 635.66
+2. %

Ipsos : près de 130 ME de bénéfices en 2019

| Boursier | 434 | Aucun vote sur cette news

Prudence affichée avec le Coronavirus...

Ipsos : près de 130 ME de bénéfices en 2019
Credits Ipsos

En 2019, le chiffre d'affaires d'Ipsos en 2019 s'est établi au-delà de 2 milliards d'euros, en croissance de +14,5% par comparaison avec l'exercice 2018. 2019 est la première année où le chiffre d'affaires d'Ipsos dépasse la barre des 2 MdsE, 10 ans après que la barrière de 1 MdE eût été franchie en 2010.

En 2019, la croissance d'Ipsos est la résultante de bonnes performances opérationnelles, avec une progression organique -à périmètres et taux de change constants- de 3,8%, soit le meilleur score annuel depuis 2011, et aussi d'effets de périmètres (+8,6%) liés à l'acquisition dans les derniers mois de 2018 de GfK Research et de Synthesio. Enfin, les effets de change sont positifs pour 2,3%.

La marge brute s'établit à 64,3% (65,1% en 2018). Au total, la marge opérationnelle du Groupe s'établit à 198,7 millions d'euros, soit un taux de 9,9% rapporté au chiffre d'affaires et une stabilité par rapport au niveau enregistré en 2018, en raison principalement des effets des acquisitions. A périmètre constant, la marge opérationnelle aurait été de 10,3%.

Le résultat net, part du Groupe, ressort à 104,8 ME (107,5 ME en 2018). Le résultat net ajusté, part du Groupe, qui est l'indicateur pertinent et constant utilisé pour la mesure de la performance, s'établit à 129,5 ME (125,2 ME en 2018), soit une hausse de +3,4%.

Structure financière

La capacité d'autofinancement s'établit à 266,4 ME (206,3 ME en 2018) du fait des écritures comptables requises par la norme IFRS16 qui comptent pour 44,7 ME. Le besoin en fonds de roulement connaît une variation négative de 52,7 ME en raison du retour à une bonne croissance du chiffre d'affaires, notamment au dernier trimestre 2019, impliquant une augmentation du poste créances clients (pour 75,6 ME). Les investissements courants en immobilisations corporelles et incorporelles sont principalement constitués d'investissements informatiques et se sont élevés à 43,2 ME en 2019 (49 ME en 2018).

Les capitaux propres s'établissent à 1,123 MdE au 31 décembre 2019 (1,035 MdE publiés au 31 décembre 2018). Les dettes financières nettes s'élèvent à 578,4 ME à fin 2019, en légère hausse par rapport au 31 décembre 2018 (574,6 ME)

Dividende

Ipsos proposera à l'Assemblée générale des actionnaires, le 28 mai, une distribution de dividendes de 0,89 euro par action au titre de l'exercice 2019. Il payable le 3 juillet 2020. Sa progression est de 1,1% pour un taux de distribution voisin de 30% rapporté à un résultat net ajusté par action de 2,95 euros.

Perspectives 2020

Tout au long de 2019, Ipsos a renforcé ses positions chez de nombreux clients, dans de nombreux marchés. L'excellente dynamique du 4e trimestre 2019 en porte le témoignage, et explique que le haut niveau du carnet de commandes à la fin de janvier.

Cependant, l'irruption du COVID-2019 au cours du mois de janvier en Chine, puis sa présence à partir du début de février dans d'autres pays d'Asie mais aussi d'Europe et d'Afrique soulèvent plusieurs questions sur l'activité en 2020. "Il n'est pas possible à ce stade de faire des prévisions fiables puisque l'enchaînement des événements est incertain", explique le management d'Ipsos.

Ipsos sera néanmoins impacté en Chine, "un peu ou davantage selon la durée de l'épidémie et cela pourrait être au moins dans les 6 premiers mois de 2020". La compagnie y occupe en effet une place importante. En 2019, le marché chinois a représenté 7,5% de son chiffre d'affaires.

Ipsos a déjà pris, notamment en Chine et en Asie, des mesures de réduction de ses coûts et d'activation de services innovants adaptés au contexte actuel, de sorte que même si la situation devait se prolonger au-delà des quelques prochaines semaines, la société renforce ses positions. A contrario, les contenus d'échanges sur les réseaux sociaux s'enrichissent. Ipsos considère être "en meilleure position que d'autres pour traverser cette crise".

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 02/04/2020

Ces trois dernières semaines, la situation s'est dégradée de manière brutale...

Publié le 02/04/2020

Le Conseil d'administration du Groupe Lanson-BCC s'est réuni à nouveau le 1er avril 2020 afin de reconsidérer sa recommandation de versement de...

Publié le 02/04/2020

La publication par Atos de son chiffre d'affaires trimestriel est maintenue...

Publié le 02/04/2020

Intrasense et la Compagnie de Télémédecine allient leurs forces dans la lutte contre le COVID-19 Intrasense, spécialiste des solutions logicielles...

Publié le 02/04/2020

Poursuite de l'activité pendant la crise sanitaire I...